Les auteur·e·s de scan-r

Les auteur·e·s de Scan-R sont issu·e·s de toute la Fédération Wallonie-Bruxelles. Âgé·es de 12 à 30 ans, elles et ils ont décidé de participer à un atelier organisé dans une structure qu’ils et elles fréquentaient. Les articles ou témoignages écrits sont la libre expression de chacun·e que Scan-R s’efforce de respecter et de modifier le moins possible.

Dans un monde idéal, je serais épanouie

Dans un monde idéal, je serais épanouie

« Dans un monde idéal, dans cinq ans, je serais épanouie ». Pourquoi ? Je pense que les gens de mon âge pourraient potentiellement se reconnaitre dans ce que j’ai écrit. Nous passons tous par l’adolescence, et d’ailleurs, je la vis toujours. J’ai toujours eu difficile à m’intégrer et à être écoutée et, c’est peut-être simplement une impression, mais j’ai souvent entendu des adultes me juger car je me plaignais avec un ressenti sur l’adolescence. « C’est comme ça pour tout le monde, te plaint pas ». Seulement, je ne me résume pas à ça. J’ai des expériences vécues et à vivre, j’ai constamment un sentiment de déprime et de procrastination, comme si je tournais en rond dans un espace confiné. Je sais que c’est nouveau et difficile mais vous irez mieux, ça finira...

lire plus
Justice d’exil

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec ma petite sœur Fatima. Soudain, j’ai vu la police avec une amie de ma mère. J'ai vu quelque chose dans ses mains. Elle m'a demandé où était ma mère. Je lui ai répondu qu’elle était au restaurant où elle travaillait. La police et l’amie de ma mère sont partis, puis ma mère est arrivée. J'ai averti ma mère de la venue et de la surveillance de la police et de son amie. C’est à ce moment-là que ma mère a annoncé que nous devions partir. Je lui demande pourquoi et où nous allons. Elle me répond : “nous quittons le Nigeria”. Plusieurs fois, j'ai demandé ici : “où allons-nous...

lire plus
L’actu GTA

L’actu GTA

Dans une ville américaine appelée Los Santos, le crime est quelque chose de très répandu. Tout au long de l’histoire du jeu GTA, on suit les trois protagonistes : Trevor, Franklin et Michael, des personnages jouables dans le jeu. On peut faire ce que l’on veut dans ce jeu qui est un monde libre, en faisant tout type d’activités comme, par exemple, jouer au tennis ou encore régler des problèmes internes américains en passant par une série de braquages. Je lierai l’actualité et le jeu par sa tendance à caricaturer la vie et l’idéologisme américain, à travers des parodies loufoques d’évènements ou corporations réelles ainsi que du conspirationnisme. Ce qui est évidemment un grand sujet d’actualité de nos jours lorsqu’on écoute les postes radio du jeu, bien qu’il...

lire plus
Toutes les vies ne se valent-elles pas ?

Toutes les vies ne se valent-elles pas ?

La migration c’est du mouvement…Depuis hier, depuis toujours.À qui appartient cette terre ?À qui le pouvoir de décider qui entre, qui s’en va ?Ce n’est pas à moi… c’est à toi ?Il y a quelques années, j’ai dit au revoir à mes proches. J’ai quitté mon quartier, puis mon pays.Ce n’était pas facile mais ma vie n’était pas en danger… ce n’est pas le cas pour tout le monde.Tous les jours, des personnes risquent leurs vies à la recherche d’une vie meilleure ou, tout simplement, d’une VIE : sans douleur, sans guerres, sans famines…Est-ce que ta vie, ma vie, valent plus que celles des « autres » ?Je bouge, je change, j’existe.Je suis migrante et ceux qui sont arrivés avant moi et avant toi l’étaient aussi.Est-ce que ta vie, ma vie, valent plus que celle de ceux et celles...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 65

LES PETITS AVIS, EPISODE 65

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Être à la hauteur, Lucie, 21 ans, Mons J’ai toujours eu peur de ne pas être à la hauteur, car je ne suis pas de celle qu’on oblige à se conformer, je suis souvent trop ou pas assez. Alors j’ai essayé d’être celle qu’on voulait que je sois, comme si l’amour qu’on me donnait se mesurait à ce qu’on attendait de moi. J’ai fini par renoncer à être à la hauteur de leurs attentes, de ses attentes qui n’avaient d’autre but que de m’éloigner de celle que je suis.J’aimerais vous dire que vous n’êtes jamais trop ou pas assez,...

lire plus
« We are the World » : le phénomène intemporel

« We are the World » : le phénomène intemporel

La chanson « We are the World » a été écrite par Lionel Richie et Michael Jackson en 1985. Elle a été interprétée par les chanteurs et chanteuses les plus connus à l’époque, aujourd’hui, considérés comme des légendes. Nous avons par exemple, Bob Dylan, Tina Turner, Michael Jackson évidemment, Stevie Wonder, Diana Ross, Steve Perry et beaucoup d’autres. Cette chanson avait pour but de lutter contre la famine en Ethiopie. Ainsi, 47 stars se sont réunies pour la même cause et sous un même nom : « USA for Africa ». Aujourd’hui encore, ce titre résonne et fait écho pour des milliers de personnes. Personnellement, cette chanson m’inspire. Je ne connaissais rien de son histoire, ni des voix qui ont rendu ce titre culte avant ce week-end, alors que je regardais son...

lire plus
Matez La Haine

Matez La Haine

La Haine, film sorti en 1995 par Mathieu Kassovitz, est aujourd’hui considéré comme un grand classique du cinéma français. Aujourd’hui encore, avec la tension qui règne en Belgique et en France, les émeutes et la violence policière sont plus que jamais d’actualité. Ce film est un choc et Kassovitz nous montre, dans sa subjectivité, ce que de nombreuses personnes ne veulent pas voir. Malgré les rares dialogues, La Haine est un des premiers films à laisser entendre les cris de tous les laissés-pour-compte des banlieues françaises. A côté de ça, les plans sont merveilleusement bien filmés et sont presque poétiques, ce contraste est parfaitement filmé et exploité. Je conseille ce film à tous ceux qui ne l’ont jamais vu comme ceux qui l’ont vu une centaine de fois. On...

lire plus
Scripta Manent

Scripta Manent

Février 2022. Je me promène dans les rues d’Ixelles. Les bâtiments envahissent ma vue et le ciel est grisâtre. Je me demandais à quoi allait ressembler l’endroit où j’allais mettre les pieds. Ce jour-là, je faisais mon service citoyen et me dirigeais vers un local où d’autres jeunes allaient participer à une activité de Scan-r. Le but ? Ecrire pour un média offrant un espace médiatique aux 12-30 ans. J’arrive sur les lieux. Tout le monde fait connaissance et un élément marque l’esprit : chaque personne adore écrire. Adoption. Religion. Deuil. Amitié. Tels sont les thèmes abordés autour de la table. Connaissez-vous ces phrases ? « Les paroles s’envolent, les écrits restent ». Et bien, cette journée immortalisait les journées de tout un chacun. Nous parlions le bic à...

lire plus
Peur !

Peur !

Bonjour, je m’appelle Lola, j’ai 18 ans et j’ai peur, je suis même effrayée de vivre et de voir grandir mes enfants dans un monde où les femmes n’ont pas les mêmes droits, sans égalité ni remise en question. J’ai peur que mes filles se fassent agresser ou insulter, comme j’ai pu l’être, pour un NON. J’ai peur de les voir évoluer dans une société où les femmes n’ont pas d’ambitions et servent de trophées. J’ai peur de voir mes fils traiter des filles comme des moins que rien. En bref, j’ai peur de la société dans laquelle je vis et j’espère que nos filles n’auront jamais à avoir peur d’être des femmes et qu’elles n’auront jamais honte d’en être une. Éduquez vos fils. Éduquez le monde.Auteure : Lola, 18 ans, Verviers CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 64

LES PETITS AVIS, EPISODE 64

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Les animaux, Anonyme, 16 ans, Bruxelles Comment sait-on si on élève correctement un animal domestique ? Est-ce qu’il est heureux, bien dans sa famille ? En 2024, il y a beaucoup d’animaux qui sont abandonnés, laissés dans des poubelles, parce que les gens ont peut-être peur de ne pas être à la hauteur. On pourrait les aider en leur donnant une prime pour prendre soin de leurs animaux. Pour leur laisser une chance de réussir avec leurs animaux. La culture, importante pour l'être humain ?, Anonyme, 15 ans, Bruxelles...

lire plus
Et puis, je ne t’ai plus jamais vu

Et puis, je ne t’ai plus jamais vu

Je n'étais qu'une enfant et il en a profité. Nous étions proches. C'était un ami pour moi, une personne avec qui j'étais à l'école, malgré le fait qu'il était plus âgé que moi, je tenais à lui. C'était un mardi, vers les 17h, j'étais de bonne humeur, pour une fois, étant donné que les mardis, je devais aller dormir chez ma marraine et que je n'aimais pas ça car elle arrivait souvent tard. Cette fois-là, je n'étais pas seule. Tu étais là, tu es resté avec moi et tu m'as accompagné aux toilettes. Je ne le savais pas encore mais ce fut une soirée longue et douloureuse pour moi. Tu t'es permis de rentrer avec moi dans cette toilette bleue, une toilette pour enfant et tu as fait ce que tu voulais de moi. J'étais petite, je ne savais pas ce qu'il se passait.Ce n'est bien...

lire plus
Parlons du sens de la vie

Parlons du sens de la vie

J’ai choisi de parler du sens de la vie. J’y ai toujours beaucoup réfléchi, parce que pour moi, il n’y a aucune réponse évidente. Ce n’est pas qu’il n’y a aucune réponse, c’est qu’il n’y en a pas de logique. Parce que la seule certitude de l’humain, c’est qu’un jour, on va mourir. Alors, j’ai du mal à trouver la raison de ce qu’on fait là, est-ce que c’est grandir ou trouver le bonheur ? Faire en sorte que le monde s’améliore pour ensuite le quitter ? C’est bizarre non ? On peut vite se torturer l’esprit avec ce genre de question, c’est comme se demander si on est vraiment dans la réalité. Mais on est là, et au final c’est plutôt chouette. On vit dans un monde plein de nuances et d’incertitude, ce qui nous laisse tout à découvrir. On a chacun des chemins à...

