Université = Obligation ?

Université = Obligation ?

Depuis 2020, il y a un nombre croissant de BAC1 droit à l’université de Liège. Est-ce que cela est dû à un nombre croissant d’étudiants intéressés par le droit ? Pas du tout ! La grande majorité des bacheliers de 1ère année choisissent d’étudier le droit, ou plus généralement de faire des études par dépit, ou par obligation.  

En effet, même si les humanités poussent vers le professionnel et les Hautes Ecoles, les parents d’étudiants décrivent le passage par l’université comme « obligatoire ». Les conséquences ? De plus en plus de pression sur les rhétoriciens, qui s’interrogent donc sur leur futur, qui est pour une grande majorité, incertain. Beaucoup se sentent obligés d’aller à l’université, et dans le cas où il n’y aurait pas de faculté qui les intéressent ou dans le cas où ils ne seraient pas encore prêts à commencer des études universitaires, les futurs bacheliers se rabattent sur des facultés qui ouvrent plusieurs portes pour l’avenir : DROIT, MEDECINE et COMMERCE (HEC).  

En pratique, plus de 600 étudiants se sont inscrits en 1ère année de bachelier en droit à l’ULG, contre 250 inscrits en 2ème. Ces chiffres traduisent non seulement le dépit des étudiants à s’inscrire en droit s’ils n’ont pas d’autres pistes, mais aussi la pression de la société qui pousse les jeunes à passer par l’université. 

Ce que je pourrais conseiller aux futurs étudiants est de se renseigner ! Il existe beaucoup plus de possibilités que juste « l’université », telles que les hautes écoles, les écoles de formation, les écoles secondaires qui permettent un développement des compétences. En plus des études supérieures, il existe d’autres moyens de se découvrir et de préparer son avenir. Je pense notamment aux Erasmus ou « deuxième rhétos », au volontariat ou bénévolat ou tout simplement une année sabbatique. 

N’oubliez pas, l’université est un choix, pas un impératif.

Auteure : Clara, 18 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Retrouvez ce récit et d’autres dans notre dossier thématique

20 ans

20 ans

20 ans de peine, de difficultés, de souffrance ;
20 ans de colère, de haine, de vengeance ;
20 ans de solitude, de repli sur soi, de soumission au jugement d’autrui ;
20 ans de mal-être, de vide, de manque de confiance en soi ;
20 ans d’illusions, de déceptions, de dépression ;
20 ans de méconnaissance de soi, de flou intérieur, de tâtonnement émotionnel ;
20 ans d’oubli de soi, de noyade, de laisser faire ;
20 ans de doutes, de questionnements, de pensées envahissantes ;
20 ans de remise en question, d’espoir, de volonté ;
20 ans d’apprentissage, d’analyse de soi, de compréhension ;
20 ans d’instruction, de recherche du Sens, de croyance en un avenir meilleur ;
20 ans de détermination, de courage, de dépassement de soi ;
20 ans de rétablissement, de guérison, de reconstruction personnelle ;
20 ans de connaissance de soi, de réflexions, d’ouverture aux autres ;
20 ans de sentiments vivifiants, de besoins identifiés, de demandes respectueuses de soi ;
20 ans de joie, de bonheur, satisfaction ;
20 ans d’investissement, de conviction en la bonté des autres, de découverte ;
20 ans de plénitude, d’équilibre précaire, d’évolution ;
20 ans d’eux, 20 ans de nous, 20 ans de vous ;
20 ans de lui et d’elle, 20 ans de toi ;
20 ans de moi ;
20 ans d’existence.

Auteur : Corentin, 20 ans, Anderlecht

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Lettre destinée à la petite moi

Coucou Marion, Tu as 12 ans et tu viens d’entamer ta première année de secondaire. Ce n’est que le début d’une grande année pleine de bouleversements. Je te préviens, tes premières années seront...

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie. Pourquoi est-ce que je souhaite le plus ? Car je pense que, pour n’avoir aucun regret, s’approcher le plus du bonheur et vivre une belle vie selon...

Tout ce que j’ai appris depuis mon plus jeune âge

Coucou petite bichette, J’ai cette opportunité pour t’écrire cette lettre, donc je vais essayer de te donner les meilleurs conseils possibles et tout ce que j’ai appris depuis ton petit âge. Tout...

