LES PETITS AVIS, EPISODE 64

LES PETITS AVIS, EPISODE 64

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

Les animaux, Anonyme, 16 ans, Bruxelles

Comment sait-on si on élève correctement un animal domestique ? Est-ce qu’il est heureux, bien dans sa famille ? En 2024, il y a beaucoup d’animaux qui sont abandonnés, laissés dans des poubelles, parce que les gens ont peut-être peur de ne pas être à la hauteur.

On pourrait les aider en leur donnant une prime pour prendre soin de leurs animaux. Pour leur laisser une chance de réussir avec leurs animaux.

La culture, importante pour l’être humain ?, Anonyme, 15 ans, Bruxelles

La culture est-elle importante au développement de l’être humain ? Oui, car on pourra se poser dans une case précise dans la société, et grandir dans un milieu, se développer avec des personnes qui sont du même milieu que nous. Et on transmettra nos connaissances à nos descendances.

Auteurs/es : Anonymes, Bruxelles

CES PETITS AVIS ONT ÉTÉ PRODUITS LORS DE DIFFERENTS ATELIERS SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Pour un monde meilleur

Pour un monde meilleur

En 2023, peut-on encore voyager ou faut-il penser à sauver la planète ?

De mon point de vue, je dirais qu’il est important de voyager pour acquérir des compétences. Chaque périple va nous apporter des savoir-faire et des parties théoriques afin d’agrémenter nos connaissances.
De nos jours, une grande partie de la population terrestre n’a pas la chance de s’instruire donc si nous en avons la chance, il faut foncer.

Je dirai cependant qu’il est possible de voyager de différentes manières. La première serait de lire un livre. En effet, ceux-ci ont la capacité de nous transporter dans un autre monde sans sortir de ses draps douillets. Nous pouvons également voyager grâce aux savoirs des autres. Nos connaissances nous racontent une histoire en l’argumentant de détails ou photos. La troisième manière est de se rendre dans des musées. Ceux-ci regorgent d’un tas de sculpture/peinture et objets plus intéressants les uns que les autres. Parmi ces musées, je citerai le musée d’Art et Histoire. Personnellement, je n’ai jamais été en Egypte mais j’ai pu apprendre un tas de choses grâce à cette expérience.
Un autre moyen, qu’on oublie régulièrement, est d’aller assister à une pièce de théâtre ou se rendre à l’opéra. Ce sont deux expériences très chouettes qui parlent de thématiques plus intéressantes que les autres. Les décors magnifiques et parsemés de petits détails nous rendent également ce sentiment de voyage.

Toutes ces méthodes nous permettent de voyager proche de chez soi sans pour autant avoir une grande empreinte carbone. Nous savons que la planète se porte de moins en moins bien. Je pense que si nous voulons encore voir certaines espèces animales d’ici 30 ans, il faut réagir maintenant.

Trouvez-vous cela normal qu’une entreprise ait prélevé des particules d’iceberg pour que les Dubaïotes puissent avoir des cocktails frais avec de l’eau pure ? L’empreinte carbone explose suite à ce style de commerce pour des touristes. Un autre exemple que j’ai pu trouver sont les orques de Marineland et tout type d’animal qui devrait vivre en toute liberté dans des endroits mélancoliques. Cependant ces orques vivent dans des bassins inadaptés avec des températures qui ne leur conviennent pas. Cela développe chez ces animaux marins des maladies et un mal-être constant. Bientôt, ces 3 orques seront séparées pour réaliser des spectacles dans le monde entier. Effectivement nous savons qu’au moins une des orques sera transportée en Chine pour faire de ces animaux des bêtes de cirque. Des millions de kilomètres pour changer des orques de bassin, cela va causer un mal-être ultime pour ces animaux marins qui pourraient mourir pendant le transport. Sans parler de l’empreinte carbone. Trouvez-vous ça normal ?

Arrêtons de penser à notre bonheur, cotisons-nous pour un monde meilleur.

A écouter aussi en podcast ici

Auteure : Zoé, 21 ans, Liège

Cet article a été écrit lors d’un atelier Scan-R à distance

Et d’autres décryptages

Fleurir l’humanité

Le plus révoltant dans ce monde, c’est toutes les fois où l’on ne donne pas à l’autre ce qu’on aimerait recevoir, où l’on fait subir ce qu’on ne voudrait jamais vivre. Cette attitude a un nom. Plus...

Soufi mon Amour

Nous sommes au début des vacances et dans quelques jours, nous partons au Maroc.Pour m'accompagner durant ce périple, j'ai décidé d'acheter un livre dont une amie m'a parlé : " Soufi mon Amour "...

La descente en enfer

            Lorsque mes parents partent, il y a toujours une certaine excitation. Je fais les courses avec mon papa, pour tenir une semaine sans manquer de rien. J'aide à charger la voiture pour que...