lire plus
Pour un monde meilleur

Pour un monde meilleur

En 2023, peut-on encore voyager ou faut-il penser à sauver la planète ? De mon point de vue, je dirais qu’il est important de voyager pour acquérir des compétences. Chaque périple va nous apporter des savoir-faire et des parties théoriques afin d’agrémenter nos connaissances.De nos jours, une grande partie de la population terrestre n’a pas la chance de s’instruire donc si nous en avons la chance, il faut foncer. Je dirai cependant qu’il est possible de voyager de différentes manières. La première serait de lire un livre. En effet, ceux-ci ont la capacité de nous transporter dans un autre monde sans sortir de ses draps douillets. Nous pouvons également voyager grâce aux savoirs des autres. Nos connaissances nous racontent une histoire en l’argumentant de détails ou...

lire plus
Changement d’âge

Changement d’âge

Aujourd’hui, j’ai 18 ans. Enfin, pas tout à fait. J’ai 18 ans quand cela arrange mon père qui ne doit plus jouer les taxis.J’ai 18 ans quand l’État demande mon vote pour soutenir un parti.Mais, parfois, je me lève et découvre que j’ai 12 ans.J’ai 12 ans dans les repas de famille où l’on nie mon avis. J’ai 12 ans quand je parle de mes rêves, que mon innocence s’achève.On me fait sentir femme-enfant, que je comprendrai avec le temps.Puis, certains jours, je me couche et réalise que j’ai 35 ans.J’ai 35 ans quand on me coince dans mille responsabilités, qu’on brade ma liberté.J’ai 35 ans quand je dois choisir un métier à faire jusqu’à être retraité, mais je n’entre qu’à l’université.J’ai des problèmes d’adultes, à croire que je suis juste inculte.Est-ce moi le...

lire plus
Ce qui me révolte, c’est l’homophobie

Ce qui me révolte, c’est l’homophobie

Ce qui me révolte, c’est l’homophobie. Mes parents ont divorcé quand j’avais deux ans et demi. Après leur divorce, ma maman a eu plusieurs copines. À ce moment-là, on ne parlait pas beaucoup de l’homosexualité.  Alors, je ne comprenais pas pourquoi ma maman aimait également les femmes. Je me souviens de la peur que j’avais dans le ventre lorsque l’heure de la fin des cours arrivait.  En effet, j’avais toujours peur qu’elle vienne me chercher à l’école accompagnée de sa copine et que mes camarades de classe le sachent. Même à mes amis, je n’osais pas leur en parler. Dix-huit ans plus tard, je n’ai plus aucun problème à ce que les autres le sachent. Sa copine actuelle est pour moi comme une deuxième maman et pour la première fois de ma vie, j’ai le sentiment d’avoir...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 63

LES PETITS AVIS, EPISODE 63

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Être généreuse quand…, Alsena, 22 ans, Ans Je suis généreuse quand je vois une personne dans le besoin car j’ai un grand cœur. Je suis pour l’égalité de tout le monde car j’estime que chaque personne a le droit de vivre et/ou profiter correctement dans le monde. Lorsque je vois une personne dans le besoin, je me pose plein de questions et me rends compte qu’avoir un bon entourage qui t’aide et te soutient est important. L’argent a toujours été problématique, Emilie, 11 ans, Ans L’argent a toujours été problématique...

lire plus
Plus loin que l’oubli

Plus loin que l’oubli

Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa est un roman qui aborde la fatalité de la maladie. Emile, un jeune homme, a appris qu’il était atteint d’un Alzheimer précoce. Il décide de partir avec une inconnue, Joanne, en camping-car. Il veut voyager jusqu’à ce que la maladie l’emporte car il ne veut pas que ses proches se souviennent de sa maladie, mais de lui. J’ai trouvé cette œuvre très forte en émotions. Joanne est un personnage très intéressant, elle est silencieuse et vit la vie d’une manière qui va changer la façon dont Emile la voyait. Emile est un jeune qui a un caractère très compliqué, il aime faire la fête et est jugeant. Leur relation va nous apporter une envie de vivre pleinement. L’envie qu’a Emile de devenir une meilleure personne est magnifique. Je...

lire plus
J’ai toujours été révoltée par l’injustice

J’ai toujours été révoltée par l’injustice

J’ai vu un bébé mort aujourd’hui. Quand une amie me voit plus tard et me demande comment je vais, je lui dirai : « Bien » et je lui sourirai. J’ai vu un bébé mort aujourd’hui, j’ai vu un bébé mort aujourd’hui, j’ai vu un bébé mort aujourd’hui. Les mots grattent  l’arrière de mes dents  et pincent la chair derrière mes yeux, gravés sur ma langue et dans mon esprit. « J’ai vu un bébé mort aujourd’hui ». Je devrai le dire à voix haute, de crainte que si je ne le fais pas, il soit enterré à l’intérieur de moi pour toujours. « Quoi ? », demandera-t-elle. « Un bébé », je dirai. Mort. Je l’ai vu pendant que je faisais pipi. Il était tout, tout petit, et pas seulement parce qu’il était un bébé, mais parce qu’il était sur mon tout petit écran. Il avait de tous petits doigts...

lire plus
Back to the future

Back to the future

Le 20 janvier 2023, le groupe italien Måneskin sort son quatrième album. Le premier depuis leur victoire à l’Eurovision. Il est sorti durant leur tournée mondiale, ce qui leur a permis de faire découvrir leurs nouveaux morceaux au grand public en direct. Il n’y a rien à dire, le groupe cartonne partout où il passe. Pourtant leur style glam rock/pop rock avec une touche de hard rock n’était plus rien dans les oreilles des jeunes qui préfèrent une musique plus électronique et moins élaborée. Même s’ils sont devenus célèbres, ils sont toujours émerveillés lorsqu’ils sont en présence des plus grands, tels les Rolling Stones ou bien encore les Red Hot Chili Peppers. Malgré le fait que leur style soit plus ancien, les sujets abordés dans leurs chansons sont quant à eux...

lire plus
Projet parent

Projet parent

Lors d'une dernière conférence d’Emmanuel Macron, le président français a évoqué que le taux de natalité est en baisse, sur base d’une étude de l’INSEE. Et après ça, il a évoqué qu’il fera en sorte que le taux réaugmente les années qui viendront. Pour moi, il faudrait réfléchir au pourquoi cela arrive. En premier lieu, parlons de l’inflation. Il devient de plus en plus difficile de finir les fins de mois, pour une partie de la population. Avoir un enfant peut en décourager beaucoup, par peur de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de ce dernier. La société dans laquelle nous vivons ne rend pas service aux futurs parents. Le prix des crèches, des activités, ou encore la charge financière peut être un frein. Un second constat personnel que je fais, est qu’on inculque,...

lire plus
Tamala, découverte d’un style musical

Tamala, découverte d’un style musical

Cela va faire cinq ans que je suis scolarisé à Liège 1. Cinq années durant lesquelles je me suis inscrit à moult activités extrascolaires. Le club d’échec, de grec, de la communauté européenne, de programmation informatique et le club OPRL. De tous ceux-ci, je ne suis resté profondément fidèle qu’au dernier.Le club OPRL est, comme son nom l’indique (Orchestre Philarmonique Royal de Liège), un rassemblement de mélomanes qui se rendent au moins bimensuellement au conservatoire pour y écouter de la musique, classique d’ordinaire. Oui, mais justement, une fois n’est pas coutume, il ne s’agissait pas de musique classique ce jour-là. Je vais en effet vous raconter ma rencontre avec le groupe Tamala.Lors d’une de nos réunions hebdomadaires avec le club, nous apprîmes, mes...

lire plus
Ce qui me révolte, c’est l’injustice

Ce qui me révolte, c’est l’injustice

J’ai choisi cette phrase, parce que le monde est baigné d’injustice et on tente de justifier ces injustices. Le message que je veux partager, c’est qu’il ne faut pas se laisser influencer. Nous sommes tous égaux devant la loi, n’ayez pas peur de vous faire entendre quand vous êtes victimes d’une injustice. Parlez ! Dénoncez ! Pourquoi eux et pas vous ? Posez des questions, et attendez de voir si les réponses tiennent la route, généralement non ! Ils vont vous sortir des excuses bidon, comme : oui mais c’est comme ça on n’y peut rien ! Comment ça on n’y peut rien ? Mais c’est quoi ce bordel ? Et moi dans tout ça ? Et ils répondent : oui mais si on doit commencer à individualiser les règles ça risque de devenir le bordel ! Et c’est ce qu’ils disent à chaque fois...

lire plus
Frayeur après un échec scolaire

Frayeur après un échec scolaire

Cette image me rappelle un de mes échecs du secondaire. À chaque fin de trimestre nous recevions nos résultats scolaires. Une fois, mes notes n’étaient pas bonnes. Prise de panique face à la réaction de mes parents, je me suis mise à réfléchir rapidement à ce que je pouvais faire afin d’éviter une punition de leur part, plusieurs idées me sont venues à l’esprit. J’ai tout d’abord pensé à dire que je l’avais perdu, après je me suis dit qu’il était préférable d’aller passer le week-end chez les grands-parents sous leur protection.  Finalement, j’ai eu l’idée du siècle : faire semblant d’être malade pour éviter le sort qui m’était destiné à la suite de mes mauvaises notes. À mon arrivée à la maison, j’ai foncé directement dans ma chambre me coucher sous ma couette en...

lire plus
Le Kintsugi

Le Kintsugi

Si j’étais une oeuvre d’art, je serai un vase kintsugi. Le kintsugi est un art traditionnellement japonais, celui-ci consiste à recoller un vase, un bol en porcelaine avec une colle d’or. Par ce processus, non seulement on montre l’intérêt de la pièce originale (plutôt que de la remplacer) mais également la beauté de la fragilité, de l’accident de cette pièce. Le résultat est sans égal : une pièce qui a plus de vécu, plus de valeur, plus d’amour et une résistance nouvelle. Cet art, pour moi, est une magnifique métaphore de ma vie. Pour mes plus jeunes camarades, je vous souhaite de vous souvenir que la beauté peut résider dans ce que vous faites de vos moments de brisure. Pour ceux qui sentent qu’ils n’ont pas eu d’accidents alors réjouissez-vous et soyez la colle...