Re-construire

15 mars 2022, ce soir-là, il a tout pris de moi. Tout ce que j’étais, tout ce que j’avais, tout ce en quoi je croyais, tout ce à quoi je pouvais rêver.Ce soir-là, en entrant chez moi, en entrant en...

LES PETITS AVIS, EPISODE 59

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Quelques lettres sur un bout de papier

Vit-on aujourd’hui dans un monde où l’oral prime sur l’écrit ? Aujourd’hui, l’art oratoire semble dominer tandis que l’écrit, lui, parait subir un vrai déclin. Que dire du manque d’intérêt que peut...

Inégalités dans le secteur médical

De nos jours, on retrouve à la fois des hommes et des femmes dans le secteur médical, mais il y a des inégalités au niveau des métiers. Prenons un exemple : un homme veut devenir sage-femme. On va...

Galanterie cassée

La galanterie, façon d’agir inculquée aux hommes depuis leur plus jeune âge. Tenir la porte, payer le premier rendez-vous, acheter un bouquet de fleur… Considéré comme tout à fait normal, cela...

Précarité et créativité

Aujourd’hui, le potentiel créatif de chacun est utilisé dans de nombreuses situations du quotidien. Tout d’abord, la situation de précarité de nombreuses personnes les oblige à trouver des...

La beauté de la différence

« Pour moi, être différent, c’est être spécial. Tu crées ta différence, ce que les autres n’ont pas. » Cette phrase est à la fois celle avec laquelle je suis le plus d’accord et le moins d’accord....
Connaissez-vous l’avenir ?

Connaissez-vous l’avenir ?

Connaissez-vous l’avenir ? Savez-vous où vous serez dans 10 ans ? Ou savez-vous qui vous serez à vos 30 ans ?

J’existe dans une ville qui court à toute heure. Tout le monde est pressé de voir le fruit de ses efforts et la poursuite du soit disant bonheur leur est tracée. Se lever, travailler, manger, dormir. Se lever, travailler, manger, dormir. Se lever… travailler, manger… oh le sport ! Dormir, se lever… travailler, manger, sport dormir, sortir, manger, dormir. Le lundi, cauchemar de tout coureur derrière la vie, travailler, manger, dormir…

Je suis invité au bureau… où voyez-vous votre avenir ? Je sais ce qu’ils souhaitent entendre! Mon objectif est d’avoir un très bon poste dans cette entreprise et que je puisse évoluer et relever des défis au fil du temps auprès de vous !

Mais mon masque va-t-il me trahir ? Faire semblant d’être déçu de quitter ce travail alors que mon cœur est porté par la liberté et surtout, quitter ce questionnement constant.

*ndlr : Texte fictif inspiré d’une illustration dessinée par Zam Zadeh

Auteure : @okradtc, 22 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Retrouvez ce récit et d’autres dans notre dossier thématique

L’école est une chance ou une torture

L’école est une chance ou une torture

L’école est une chance, Wafaa, 13 ans, Anderlecht

Pour moi, l’école c’est une chance d’arriver au métier de nos rêves.

Comme il est marqué sur la phrase ci-dessus, l’école est une chance, nous bénéficions d’une chance extraordinaire comparé à plusieurs personnes dans différents coins du monde qui elles ne bénéficient pas de l’apprentissage. Moi, je ne prends pas l’école comme quelque chose de négatif, mais de positif. Depuis petite, je me suis toujours dit que l’école est la clef qui ouvre notre avenir. Parce que c’est grâce à l’école qu’on peut atteindre nos rêves. Car si nous ne possédons pas de bases, nous ne pourrions pas aller plus haut. Donc vive l’école !!!

L’école est une torture, Asma, 13 ans, Anderlecht

Pour moi, l’école c’est une torture parce que :

-Les notes nous donnent de la pression, stress parce que, non seulement, on nous gronde, parce qu’on a de “mauvaises notes”, mais certains nous comparent.

-On nous donne beaucoup de devoirs, évaluations, ça nous épuise.

-Le harcèlement a lieu principalement et généralement à l’école.