Ne pas se faire du mal

J'ai envie de faire passer un message. Faites bien attention à vous. Ne vous faites pas du mal, cela ne va servir à rien, je vous le promets. Rien ne change, ça va juste vous faire du mal, et faire...

Coeur sombre

Coeur sombre, sombre de conneries, conneries de jeunesse, jeunesse de délinquant,  délinquance de plusieurs années, plusieurs années noires, noires de fréquentation, fréquentation de cité, cité en...

Liberté et solitude

Je vais vous parler de mon histoire par rapport à la solitude. Je suis une personne très timide. Je ne fais pas facilement confiance. J'ai toujours eu peur du regard des autres, des critiques,...

L’abus sexuel

J'ai décidé de parler de l'abus sexuel car j'espère que cela pourra aider des gens ayant vécu une situation similaire que moi... J'ai subi des attouchements vers l'âge de 7 ou 8 ans, je ne sais plus...

L’adolescence

Il y a cinq ans, je changeais d’école pour la première fois. J’entrais en cinquième primaire. C’était donc une petite école. Je me suis directement intégré. Après un mois plus ou moins, je me suis...

Á toi, qui lis ceci.

A toi qui lis ceci, Qui cache derrière son sourire ses soucis, Qui aire rire de tout et de rien, Qui n'expose jamais son chagrin. Qui souhaite tellement faire le bien autour de toi, Qui finit par...

Le regard des autres

J'ai toujours eu peur de l'avis des autres. Depuis toute petite, je suis conditionnée à leur plaire. Je suis une femme. La société nous contraint de respecter certains codes, styles vestimentaires,...
Être végétarien

Être végétarien

La consommation de viande est très nocive pour plusieurs raisons : déjà, la déforestation est un problème parce que pour élever des animaux, il faut de l’espace et du coup, ils vont mettre ces animaux là où il y a plein de place, la forêt. Souvent c’est déjà polluant de déforester, en plus ils brûlent le bois et puis, évidemment il y a beaucoup de biodiversité qui est privée d’habitat.

Une fois qu’ils ont déforesté, ils vont y mettre par exemple, des vaches qui vivent dans des conditions atroces, qui en plus vont encore rejeter des gaz à effet de serre. Après, les vaches sont tuées cruellement et sont exportées aux 4 coins du monde en avion. La déforestation, l’élevage intensif, les conditions de vie déplorable, la mort cruelle d’animaux, les exports en avion, tous ces points font que devenir végé est très important et impacte (en bien).

Auteur : Basile, 13 ans, Bruxelles

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Que serais-je devenue sans Nala, mon chat ?

Que serais-je devenue sans Nala, mon chat ?

Nala, avant de décider de la prendre, deux options s’offraient à moi :

1) j’écoutais mon cœur, donc je la prenais, 2) j’écoutais ma raison, donc je ne la prenais pas.

J’ai écouté mon cœur et j’ai bien fait car Nala a changé ma vie, elle était là aux moments les plus bas de ma vie, c’est elle qui m’a fait rester là. Elle est toujours là pour moi, je ne sais pas ce que je serais devenue sans elle, peut-être plus là on ne saura pas. Nala m’attend tous les jours en rentrant de l’école. Quand je suis triste, elle est là. Quand je pleure, elle est là …Elle est mon soleil, ma lumière qui m’a fait sortir de l’ombre. Mon rayon de soleil. Nala a une relation avec moi son maître, comme un chien, très attachée à moi, comme moi à elle. Nala est l’être vivant qui m’a redonné goût à la vie, à devenir une meilleure version de moi.

Message : Il y a toujours quelqu’un qui est là pour toi et va venir dans ta vie, quand tu en auras le plus besoin. Crois en toi et en tes rêves.

Auteure : Emma, 15 ans, Nivelles

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Si j’étais un animal je serais un singe

Si j’étais un animal je serais un singe

Si j’étais un animal je serais un singe.

Un joli petit singe qui aime faire des cabrioles d’arbres en arbres. Rien de plus chouette que de se sentir vivre en sautant de branches en branches jusqu’à monter tout en haut de la cime des arbres et avoir ensuite une vue imprenable sur toute la forêt. Qu’est-ce-que c’est beau la nature, tout de même !

Et puis, être un singe, c’est sympa, car on vit en groupe et j’adore partager des moments avec les autres. En plus, ensemble, on est plus fort. Donc oui, si j’étais un animal je serais un singe. Je trouverais le juste milieu entre mon indépendance et ma vie collective.

Et puis, j’aime bien faire rire les autres. Donc je serais un peu le singe des singes. Celui qui fait rire en se mettant une peau de banane sur la tête en guise de chapeau.

Je finirais par dire que j’adore les câlins et qu’en tant que singe je serais trop contente de faire des câlins tout doux à mes copains singes.

Auteure : Eloïse, 20 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...