lire plus
Souvenir

Souvenir

Il pleuvait des cordes. On mangeait à la cantine. Quand on est sorti, on s’est dit que c’était cool la pluie. On a commencé à chanter « Singin’ in the rain » en dansant n’importe comment. Il y avait du monde, il était peut-être 13h. On s’en foutait, on était juste entre copines et on riait. T’avais cette capacité-là Marie, à voir les gens pour ce qu’ils étaient, pas de faux-semblant. Tu rayonnais et faisais briller tout autour de toi. Ce souvenir m’est précieux, car maintenant il ne me reste que ça de toi.Auteure : Jeanne, 24 ans, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres récits

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 62

LES PETITS AVIS, EPISODE 62

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Être femme en 2024, Anonyme, 16 ans, Bruxelles Être une femme en 2024, c’est toujours dur. Je trouve qu’on ne nous protège pas assez aux yeux de la loi. Les femmes sont toujours minimisées et on ne leur donne pas assez raison même dans le milieu du travail, ce n’est toujours pas clair, pour quelle raison leur salaire est inférieur à celui des hommes ? Les femmes sont minimisées en 2024, l’égalité ne sera jamais aboutie. Découvrez d’autres réalités, Vincent, 47 ans, Bruxelles Vivre en Belgique, c’est une chance et un...

lire plus
Quand cessera l’injustice

Quand cessera l’injustice

Pourquoi l’injustice me révolte ? L’injustice me révolte car malgré nos statuts sociaux différents, nos appartenances différentes, nos croyances différentes… Nous sommes pas finalement tous égaux ? Nous sommes pas tous des êtres humains ? Nous méritons pas de vivre dignement et en paix ? Je pense qu’aujourd’hui encore, il y a énormément d’injustice et cela dans n’importe quel domaine. L’injustice débute lorsque nous sommes déjà tout petit et elle peut se retrouver partout, c’est pour ça que je veux dire aux futures générations de faire très attention à ce phénomène, or, il est peut-être très banal mais il peut également détruire des vies. Prenons l’exemple de la Palestine qui subit clairement une pure injustice, aucune aide ne leur est donné mais pourquoi ? Ce sont...

lire plus
Défenseuse des droits humains

Défenseuse des droits humains

Ce qui me révolte, c’est le non-respect des droits humains. Pourtant, l’article 1er de la Déclaration universelle des droits humains ainsi que d’autres instruments juridiques internationaux prévoient que tous les êtres humains sont égaux en droit. Mais pourquoi tant de discriminations au niveau de l’accueil, la régularisation ou du changement de statut des étudiants hors union européenne fraichement diplômés ? En ce qui concerne cette dernière catégorie, les étudiants (hors UE) sont limités à la recherche de travail uniquement dans le secteur de leurs études pour changer de statut. Le message que je souhaiterais passer est que, il y a des jeunes comme vous, diplômés, qui se trouvent sans papier ou en situation irrégulière après leurs études parce que parfois...

lire plus
Ma vie de maman

Ma vie de maman

Avant d’être mère, j’étais une jeune fille très timide qui ne connaissait pas vraiment les réalités de la vie et s’en foutait un peu de tout ce qui se passait autour d’elle. Je n’avais pas réalisé à quel point avoir une famille près de soi était une bénédiction. À mon arrivée en Belgique, après plusieurs mois, j’ai réalisé que je voulais être mère. Mais le comble, c’est que je n’avais jamais imaginé combien de fois cela demandait de sacrifices. Dans ma tête, c’était comme en Afrique, ou plus précisément dans mon pays, le Cameroun, où lorsque tu accouches, tout le monde est près de toi pour t’aider, tout le monde autour de toi est là pour élever et éduquer l’enfant. C’est pourquoi il y a un proverbe qui dit chez nous : « Quand l’enfant sort de ton ventre, il n’est...

lire plus
J’ai besoin d’aller aux toilettes

J’ai besoin d’aller aux toilettes

Oui, les femmes et les hommes ont des réalités biologiques différentes. Cela ne veut pas dire que c'est inégal. Juste c'est comme ça, y a rien à faire. Par contre, la société fait de ces différences un handicap... Surtout quand il s'agit de pipi ! SVP QUOI DES TOILETTES PUBLIQUES GRATUITES DECENTES ! A Liège, après le tram et la ligne 4, ce sont nos chères amies toilettes qui sont en voie de disparition (à voir si elles ont déjà existé un jour). Je dois faire pipi 6 fois par heure, comment je fais ? Sortir devient parfois un vrai casse-tête : « Non, je ne peux pas trop boire parce que si je reste longtemps dehors cela en est fini pour ma vessie », « Mais oui, si je vais là, je pourrais peut-être aller dans mon ancienne école sup' pour squatter le pot. Génial ! »....

lire plus
Le zoo

Le zoo

Petite, j’avais peur des grosses voix et ainsi, peu importait à quel point la personne me portait de l’affection, je ne pouvais que pleurer. Mais, sincèrement, mettons-nous d’accord, c’est un peu nul d’avoir peur de la moitié de la population car oui, mon problème n’était pas la tonalité des voix mais bien les porteurs de celles-ci : les hommes. J’ai alors pris la résolution de ne plus me laisser faire et simplement les imaginer avec des masques ridicules. Par exemple, mon voisin terrifiant devient alors à mes yeux un éléphant : la ressemblance était frappante, grandes oreilles,  grand nez, quelques poils sur la tête et tellement bruyant.  Mais un jour, cette technique m’échappa, je n’arrivais pas à imaginer ce garçon avec un masque débile pour autant, je n’avais...

lire plus
Objet essentiel pour étudiant en journalisme

Objet essentiel pour étudiant en journalisme

Lors d'un atelier aux côtés de jeunes étudiants, Scan-R lance une activité atypique. Il faut imaginer, puis décrire, l'objet le plus utile pour les études. Pour ce faire, un nom et slogan sont aussi demandés. NOM : MicroSonde DESCRIPTIF : Finalement, que sont les journalistes sans la récolte de témoignages fiables ? Un journaliste se doit de découvrir l’Autre pour enquêter, pour informer. Un micro est nécessaire pour capter les voix de tout un chacun. Les étudiants se forceront d’écouter divers récits de vie. Enregistrer une voix, c’est aussi surveiller les paramètres sons, et avant tout, écouter avec rigueur chaque détail d’une histoire. Sinon, comment questionner correctement le peuple ? Le MicroSonde pourra restituer la réalité en son. Le MicroSonde est...

lire plus
Moi dans tout ça

Moi dans tout ça

Si j’étais riche, je ne travaillerais plus pour quelqu’un d’autre que moi car je ne serais plus obligé de vendre mon temps pour pouvoir manger et me loger. L’argent est un mal nécessaire. Mais j’aime mon travail car il me permet de rencontrer des gens intéressants qui ont des vécus et des histoires très enrichissantes. Mon travail me donne beaucoup de matière pour réfléchir et me permet de voir le monde sous d’autres angles.Auteur : Anonyme, 24 ans, Namur CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres récits

lire plus
L’échec est une réussite

L’échec est une réussite

Il arrive à certains moments de la vie où on tombe, on échoue. Quand j’étais petit, je résumais l’échec à des mauvaises notes. En grandissant, j’ai appris le sens plus large du mot « échec ». L’échec amoureux, l’échec sportif, l’échec personnel. J’ai déjà échoué dans beaucoup de domaines, jusqu’à me retrouver KO. A chaque échec, j’ai su me battre et finalement mon seul et unique adversaire, c’était moi-même. J’ai appris à découvrir mes faiblesses, mes limites, mes émotions, mes convictions, mes peurs. Maintenant, j’estime avoir assez d’armes pour affronter mes futurs échecs, car la vie n’est pas un long fleuve tranquille. J’apprends au quotidien à mener ma barque droite, malgré les vagues. Je remercie la vie de m’avoir mis en échec car j’en ressors grandi et c’est...

lire plus
Conseils d’une future toi

Conseils d’une future toi

Chère Elise de 11 ans, Je sais que tu profites bien de la vie et que tu es très heureuse. J’aimerais tout de même te prévenir et te donner quelques conseils qui viennent directement de ton futur. Ne t’inquiète pas ! Tout d’abord, profite des moments passés avec ton père et ne lui en veux pas. Écoute ta mère, mais pas lorsqu’elle le critique. Fais en toi ta propre opinion. Cependant, à un moment, la situation de son déménagement ne te conviendra plus. Alors ne t’inquiète pas trop. Reste gentille avec lui, mais ne te force pas à habiter là-bas tout le temps. Méfie-toi de Théa et ne lui raconte pas trop, car elle cafte facilement. Laisse ta belle-mère en dehors de ta relation avec ton père. Ensuite, n’aie pas peur d’être différente, Sois métalleuse, sois rebelle, sois...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 61

LES PETITS AVIS, EPISODE 61

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Faut pas lâcher, Anonyme, 16 ans, Bruxelles J’écoute beaucoup Lomepal, Nekfeu. Leurs textes m’inspirent beaucoup car ils parlent de beaucoup de choses comme la dépression, la scarification, le manque de confiance en soi, etc. donc je me sens comprise et ça me permet de me dire que je ne suis pas la seule à vivre ça. Quand on vit la dépression, le mal-être est tellement intense que tu n’arrives pas à te dire que quelqu’un peut comprendre, même mettre des mots sur la dépression, ce n’est pas facile donc entendre...

lire plus
Lettre à mon moi d’avant

Lettre à mon moi d’avant

Chère moi, C’est bizarre de se rappeler de toi. C’est agréable, c’est doux, c’est aussi un peu drôle de me rappeler toutes tes appréhensions en entrant dans le monde des grands. C’est marrant de te dire que les grands que tu voyais passer dans les couloirs, impressionnés, c’est toi maintenant. Tu as eu des professeurs difficiles, des matières compliquées et des relations tourmentées. Tu as voyagé dans les pays qui te semblaient si lointains, tu as lu les gros livres que tu voyais sur les étagères des adultes, tu as présenté les sujets qu’avant, tu ne comprenais pas. Et surtout, tu as eu les fameux calculs avec des lettres que tu voyais dans les cours de maths des grands cousins. Ce n’était pas facile, c’était même très dur par moment, mais c’était aussi très beau....

lire plus
Quand ai-je été moi-même ?