-Des élèves nous rabaissent ou se vantent et, par la suite, nous avons un manque de confiance.

 

Auteures : Wafaa, Asma, 13 ans, Anderlecht

Ces récits ont été produits lors d’un atelier Scan-R.

Retrouvez ce récit et d’autres dans notre dossier thématique

LES PETITS AVIS, EPISODE 28

LES PETITS AVIS, EPISODE 28

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt…, par Camille, 25 ans, Namur

Les parents peuvent le dire, un peu tout le monde. Ma maman le disait. Certaines personnes bossent la nuit, travaillent tard, se couchent donc très tard ou tôt le matin. Ce n’est pas parce que nous pouvons nous lever plus tard que nous n’avons pas d’avenir. Chacun a son rythme. L’avenir est, et appartient, à tout le monde. C’est la liberté de choix, liberté du pouvoir d’agir sur soi.

L’ordre du chaos, par Charles, 33 ans, Barvaux

La beauté de la vie, c’est l’ordre du chaos. L’ordre du chaos car c’est fascinant d’observer les éléments chimiques issus du chaos s’organiser en galaxies puis en systèmes planétaires et enfin au niveau du vivant qui s’adapte lui-même, sur des temps tellement gigantesques que les 10 000 dernières années de l’histoire humaine ne représentent qu’un battement de cil dans des distances inimaginables.

La voix de la masse n’est pas forcément la voix de la raison, par Don, 25 ans, Bruxelles

« Les gens ont peur de ce qui est différent, qui ne rentre pas dans la norme ». Personnellement, je n’ai pas peur d’être différent de la norme. Dans la société actuelle, la masse prime sur la raison. Ce n’est pas mon cas. Je pars du principe que la norme est définie par des gens comme nous, donc elle est réfutable. La voix de la masse n’est pas forcément la voix de la raison.

Auteur·e·s : Camille, Charles, Don

CES PETITS AVIS ONT ÉTÉ PRODUITS LORS DE DIFFERENTS ATELIERS SCAN-R.

Et d’autres récits

Lettre destinée à la petite moi

Coucou Marion, Tu as 12 ans et tu viens d’entamer ta première année de secondaire. Ce n’est que le début d’une grande année pleine de bouleversements. Je te préviens, tes premières années seront...

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie. Pourquoi est-ce que je souhaite le plus ? Car je pense que, pour n’avoir aucun regret, s’approcher le plus du bonheur et vivre une belle vie selon...

Tout ce que j’ai appris depuis mon plus jeune âge

Coucou petite bichette, J’ai cette opportunité pour t’écrire cette lettre, donc je vais essayer de te donner les meilleurs conseils possibles et tout ce que j’ai appris depuis ton petit âge. Tout...

Re-construire

15 mars 2022, ce soir-là, il a tout pris de moi. Tout ce que j’étais, tout ce que j’avais, tout ce en quoi je croyais, tout ce à quoi je pouvais rêver.Ce soir-là, en entrant chez moi, en entrant en...

LES PETITS AVIS, EPISODE 59

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Quelques lettres sur un bout de papier

Vit-on aujourd’hui dans un monde où l’oral prime sur l’écrit ? Aujourd’hui, l’art oratoire semble dominer tandis que l’écrit, lui, parait subir un vrai déclin. Que dire du manque d’intérêt que peut...

Inégalités dans le secteur médical

De nos jours, on retrouve à la fois des hommes et des femmes dans le secteur médical, mais il y a des inégalités au niveau des métiers. Prenons un exemple : un homme veut devenir sage-femme. On va...

Galanterie cassée

La galanterie, façon d’agir inculquée aux hommes depuis leur plus jeune âge. Tenir la porte, payer le premier rendez-vous, acheter un bouquet de fleur… Considéré comme tout à fait normal, cela...

Précarité et créativité

Aujourd’hui, le potentiel créatif de chacun est utilisé dans de nombreuses situations du quotidien. Tout d’abord, la situation de précarité de nombreuses personnes les oblige à trouver des...

La beauté de la différence

« Pour moi, être différent, c’est être spécial. Tu crées ta différence, ce que les autres n’ont pas. » Cette phrase est à la fois celle avec laquelle je suis le plus d’accord et le moins d’accord....