Quand ai-je été moi-même ?

Ai-je déjà été moi-même ? Auprès de ma famille ? Auprès de mes amis ? Est-ce que j’ai déjà été moi-même avec moi ? Qui suis-je au fond ? Toutes ces questions sont difficiles, comment y répondre ? Suis-je une fille réservée et timide ou une fille sûre d’elle et extravagante ? Est-ce que je ne me voile pas la face avec moi-même ? J’ai l’impression d’être moi-même avec tout le monde et en même temps c’est qui moi ? Je peux être aussi taiseuse que la fille qui parle toujours le plus dans les différents groupes auxquels j’appartiens. Je peux être autant calme que folle, autant bosseuse que flemmarde, autant drôle que bon public avec les blagues à deux balles que l’on me raconte. Bref je suis moi, peu importe qui je suis. A écouter aussi en podcast iciAuteure : Camille,...

lire plus
Chère Lilly, ose vivre

Chère Lilly, ose vivre

Ma chère Lilly, On en a fait du chemin. Tu as bien changé. J’espère que tu n’es pas déçue par tout ce changement. Je sais que tu as horreur du changement et de grandir. Je ne vais pas te mentir, ces futures années pour toi vont être difficiles. Tu vas avoir des hauts et des bas, même pas mal de bas, mais je vais te donner des conseils pour surmonter tout ça. N’aie pas peur de demander de l’aide, de te chercher et de t’entourer. Ne reste pas seule. Profite des bons moments, réalise à quel point tu as de la chance. Fais des choses, amuse-toi, sors de ta zone de confort. Tous ces évènements à venir vont te faire grandir et tu rendras fière tes parents. Encore une fois, ose vivre et donner ton avis. Bonne chance.Auteure : Lilly, 16 ans, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT...

lire plus
Harcèlement, sexisme et société, un mélange explosif

Harcèlement, sexisme et société, un mélange explosif

Ce qui me révolte, c’est que les discriminations font de plus en plus partie du quotidien de chaque personne. Les personnes qui forment aujourd’hui des messages haineux ou qui, dans la vie de tous les jours, se permettent de faire des commentaires sur les autres vont sûrement éduquer leurs enfants avec les valeurs qu’ils défendent. Je trouve ça bien dommage, car le harcèlement et le cyberharcèlement vont augmenter en chiffres. Mais au final, comment pouvons-nous changer les pensées de ces personnes si même la justice ne fait rien ? De nos jours, la justice s’acharne sur des pauvres sans papiers qui travaillent au noir plutôt que sur des personnes au comportement plus que déplacé ? Les politiciens, eux, se présentent comme des hommes parfaits aux élections, mais une...

lire plus
Un regard critique sur la 2e guerre mondiale et ses principaux acteurs

Un regard critique sur la 2e guerre mondiale et ses principaux acteurs

Les mains du miracle, de Joseph Kessel, est un roman paru en 1960, devenu un classique. Si cette histoire peut mener à de nombreux avis concernant le récit et ses messages, ma critique de ce livre pourrait se résumer à ceci. Pour commencer, Les mains du miracle raconte la vie de Felix Kersten, un docteur et masseur. Par la suite, il deviendra surtout le masseur de Himmler, le plus haut dirigeant nazi après Hitler. Kersten sera alors un agent infiltré de la Résistance. Au début, passif quant à la guerre, il finira par sauver des milliers de Juifs venant de France, des Pays-Bas, ou encore de Pologne et à les faire passer en Suède, zone non-occupée. Si j’ai voulu parler de cette œuvre, c’est d’abord pour offrir à Kersten la reconnaissance qu’il n’a jamais eue. Étant...

lire plus
Ce qui me désole le plus dans le cyberharcèlement

Ce qui me désole le plus dans le cyberharcèlement

Ce qui me désole le plus dans le cyberharcèlement, c’est l’acceptation du phénomène. Que ce soit au niveau individuel ou sociétal, une fois que nous ne sommes pas directement concernés par une cause, très peu de personnes s’y intéressent. On envisage la chose comme une fatalité, on invite même les victimes à se remettre en question, à « se faire petit » au lieu de tenter de traiter le fond du problème. Je vous l’accorde, le fond du problème est sûrement enraciné et donc impossible à renverser dans l’immédiat, mais il faut reconnaitre que sans un début de mise en action, espérer un monde meilleur ne restera qu’un simple rêve.Auteure : Anaïs, 20 ans, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres récits

lire plus
La valeur de l’argent

La valeur de l’argent

Quelle valeur donner à l'argent ? Trois réponses et différentes philosophie de vie. L’argent : primaire ou secondaire ?, Camille, 20 ans, Liège Pour moi, l’argent a toujours été secondaire. Bien qu’il soit nécessaire pour payer les factures, la nourriture, les différents loisirs et j’en passe, je pense que l’on peut quand même vivre des moment des joie et de bonheur sans en posséder. En effet, avant le divorce de mes parents, nous étions une famille avec des moyens. Ils avaient plusieurs maisons, on ne se privait de rien… Après le divorce, on s’est retrouvé à 5 dans un appartement plus petit, trop petit pour ce qu’on avait besoin. On a même eu du mal à payer les factures jusqu’à presque avoir l’électricité coupée. Malgré ça, j’ai quand même passé des moments joyeux...

lire plus
Etre riche

Etre riche

Si j’étais riche, je ne sais pas ce que je ferais. Je voyagerais certainement, l’envie de faire le tour du monde a toujours été un rêve mais que faire après ?Je n’ai pas spécialement envie d’avoir une énorme maison, des voitures de luxe ou encore une panoplie de vêtements. Peut-être ferais-je des dons à des services humanitaires ou à des associations ? Autant que mon argent serve à aider autrui ou à préserver la nature. J’en donnerais sûrement une partie à mes amis et à ma famille, mais en restant vigilant sur la façon dont ils l’utilisent, ne pas jouer les Américains. Si j’étais riche, je ne pense pas que je serais plus heureux. Oui, ça me permettrait de découvrir des cultures et de nouveaux horizons, mais il faut que je sois accompagné sinon c’est moins amusant....

lire plus
Les centres fermés

Les centres fermés

Ici, je vais me référer aux centres fermés parce que j’ai des connaissances qui sont actuellement dans des centres fermés pour des raisons incompréhensibles. J’ai déjà eu à lire certaines revues sur le sujet et je me suis toujours posée la question de savoir à quoi cela mène, quelle est la finalité ? Le message que je veux faire passer, c’est le fait que ces centres restent un traumatisme pour les personnes migrantes. La plupart ont déjà vécu des traumatismes depuis leur pays d’origine, sans oublier les difficultés du chemin migratoire. Pour moi, il n’est pas correct de leur faire encore vivre un rejet. Vu que la plupart des arrestations sont souvent assez violentes, cela constitue un autre traumatisme pour eux. En plus de cela, on n’est pas sûr que lorsqu'ils...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 60

LES PETITS AVIS, EPISODE 60

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Croire en soi, Rania, 16 ans, Bruxelles Je suis une personne qui croit en moi. Mais, malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les jeunes. Car on vit dans un monde où les réseaux sociaux, par exemple, enlèvent cette confiance à certains jeunes car ils se sentent toujours comparés et jugés. Je pense que l’humour doit être utilisé avec une certaine intelligence émotionnelle. Le respect de l’autre revient à se respecter soi-même Dans un monde idéal, je serais heureuse, Anonyme, Bruxelles Dans un monde idéal, dans 5...

lire plus
Pourquoi lire I was born for this ?

Pourquoi lire I was born for this ?

Le livre I was born for this de l'autrice anglaise Alice Oseman est paru le 3 mai 2018. La traduction française est sortie le 11 janvier 2023.C'est l'histoire d'Angel Rahimi, une jeune fille musulmane qui est fan de The Ark. C'est un boys band de pop rock qui a un succès international. Angel voyage à Londres pour voir Juliette, une très bonne amie qu'elle a rencontré sur internet mais jamais dans la vraie vie. Les deux filles se réjouissent d'assister aux évènements autour de leur groupe de musique préféré. Cependant, leur semaine sera bouleversée par l'autre invité de Juliette et d'autres évènements inquiétants qui se produisent lors d'une après-midi de rencontre avec les stars. Ce livre est très difficile à déposer à cause de l'intrigue saisissante, des...

lire plus
Poser ses limites, c’est avant tout lever ses limites

Poser ses limites, c’est avant tout lever ses limites

Je me sens libre quand je pose mes limites.Qu’est-ce que la liberté pour moi ?C’est quand je ne suis pas contrainte, obligée de faire quelque chose, lorsque j’ai le choix.Quand on est obligé de faire quelque chose par les gens, dans la plupart des cas, c'est parce qu’on les autorise à le faire.On a toujours le choix entre oui et non.Poser ses limites, c’est avant tout lever nos limites.Apprenez à vous connaitre avant de rencontrer des gens, comme ça les gens n’auront pas l’occasion de vous dicter qui vous êtes.Auteure : Ceyda, 16 ans, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres récits

lire plus
L’épargne

L’épargne

La vie est remplie de surprise. Sans l’épargne, nous vivons à risque. Cela peut créer de la frustration et de la peur de part de la personne. Par exemple, si la voiture tombe en panne et que nous n’avons pas d’épargne, cela risque d’être compliqué de se rendre au travail, s’il n’y a pas de transports en commun. Cependant, pour certaines personnes, cela est très compliqué vu la situation familiale et le salaire très peu élevé. L’épargne devient de plus en plus importante car la vie est de plus en plus chère. Je pense que l’épargne est perçue différemment en fonction des familles. Dans ma famille, on m’a toujours sensibilisé à cette thématique car, pour mes parents, c’est important que nous soyons à l’abri avec mon petit frère. Les objectifs des jeunes diffèrent dans...

lire plus
Défenseuse des droits humains

Être la meilleure personne pour moi

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être la meilleure personne pour moi, autant dans ma propre écoute, dans mon bonheur ou encore dans mon évolution. Je veux que la personne que je serai plus tard soit fière de tout ce qu’elle a accompli. J’estime qu’il est primordial de s’avoir se mettre en priorité. Mais, il faut aussi apprendre à être juste, à l’écoute et attentionné envers les autres. Et en particulier avec les personnes auxquelles on tient et qui nous sont chères. Si j’avais un conseil à donner aux gens de mon âge, je leur dirais de ne pas avoir peur de s’exprimer et de prendre soin d’eux. Car, finalement, si eux-mêmes ne le font pas, qui le fera ?Auteur : BAH HAPJA, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres...

lire plus
Lettre destinée à la petite moi

Lettre destinée à la petite moi

Coucou Marion, Tu as 12 ans et tu viens d’entamer ta première année de secondaire. Ce n’est que le début d’une grande année pleine de bouleversements. Je te préviens, tes premières années seront difficiles suite au covid-19, aux amitiés/fausses amitiés, cours, etc. Mais après ces dures années où tu te seras beaucoup remise en question, tu t’épanouiras et feras la rencontre de formidables personnes. N’oublie pas que, comme papa et maman le répètent régulièrement, tu dois penser à ton avenir, tout en profitant du moment présent. Tu devras faire des choix très compliqués durant tes secondaires, réfléchis bien avant de prendre tes décisions, cela aura des impacts dans l’avenir. Si je peux te donner un conseil, petite Marion, ne te renferme pas sur toi-même, pense à toi...

lire plus
Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie. Pourquoi est-ce que je souhaite le plus ? Car je pense que, pour n’avoir aucun regret, s’approcher le plus du bonheur et vivre une belle vie selon moi, il faut juste s’épanouir. On arrive à être épanouie seulement si on se cherche, si on ose, si on veut profiter. Pour moi, c'est le résultat qu’on atteint si on veut vivre une belle vie. C’est ma motivation, mon objectif. Si je devais donner un conseil aux jeunes, je pense que je choisirais de vous dire qu’il y aura des bas dans vos vies, c’est sûr. Que ce soit une mauvaise note à l’école, une rupture, une mauvaise journée, etc. Il y aura des jours difficiles, mais ce n’est pas éternel. Certes, quand on vit ces choses difficiles, il nous parait impossible d’en...

lire plus
Tout ce que j’ai appris depuis mon plus jeune âge

Tout ce que j’ai appris depuis mon plus jeune âge

Coucou petite bichette, J’ai cette opportunité pour t’écrire cette lettre, donc je vais essayer de te donner les meilleurs conseils possibles et tout ce que j’ai appris depuis ton petit âge. Tout d’abord, relaxe-toi par rapport aux cours, aux points et à ta scolarité. Tes parents sont fiers de toi, ils voient que tu travailles et que tu donnes tout ton possible pour réussir. Si tu continues à stresser pour tout, tu vas devenir anxieuse et faire des crises d’angoisse, donc reste zen. Au final, tout ira bien, promis. Ensuite, ce serait bien que tu essayes de gérer tes émotions, il ne faut pas laisser tes émotions te submerger. Cela a causé beaucoup de disputes inutiles qui n’ont servi à rien. Par contre, continue à être le plus possible souriante avec les gens, ça ne...

lire plus
Re-construire

Re-construire

15 mars 2022, ce soir-là, il a tout pris de moi. Tout ce que j’étais, tout ce que j’avais, tout ce en quoi je croyais, tout ce à quoi je pouvais rêver.Ce soir-là, en entrant chez moi, en entrant en moi, il a fait disparaître ce « moi ». Après ça, que dire, que vivre, que faire ?Une seule solution proposée, imposée, la reconstruction.Bientôt deux ans plus tard, je ne cesse de me demander s’il est possible d’atteindre, de façon totale et absolue cette fameuse reconstruction tant rêvée.Reconstruire, pour aller où ? Re-construire en re-prenant quoi du « avant » ? Du « avant », qui m’a amené là.Construire, avec quoi ? Avec quelle énergie ? Mais surtout, construire quoi ? Je ne suis pas sûre de penser qu’il soit possible, d’atteindre cette terre promise.Terre d’optimisme...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 59

LES PETITS AVIS, EPISODE 59

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. L'oral de Mandarin, Abissi, 38 ans, Bruxelles L’examen oral de mandarin est enfin arrivé. Tout timide et effrayé, je me présente devant l’examinateur. La première question qu’il me pose ressemble à du chinois pour moi. Je regarde mon examinateur avec un regard évasif. À l’intérieur de moi, je m’interroge : « Que raconte-t-il ? ». Mais je dois garder la face pour ne pas être plus ridicule que je ne le suis. Mais en fait, cette matière est facultative, pourquoi l’ai-je donc choisi ? « Allez, tu es bien plus...

lire plus
Quelques lettres sur un bout de papier

Quelques lettres sur un bout de papier

Vit-on aujourd’hui dans un monde où l’oral prime sur l’écrit ? Aujourd’hui, l’art oratoire semble dominer tandis que l’écrit, lui, parait subir un vrai déclin. Que dire du manque d’intérêt que peut susciter la lecture et de sa diminution chez les jeunes alors que ces derniers se ruent devant des vidéos YouTube où seuls l’oral et la vidéo comptent ? Que dire du langage SMS ou du niveau d’orthographe en baisse depuis quelques (longues) années ? L’écriture est-elle morte aujourd’hui parmi la jeune génération ? Écrire et inventer des histoires est ma passion depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. Cependant, cet attrait pour l’écriture ne me semble pas être majoritaire dans ma génération. Comme si devenir influenceur ou star des réseaux était plus un rêve partagé...

lire plus
Inégalités dans le secteur médical

Inégalités dans le secteur médical

De nos jours, on retrouve à la fois des hommes et des femmes dans le secteur médical, mais il y a des inégalités au niveau des métiers. Prenons un exemple : un homme veut devenir sage-femme. On va essayer de le dissuader car c’est un métier qui depuis le dernier siècle est réservé aux femmes. Ça a été normalisé et le fait de faire ce métier en tant qu’homme est hors-norme. C’est un peu plus accepté si un homme fait aide-soignant ou infirmier mais être sage-femme en tant qu’homme est vu autrement. « Les femmes sont plus aptes à faire un certain type de boulot parce qu’elles sont douces et délicates ». On ne dit rien quand c’est un homme qui exerce, comme pour les gynécologues. Quant aux solutions face à ce système, il faut mettre en œuvre une meilleure normalisation...

lire plus
Galanterie cassée

Galanterie cassée

La galanterie, façon d’agir inculquée aux hommes depuis leur plus jeune âge. Tenir la porte, payer le premier rendez-vous, acheter un bouquet de fleur… Considéré comme tout à fait normal, cela allant de soi et un homme qui n’est pas galant, c’est considéré comme anormal. Pourtant moi, j’ai une autre vision de la galanterie. Je la vois plutôt comme une forme de paternité envers la femme. Celle-ci est traitée comme un petit enfant qu’il faut entretenir, subvenir à ses besoins. Tenir la porte ou lever la chaise. A ce que je sache, je sais le faire toute seule, comme porter mes valises. Payer au premier rendez-vous ou plus tard participer aux majeures dépenses du foyer comme la dépenses principale (le loyer). Si nous sommes tous les deux travailleurs et percevons donc...

lire plus
Précarité et créativité

Précarité et créativité

Aujourd’hui, le potentiel créatif de chacun est utilisé dans de nombreuses situations du quotidien. Tout d’abord, la situation de précarité de nombreuses personnes les oblige à trouver des alternatives pour consommer moins cher et plus durable au quotidien. Par exemple, en fabriquant eux même les produits d’entretien tels que la lessive, le détergent, le gel douche, ou encore en faisant des enveloppes pour budgétiser chaque point de dépense. Ensuite, il est important de se rendre compte quand dans une société de surconsommation, les personnes précarisées ne sont pas les principales responsables des déchets. Au contraire, ces personnes font preuve d’une grande créativité et cherchent à faire des économies partout où elles le peuvent. Pour éviter le gaspillage, elles...

lire plus
La beauté de la différence

La beauté de la différence

« Pour moi, être différent, c’est être spécial. Tu crées ta différence, ce que les autres n’ont pas. » Cette phrase est à la fois celle avec laquelle je suis le plus d’accord et le moins d’accord. Être différent, c’est être rare, c’est être unique, c’est être spécial. C’est avoir une chose que les autres n’ont pas ou peu. Elle cause souvent de la jalousie, car les autres entretiennent cette différence. Dans l’histoire, les roux ont été jugés, discriminés, voire même tués. Mais ce n’était pas parce que les gens avaient peur d’eux, parce que c’étaient des créatures du diable, non, ce n’était que des excuses. La vraie raison était que les gens étaient jaloux d’eux, jaloux du fait qu’ils soient uniques. Être différent c’est donc être unique. Mais on ne devient pas...

lire plus
La vie pour un adolescent

La vie pour un adolescent

Le sens de la vie, c'est profiter de chaque moment. C’est important de profiter de chaque moment, car on n'est jamais sûr de ce qu’il peut se passer demain. Il peut se passer un déménagement, donc ne plus voir ses amis, ou d’autres choses qui feront qu’on soit séparés, donc il faut profiter de tous les moments avec ses proches, que ce soit 5 minutes ou 2 heures. Aussi, ne jamais rester sur un conflit, toujours essayer de le régler.C’est important aussi pour avoir des souvenirs. On a qu’une seule adolescence, donc autant en profiter un maximum pour ne pas regretter plus tard, quand on aura de vraies responsabilités à gérer et qu’on aura plus le temps. Si je pouvais donner un conseil, ce serait de profiter un maximum de sa jeunesse, car on n'en a qu’une.Auteur :...

lire plus
Où je me situe dans la société ?

Où je me situe dans la société ?

J’aimerais vivre dans un autre monde. Même si j’ai de la chance dans mon malheur. Pour moi, notre société est totalement absurde et je voudrais tant que les hommes ne soient pas si bêtes. On détruit notre propre lieu de vie et on s’entre-tue. La pauvreté face aux quelques richissimes qui tiennent le monde entre leurs mains ensanglantées. On est obligé de bosser à mort toute notre vie juste pour pouvoir se nourrir. Pour moi, la politique n’est que manipulation et on court droit au crash. Je voudrais vivre sans avoir peur de l’avenir, dans le partage et l’amour. Si j’avais un conseil, il serait de se méfier des médias et réseaux sociaux, de se poser des questions. Pas juste suivre, mais être acteurs de changements.Auteure : Elise, 16 ans, Liège CET ARTICLE A ÉTÉ...

lire plus
Ensemble

Ensemble

La phrase qui m’inspire est « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Que ça soit dans notre futur métier, dans notre vie personnelle, il faut que l’on garde cette idée en tête. Dans ma vie personnelle, c’est une inspiration car j’ai toujours aimé vivre en groupe avec d’autres personnes. Je me sens plus en confiance quand je peux partager avec les autres, échanger et leur demander conseil si besoin. J’ai l’impression que si je ne suis pas seule rien ne pourra m’arrêter dans ma vie, mes projets. Dans ma vie professionnelle, la collaboration d’équipe est essentielle par exemple pour la mise en place d’un projet. Si on essaye de porter le projet seul, nous allons rapidement être submergés et le projet ne durera pas très longtemps.Alors que si nous déléguons...

lire plus
L’égalité entre femme et homme

L’égalité entre femme et homme

On dit toujours qu’il y a l’égalité entre l’homme et la femme mais je pense qu’on est encore assez loin du mot égalité. Ici, en Belgique, il y a encore des inégalités au niveau des salaires. Il y a un grand écart de salaire car la femme gagne moins que l’homme. Même au niveau des taux d’emploi, les femmes sont moins employées que des hommes. Par exemple, une femme de 50 ans aura moins de chances de trouver un emploi qu’un homme de 50 ans. Nous voyons que dans les grandes entreprises, la plupart de ceux qui ont des grands postes sont des hommes. Je trouve qu’il devrait y avoir un certain équilibre, que ce soit dans les salaires ou dans les responsabilités. On a souvent tendance à dire que c’est l’homme qui a plus de responsabilités mais je pense que c’est plutôt la...

lire plus
La fragilité à travers les émotions

La fragilité à travers les émotions

Chez les femmes Elles ont toujours été un symbole de la fragilité à travers les émotions, surtout quand elles pleurent ou même si elles paraissent faibles, fragiles, susceptibles… chez les femmes, la fragilité est vue comme si elles étaient douces, « fragiles » dans le sens « d’être délicates », juste en montrant des émotions de tristesse. Cependant quand elles sont « fragiles », certaines femmes peuvent montrer leurs émotions comme de la rage, de la colère ; et ça vient casser cette image de la femme fragile et susceptible qu’il faut à tout prix consoler et protéger. On vient la traiter de folle et de malade, et qu’elle ne peut pas contenir ses émotions. Chez les hommes L’homme, la fragilité et leurs émotions, c’est une tout autre histoire. L’homme est perçu comme...

lire plus
La diversité

La diversité

Aujourd’hui, je suis révoltée à cause de la haine qui, malgré notre époque, est encore là. Je ne trouve pas normal qu’encore aujourd’hui, certaines personnes soient méchantes à ce point, qu’elles aient des avis et pensées « ringardes ». C’est-à-dire que la mentalité de certaines personnes n’évolue pas. Elles ne se remettent pas en question sur des choses comme l’orientation sexuelle, les origines, les âges, les genres et les différences ! Nous sommes tous très différents, et les personnes dont je parle sont irrespectueuses en restant focalisées sur leurs certitudes. Une des plus belles choses de ce monde, c’est la diversité et elle passe par les thèmes que j’ai abordés.Auteure : Anonyme, Bruxelles CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres...

lire plus
J’estime que l’argent a souvent été source de problème

J’estime que l’argent a souvent été source de problème

J’estime que l’argent a souvent été source de problème car tout est construit autour de l’euro et autour de ceux qui n’en ont pas, qui sont souvent mis de côté, marginalisés. Effectivement, si on retourne des siècles en arrière depuis la sédentarité des peuples, tout rime autour de la possession, donc de l’argent, du rendement. A partir de là, les gens se sont appropriés des choses qui autrefois étaient naturelles (on paie pour boire de l’eau ??). L’argent pousse à toujours vouloir plus, on veut un grand rendement quitte à détruire nos terres. Et puis combien de familles, couples, personnes ne sont pas détruites pour de l’argent ? L’argent fait danser les gens, pour quelques ronds, ils sont prêts à se mettre plus bas que terre. Il n’y a rien qu’à voir toutes ces...

lire plus
Être discriminé à cause de sa couleur de peau !

Être discriminé à cause de sa couleur de peau !

Aujourd’hui, appelé les nègres, plusieurs personnes subissent des harcèlements, des humiliations, partout où elles se trouvent. Il n’y a aucune raison que ces personnes subissent des brutalités. Elles devraient au contraire être soutenues, traitées avec dignité et être comprises. Ne dit-on pas que les êtres humains sont dotés de droits et de devoirs ? Pourquoi les nôtres sont-ils jetés à la poubelle ? Nous aussi, nous avons le droit de vivre où bon nous semble car la Terre appartient à toutes les personnes qui y vivent.Auteure : Ornella, 23 ans, Anderlecht CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.Et d'autres récits

lire plus
Dans la société, on peut tous être différents

Dans la société, on peut tous être différents

« Pour moi, être différent, c’est être spécial, tu crées ta différence ! » Cette phrase m’interpelle puisque je suis du même avis. Je trouve ça beau qu’il y ait encore des gens qui osent être différents dans une société aussi peu ouverte d’esprit que la nôtre. Tous les êtres humains sont différents, c’est un fait. Cependant, certains se forcent ou sont forcés à rentrer dans les normes de la société. Ces gens-là ne peuvent pas réellement être eux-mêmes et je trouve cela dommage. On n’a qu’une vie, on devrait tous la vivre à fond sans peur du jugement et en étant complètement nous-mêmes. S’habiller comme on le souhaite, faire ce qu’on veut, aimer qui on veut sans la peur du jugement des autres. Pour moi, c’est important d’apporter la diversité dans la vie de tous les...

lire plus
La bataille de notre vie

La bataille de notre vie

L’envie de sortir de la pauvreté stimule davantage un individu ou un jeune qui s’y trouve au quotidien plutôt que pour un autre individu qui se contente de son confort. La preuve en est que chaque jour l’actualité fait état des jeunes qui traversent le désert, la mer, pour fuir les conditions précaires qu’ils vivent dans leur pays d’origine. En effet, plusieurs d’entre eux sont issus de familles précaires mais se sont fixés pour objectif d’exceller malgré les difficultés de leur quotidien ou d’exercer un métier plein de sens (assistant social, médecin, avocat, etc.). De ce fait, ils ont commencé à faire, se sont lancés, dans des petits boulots ou jobs pour se scolariser et étendre leur réseau social. Ainsi, vivre dans la précarité n’est pas une fatalité mais...

lire plus
Egalité homme-femme

Egalité homme-femme

A l’heure actuelle, je trouve que l’homme et la femme ne sont toujours pas considérés comme égaux. Tout d’abord de par l’histoire, ce n’est pas un secret, ce n’était absolument pas le cas. Prenons l’exemple de la convention européenne des droits de l’Homme (CEDH) ou encore l’Homme préhistorique. N’y a-t-il pas quelque chose qui cloche ? Quelle place est accordée à la femme dans ces appellations ? Un instrument aussi fondamental que la CEDH fait abstraction de la notion de femme dans le nom. Du moins en français car en effet, dans d’autres langues notamment l’anglais, on parle de « human rights » : les droits de l’humain. Ce qui a donc un caractère plus général, incluant tout le monde. Ou encore pour revenir dans la notion de l’Homme préhistorique, même si cela va...

lire plus
Nouvelle vie sociale ?

Nouvelle vie sociale ?

En 2024, prenons-nous encore le temps d’avoir une vie sociale ? Comment faire des rencontres ? Comment peut-on apprendre à connaître l’autre ? De nos jours, nous courons chaque seconde après le temps et l’argent. Dans la société d’aujourd’hui, l’humain n’est plus une priorité. Il est passé au second plan derrière l’économie. A travers le monde entier, les réseaux sociaux sont devenus des outils de publicité et de vente. Ces applications qui étaient, à la base, destinées à communiquer entre les individus sont devenues un moyen de consommation et non plus de communication. La vie sociale est impactée par la charge de travail et la pression continue présentes dans la société. L’Humain qui est la seule espèce capable de ressentir des émotions n’a plus la possibilité de...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 58

LES PETITS AVIS, EPISODE 58

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Le nerf de la guerre, Roland, 56 ans, Namur L’argent a toujours été le nerf de la guerre. Le mot d’ordre général dans les années 80. Si je devais conseiller les jeunes… n’acceptez pas n’importe quel boulot, n’importe quelles conditions de travail, n’achetez pas l’amitié et faites attention à qui vous prêtez de l’argent. Prendre le temps, Christian, 55 ans, Namur L’argent a toujours été un moyen fiable d’être heureux car je peux m’acheter ce que j’aime. Ce mois-ci, j’ai par exemple acheté un casque audio car j’aime...

lire plus
Ce qui compte

Ce qui compte

Je suis généreuse quand j’ai moins d’argent. Cette phrase vient d’une constatation ; en effet j’ai eu la chance de grandir avec tout ce dont j’avais besoin et même plus, mais maintenant connaître l’instabilité financière me fait voir les choses autrement. C’est aujourd’hui que j’ai moins, que je veux le plus partager. Mon bonheur aujourd’hui, je dirai, ne réside plus dans mes possessions mais plutôt dans ce que j’ai à offrir aux autres. Mon conseil : mes jeunes amis, le strass c’est trop bien mais les étoiles dans les yeux de ceux qu’on aime, c’est encore mieux.Auteure : Gabriela, 27 ans, Bruxelles Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.Et d'autres récits

lire plus
La créativité, une lumière

La créativité, une lumière

« La pauvreté étouffe la créativité, elle l'endort ». Je suis ne suis pas d’accord avec cette assertion prononcée par Christine Mahy (ndr : publiée dans les pages du magazine Wilfried, n°21). En effet, l’histoire au travers de plusieurs exemples nous démontre le contraire de cette affirmation. Nous pouvons naître pauvres, grandir dans la pauvreté. Toutefois, l’être humain a cette magie qui lui permet de garder en vie et allumer ce feu qui brûle en lui. La créativité ne se trouve dès lors pas endormie ou éteinte par la pauvreté. Je vais en guise d’exemple citer ce génie du football que fut ce joueur brésilien Ronaldinho. Quelle magie il avait dans ses pieds, quelle créativité dans son jeu, et pourtant il vient d’une « favela », quartier pauvre de Rio de Janeiro....

lire plus
Le grand partage

Le grand partage

Si j’étais riche, je ferais en sorte que tout le monde puisse bénéficier de ma richesse. A quoi bon avoir des richesses si on ne peut pas les partager avec les autres ? Partager ses richesses avec les autres permettrait de réduire les inégalités sociales et mettre fin à la catégorisation sociétale qui piège l’individu, le met dans une case. La bourgeoisie d’une part et celle prolétaire d’autre part. Chers jeunes, si vous devenez riches aujourd’hui, n’oubliez pas d’où venez, ne laissez pas ceux qui vivent chaque jour dans la précarité. Votre richesse ne devrait pas vous attribuer un pouvoir de domination, mais celui de générosité orientée vers l’équité et la justice sociale.Auteure : Marie Hortence, 30 ans, Bruxelles CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER...

lire plus
Quand on veut, on peut

Quand on veut, on peut

J’ai toujours cru en la volonté d’accomplir ce que l’on veut lorsqu’on le veut vraiment. Selon moi, tout est question de volonté. Lorsqu’on veut, on peut. C’est la phrase qui m’a le plus marqué dans mon parcours personnel. Ce ne sont pas l’intelligence, la gentillesse, la chance, l’organisation ou le temps qui permettront d’accomplir ce que l’on souhaite. Tout est question d’acharnement, de volonté et de travail. Comme Michelle Obama l’a dit : « Il n’y a pas de magie à accomplir. Il s’agit vraiment de travail acharné, de choix et de persévérance. » On croit toujours que la réussite arrive aux autres et jamais à soi. La réussite n’est pas réservée qu’aux autres, elle est à portée de main à ceux qui croient en eux et leur travail acharné. Vous avez le potentiel...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 57

LES PETITS AVIS, EPISODE 57

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Le plus important quand on informe, Olamidé, 17 ans, Bruxelles Le plus important quand on informe, c’est d’éclairer. Il est important de clarifier les choses pour que le public comprenne clairement les choses. Il faut que le public qui est informé ait les ressources, les moyens nécessaires pour pouvoir interpréter dans les meilleures conditions et comprendre clairement les informations reçues afin d’être éclairé de la meilleure des manières sur le sujet ou sur la thématique. L’information doit être utile. Ce qui me...

lire plus
Critique: Seras-tu là ? – Guillaume Musso

Critique: Seras-tu là ? – Guillaume Musso

Ce livre parle d’un chirurgien/papa qui a perdu sa femme le jour où sa fille est née. Trente ans après, il rencontre un homme qui lui donne l’opportunité de revenir en arrière. Il navigue entre deux années et se rencontre lui-même quand il était jeune. Il tente alors de convaincre son double de prendre des décisions différentes, mais il comprend trop tard qu’on ne joue pas impunément avec les couloirs parallèles du temps. J’ai décidé de vous parler de ce livre car il m’a beaucoup chamboulé quand je l’ai lu. Déjà, il m’a été conseillé par un garçon que j’avais rencontré pendant les vacances. Il vivait une période compliquée et moi aussi. On a dû arrêter de se parler, mais avant de se laisser il m’avait demandé de lire ce livre. En lisant ce livre, je me suis rendue...

lire plus
La liberté de nos actes

La liberté de nos actes

Une grande partie des gens sont des moutons, qui suivent le troupeau tout au long de leur vie. En effet, selon moi, quasi tout le monde essaye de faire comme les autres. Personnellement, je préfère faire ce que je veux et non pas suivre les autres et faire ce que les autres veulent. Si l’on agit ainsi, c’est comme si on était soumis aux autres et qu’on ne peut rien faire par nous-mêmes. Je préfère être libre de mes actions plutôt que de suivre les autres comme des moutons et faire tout ce qu’ils font. Par exemple, si les autres achètent des nouvelles paires de chaussures ou des grandes marques de vêtements, on n'est pas obligé de faire de même car, d’un côté, on n'a pas tous les mêmes moyens pour se payer quoi que ce soit, et d’un autre, tout le monde n’est pas...

lire plus
On devrait être mieux renseigné sur la vie d’adulte en secondaire

On devrait être mieux renseigné sur la vie d’adulte en secondaire

Je trouve que, en tant que jeunes et futurs adultes, nous devons être mieux éduqués sur la vie des adultes. Rentrer dans la vie d’adulte n’est déjà pas évident avec la paperasse à signer, les documents à remplir et autres, et en plus avant nous n’avons jamais été préparés pour cela. La plupart des élèves de secondaire passent déjà plus ou moins 60h à l’école par semaine et n’ont que deux jours de week-end, ce qui veut dire qu’ils passent déjà plus de temps à l’école qu’à la maison. Donc je pense que l’école a un rôle non seulement d’éducation scolaire mais aussi d’éducation personnelle et chaque école devrait trouver une ou deux heures pour pouvoir parler de ce type de sujets à partir du 3ème degré secondaire.Auteur : Anonyme CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN...

lire plus
Critique: Peaky Blinders

Critique: Peaky Blinders

C’est une série captivante qui mérite l’attention de la jeunesse pour plusieurs raisons. Tout d’abord, son scénario complexe et bien écrit, offre une perspective unique sur l’après première guerre mondiale à Birmingham.  Les personnages, en particulier Thomas Shelby, sont très charismatiques et remplis de nuances, ce qui permet aux jeunes de s’identifier à leurs luttes et ambitions. De plus, la série aborde des sujets intéressants tels que le pouvoir, la famille et la loyauté ce qui offre des leçons pertinentes pour la jeunesse d’aujourd’hui. La série présente aussi des sujets complexes et pertinents incitant les jeunes à réfléchir avant de se lancer dans chaque chose. Dans la série, nous retrouvons des rebondissements inattendus, qui maintiennent un niveau élevé...

lire plus
Aimer la critique

Aimer la critique

« De toute façon, il y aura toujours des gens pour critiquer ce que tu es ou ton image. » Je trouve cette phrase complètement vraie. Pour rebondir sur cette phrase, je dirais que si tu ne reçois aucune critique, c’est que tu n’avances pas dans la vie. Pour être plus explicite, je dirai que quoiqu’on fasse, nous sommes toujours critiqués et encore plus quand nous allons le plus loin possible et que nous gravissons les échelons. Si nous ne recevons aucune critique c’est que nous ne faisons rien. Pour donner un exemple concret, cet été j’ai eu l’opportunité d’aller aux Etats-Unis. Je vous explique pas le nombre de critiques que j’ai reçu de la part de ma propre famille. Et, devinez quoi, c’était la meilleure expérience de ma vie. J’ai pu me développer et apprendre...

lire plus
Depuis « toi », je deviens « moi »

Depuis « toi », je deviens « moi »

Un souvenir, un moment où je me suis sentie être moi-même, sans porter le moindre masque.Il ne m’a pas fallu plus d’un quart de seconde pour savoir que je voulais parler de toi, de ce voyage qui aura, à jamais, changé nos vies. Je me demande si ça aurait également été ta première pensée. Je crois ne m’être jamais sentie aussi bien qu’à cet instant-là, à tes côtés. Plus rien n’avait d’importance. On est parties sur un coup de tête, en laissant tout le poids de la vie derrière nous. Je pense ne m’être jamais autant sentie exister, jamais sentie autant être moi, tout en te découvrant toi. Comme si, avant ça, avant toi, personne ne m’avait jamais écoutée. Jamais je n’en ai dit tant à une inconnue, jamais, avant ça, je n’avais eu la sensation qu’une part de moi vivait...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 56

LES PETITS AVIS, EPISODE 56

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Temps à disposition, Olivia, 21 ans, Liège « La pauvreté étouffe, endort la créativité », prononce Christine Mahy, lors d’une interview face à un journaliste du magazine Wilfried. L’argent peut devenir une charge mentale telle que l’on n’a plus aucune énergie pour penser à d’autres choses. L’organisation prend toute la place et on a n’a plus la disponibilité de relationner, d’imaginer, de créer, de rire, de vivre. Dès le matin…, Gabriela, 27 ans, Bruxelles Qu’est-ce qui nous pousse à nous lever le matin ? Pour être...

lire plus
On devrait être mieux renseignés sur la santé mentale et la sexualité

On devrait être mieux renseignés sur la santé mentale et la sexualité

Il est vrai que pour certains d’entre nous, nous avons déjà eu des cours d’éducation sexuelle, mais sont-ils vraiment suffisants ? Pour moi, non. Je pense que toutes les filles ici présentes seront d’accord avec moi mais ne pas connaitre notre corps est effrayant. Je ne parle pas seulement de la première fois ou autre mais également de tous les changements que subit notre corps à l’adolescence qu’on a tendance à sous-estimer. Il faudrait également plus parler de la santé mentale. Même si notre génération commence à plus se sensibiliser à ce sujet, on en souffre toujours beaucoup, car on est jamais trop jeune pour avoir des problèmes. Cette souffrance est pas mal décrédibilisée par les gens ce qui fait que nombre de gens souffrent de leurs problèmes mentaux en...

lire plus
Mettre une carapace ou en parler ?

Mettre une carapace ou en parler ?

« Moi, je mets une carapace, les jugements passent et je ne les entends pas » Je ne suis pas totalement d’accord avec cette phrase, à mon avis, ce n’est pas possible de se passer des jugements. Si les jugements sont présents, la solution n’est pas de mettre une carapace, car qu’on le veuille ou pas, le soir, tout seul dans ton lit, tu vas ruminer en boucle ces jugements. La meilleure manière de faire ce n’est pas de mettre une carapace, mais au contraire, il faut en parler pour ne pas se sentir seul. C’est récurrent cette phrase, « je mets une carapace, les jugements passent et je les entends pas. » Mais on est bien d’accord que quand on met une carapace, la carapace peut se fissurer un jour, et quand elle va se fissurer ce qu’il y aura derrière comme conséquence...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 59

Être différent, c’est être spécial

« Pour moi, être différent, c’est être spécial, tu crées ta différence, ce que les autres n’ont pas. » Personnellement, je trouve que cette phrase parle à beaucoup de monde, notamment moi. Nous sommes tous uniques malgré que l’on soit tous créés de la même manière, nous avons tous une part de différence entre chacun de nous. Chacun de nous a un trait de caractère différent, une personnalité différente, des goûts différents, etc… Ce qui fait de nous des personnes uniques et spéciales. Par exemple, deux personnes ne prendraient pas les choses de la même manière, sur une même problématique. Une personne qui a une maladie innée sera une personne spéciale aussi car elle est différente d’une deuxième personne. Cela peut lui donner un charme et plein d’autres beaux...

lire plus
Quand cessera l’injustice

L’immigration

Abandonner hier, faire confiance à une énigme et vivre sans lendemain. Les armes ont remplacé les fleurs. Les enfants qui riaient sont devenus des cadavres.Quitter son pays, sa fratrie en quête d’un exil insécurisé, suivre une onde salvatrice pour échapper au pire. Survivre. S’émanciper.Être immigré c’est quitter ceux qui nous aime, le sol ou l’on est né. Fuir nos racines et s’accrocher à l’inconnu. C’est échapper aux bombes et se retrouver dans une prison dorée.Les préjugés nous mitraillent, la xénophobie nous guette. Alors que le même sang coule, les regards fusillent le nouvel étranger « Qui est-il ? D’où vient-il ? Que veut-il ? »Alors que les pensées s’entrechoquent, l’immigré cherche à se réfugier « Que trouverai-je ? Ma vie sera-t-elle sauve ? »Perdre tant...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 55

LES PETITS AVIS, EPISODE 55

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Le meilleur grand-père, Chloé, 12 ans, Charleroi J’ai besoin de voir mon grand-père décédé car il me manque beaucoup. Il était poli, drôle, gentil. J’ai grandi avec lui, je ressentais beaucoup de joie et d’amour. En gros, c’était le meilleur grand-père que j’ai pu avoir. On partageait beaucoup de souvenirs ensemble et il arrivait toujours à me redonner le sourire dans les moments les plus tristes et je veux lui merci pour tout qu’il a fait pour moi. Soyez courtois, Anonyme, 13 ans, Charleroi Avec un peu d’humour,...

lire plus
C’est là qu’on grandit

C’est là qu’on grandit

Depuis toujours, je suis confrontée à des personnes aux profils parfois compliqués. De la violence, des comportements inadéquats. Dans chacune de ces personnes, j’ai surtout vu de la tristesse, de la douleur. J’ai remarqué que la colère est plus facile à manier, qu’il est plus acceptable dans notre société de voir de la violence que de la peine. La violence, c’est montrer qu’on est fort, qu’on a du caractère, qu’on ne se laisse pas faire. La tristesse, c’est montrer nos faiblesses, nos peurs, nos failles. C’est dans nos failles qu’on pense être vulnérables.Au fond ces personnes sont bloquées dans un mal-être profond protégé par une armure de haine, mépris et colère. Si on arrive à percer cette carapace, si on légitimise cette souffrance, je suis persuadé que les...

lire plus
Critique: Lettre à la République – Kery James

Critique: Lettre à la République – Kery James

Ce son est sorti en 2012 dans l’album 92-2012 qui est chanté par Kery James. Le genre musical est du rap français. Ce titre est une des musiques les plus puissantes que ce rappeur a fait dans toute sa carrière. Il adresse directement ce message au gouvernement français. Il dénonce la corruption et la malhonnêteté des politiques. Il parle beaucoup du racisme et le fait que tout le gouvernement est contre eux alors que la France profitait à l’époque de l’Afrique. Pour lui et pour tous les immigrés, nous sommes présents pour une raison et non par hasard. Le gouvernement a donc voulu que les immigrés deviennent « blancs », devenir comme eux et clairement se servir d’eux. Pour lui, le gouvernement est une bande d’hypocrites car ils se donnent une image bienveillante...

lire plus
Critique: Ugly Love

Critique: Ugly Love

Ugly love est un livre romantique que j’ai lu il y a un an. C’est un livre qui m’a marqué puisqu’il montre comment l’amour peut aider à surmonter les traumatismes de la vie. Il parle d’une jeune fille qui va tomber sous le charme d’un garçon qui a vécu énormément de traumatismes. En raison de cela, le garçon va la repousser et il ne voudra pas être en relation avec elle, malgré qu’au fond de lui, il le désire vraiment. Malgré que ce soit de la fiction, le livre montre comment s’en sortir par le biais de l’amour alors qu’on est au plus bas. Comment accepter l’aide des autres ? Comment faire face à ses problèmes et ses traumatismes ? Voilà les thématiques de ce livre selon moi, entourées d’une histoire romantique pour les jeunes adultes. Je trouve que d’autres...

lire plus
Comment le type de musique qu’on écoute nous influence-t-il ?

Comment le type de musique qu’on écoute nous influence-t-il ?

J’écoute énormément de musique, toute ma vie, je l’ai fait. Au fil du temps, j’ai remarqué qu’en fonction des musiques que j’écoute, mon humeur était fortement influencée. Pour moi et d’autres gens, la musique nous touche pleinement. Elle nous parle et déteint sur nous énormément. On passe notre temps à s’identifier à cette dernière et à kiffer. Il y a énormément de différents types de musique, je vais me contenter de parler des plus connus. Quand on écoute une musique, cette dernière nous renvoie une énergie précise. Par exemple, quand on s’entraîne à la salle, on a tendance à écouter des sons énergiques pour être plus motivé. Dans ce cas-là, la musique nous renvoie une énergie motivante, du genre qu’on peut tout accomplir dans le monde. C’est de cette manière que...

lire plus
Le problème de la générosité

Le problème de la générosité

Je suis généreuse quand je donne aux autres, mais je trouve que ce n’est pas une si bonne chose. « Être généreux », « donner », c’est se rendre compte que d’autres ont moins, et que moi, j’ai plus. C’est se poser la question : « Pourquoi est-ce que j’ai plus ? ». Et savoir qu’avoir plus, c’est avoir de la supériorité, du pouvoir sur l’autre à qui l’on donne, les nécessiteux, les pauvres, les miséreux. Inconsciemment ou non, on méprise les personnes précaires. Et, je déteste la charité et la pitié. Ce dont je rêve, c’est d’une réelle solidarité. C’est d’un monde où on ne considère pas les pauvres comme inférieurs, mais où l’on assume que c’est le résultat de systèmes, de notre histoire, des rouages de notre société. D’un monde où tout le monde a à manger, parce que...

lire plus
LES PETITS AVIS, EPISODE 54

LES PETITS AVIS, EPISODE 54

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”. Femme avec un grand F!, Marie Hortence, 30 ans, Anderlecht J’ai toujours eu peur d’être discriminée à cause de mon sexe ou de mon genre. Malgré cela, je me sens confiante car je sais que tout ce qui est considéré comme stéréotypes au sujet de la femme ou de l’homme a juste été rédigé ou mis sur pieds pour camoufler la réalité. Cependant, ce qui me révolte c’est qu’au 21e, la femme soit encore considérée comme le sexe faible ; pourtant c’est la mère de l’humanité. Les lois d’Olivia pour le pays, Olivia, 21 ans Liège...

lire plus
Si j’avais une baguette magique

Si j’avais une baguette magique

Si j’avais une baguette magique j’ouvrirais une boulangerie magique, Une boulangerie magique  dans un monde fantastique où vivent créatures, dragons et autres monstres chaotiques. Si j’avais une baguette magique, j’ouvrirai une boulangerie fantastique où je vendrais des pâtisseries enchantées et en chantant. Je serais un boulanger dans un monde sans plastique, Un monde sans plastique dit un monde magnifique, dans ma boulangerie magique je vivrais sans panique. Si j’avais une baguette magique, j’ouvrirais une boulangerie dans ce monde magnifique où pour un écu je vendrais un pain à ce magicien sans éthique. Un magicien sans éthique qui serait déçu que je m’en foute de sa critique très peu poétique. Si j’avais une baguette magique dans cette boulangerie fantastique...

lire plus
Contraste

Contraste

Il y a tellement de choses injustes sur cette Terre, mais s’il n’y en avait pas, nous ne saurions pas ce qu’est le bonheur. Nous serions complètement indifférents à l’amour, aux changements, au dépassement de soi, à l’art… Le Mal est important puisque sans injustice nous ne serions pas vraiment vivants, pas vraiment animés par une soif de révolution. Le monde est quelque part bien fait, car il laisse la place au rêve. Il n’y a pas de bienveillance sans con contraire, il n’y a pas de sourires sans tristesse, tout comme il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a dans le paradoxe, un contraste non-négligeable qui mérite réflexion, sans en faire l’apologie, sans le dévaloriser. Le Mal apporte tout simplement une substance au Bien.Auteur: Anonyme CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT...

lire plus
Prison

Prison

Scan-R rend visite au Cercle de Philosophie, à l'Université de Liège. Ses animateurs en profitent alors pour connaître les profondes pensées de jeunes adultes. Lors de l'atelier d'écriture, les étudiants s'expriment sur l'importance de la philosophie dans leur vie. Quand la chair crie, et que les abysses m’attirent, seuls les mots et la pensée peuvent m’aider à en sortir. Cherchant une sorte de couvent pour m’aider à m’envoler, ou du moins, en cherchant des méthodes pour échapper à la destinée. Crapahutant l’espace en trouvant le livre, qui occupera mes sens et ma raison. Préférant toujours ce qui ne peut se voir à ce qui peut se toucher, une seule fois : les yeux à peine fermés. Sorte de prison en boue, pleine d’or. Construite avec les mirages de l’artiste. Celui...

lire plus
Rester naïfs et émerveillés

Rester naïfs et émerveillés

J’aime être naïf, j’aime croire en ce l’on me dit et faire confiance aux gens, l’on me compare souvent à Candide dû à ma crédibilité et ma capacité à m’émerveiller. Mais je fus blessé, je me présente tel un martyr mais je dois vous avertir. Parfois vous serez trahis, moi l’on m’a menti, des promesses peuvent être brisées et cela va vous chagriner. Ne vous en faites pas, les épreuves nous forgent et nous ne devons pas nous renfermer au risque de rater certaines personnes. Restez ouverts et gardez votre émerveillement, cette âme d’enfant qui vous fait vous éparpiller et divaguer. Gardez ce rayonnement et soyez le Soleil de vos vies. Bref, ayez un esprit critique mais gardez cette capacité à faire confiance et à vous émerveiller. J’aime mon surnom de « Sunshine » car...

lire plus