Jeux de société

Jeux de société

Pourquoi les jeux de société sont si importants en famille ?

On crée plus de liens quand on joue à un jeu, quand on est en famille. On peut parler de tout ou rien, s’amuser, raconter de vieux souvenirs.

Quand on se dit que dans la soirée on fait une « pause » de jeu, on se rend compte que tout le monde peut ralentir, s’apaiser, écouter, parler, s’amuser, rigoler.

Un jeu de société en famille, ce n’est pas nul, ennuyant ou autre. Ça crée plus de liens. Tu peux apprendre à mieux connaître une personne, sa façon de jouer, d’agir, ça permet d’avoir un moment avec ceux qu’on aime. Et quand on joue à un jeu de société, ce n’est pas forcément tout le temps le même auquel on doit jouer. On peut se diversifier, trouver un jeu et l’apprendre à sa famille. S’améliorer dans certains domaines. On sait mieux bluffer pour certains jeux comme le poker ou d’autres. On peut apprendre à manier les cartes, à trouver de nouvelles stratégies, apprendre et connaître les stratégies de ses adversaires.

En fonction d’avec qui on fait un jeu, ça peut être magique, marrant, festif, joyeux.

Les jeux ne sont pas juste des jeux de société. C’est plus que ça, c’est un moment privilégié avec la ou les personnes choisie.s, et quand on commence, après on ne veut plus s’arrêter.

Auteure : Anonyme, 15 ans, Huy

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Si je pouvais exaucer un vœu, j’unirais le monde en un seul pays

C’est vrai quoi ! Plus de guerre, plus de conflit et une coopération sans limite et sans haine. Utopie pour certains, fantasme anarchiste pour d’autres et rêve pour moi. Mettre fin à ces inégalités...

Music

La musique, la musique est quelque chose de petit mais d’énorme en même temps. Pour certaines personnes, il s’agit juste de pousser sur play mais pour MOI c’est tellement plus, c’est le moment où je...

Coeur sensible sous carrure de bonhomme

J’ai beaucoup été harcelée pendant mes secondaires et primaires ; je n’ai jamais réellement eu la force de faire confiance aux gens.Où que j’aille, il y a toujours un moment où ça ne va plus et ça...

Pour eux

Le plus injuste dans ce monde, ce sont les gens qui n’arrivent pas à vivre dignement pour X raisons car le fait de devoir dépendre des autres les rend un peu comme des gens assistés. Et par après,...

Le mâle être

Une douleur qui ne disparaitra jamais, car je ne suis pas né comme je l’aimerais. Mon corps me dégoute et le vide se rajoute. Les bandages me serrent mon mâle être s’en sert.Auteure : Nikita, 15...

Leur regard

J’ai toujours eu peur du regard des autres, quand on te juge du regard sans même te connaître. Souvent, ce genre de comportement peut vraiment te toucher et t’empêcher d’être toi-même.Pour moi, être...

Le sport, une manière formidable de rester heureux !

Ce que le sport m’apporte ? Pour ma part, j’ai commencé avec la natation mais pendant quelques années c’était pas du tout mon activité préférée mais j’ai pris sur moi en me disant que j’allais nager...

Lecture, bienfaits et jeunesse

Je suis arrivée en Belgique à l’âge de 7 ans. Je ne parlais ni français ni ne savais l'écrire. Heureusement, l’école a mis des choses en place pour moi et j’ai très vite rattrapé mes lacunes. Par la...

Manger, c’est le meilleur moment de la journée

Manger, c’est quelque chose de gras, de salé et de sucré mais surtout quelque chose de fantastique. Quand tu commences, tu ne sais pas t’arrêter. Ce qui est bien, c’est qu’après tu prends du poids...

Rencontre avec l’alien

Cher alien, que comptes-tu trouver en Belgique ? La liberté ? De nouveaux territoires à conquérir ? Un semblant de paix éternelle ? Ici, les humains suivent leur quête du bonheur. Certains...
Gris

Gris

J’ai toujours eu peur d’arriver à un moment de ma vie où je n’ai plus espoir, plus d’envie de me lever le matin.

Je pense que se perdre soi-même est une expérience qui me terrifie.

Ne plus avoir la force de se lever, ne rien trouver qui en vaille la peine. Le jour où l’on abandonne tout espoir, je pense que tout est perdu. Plus rien ne nous rend joyeux ou triste, la vie devient sans goût, sans saveur : elle ne devient pas noire mais grise.

Il faut essayer de trouver chaque jour, aussi minime qu’elle soit, une bonne raison d’être en vie. Peu importe. Et chaque jour cette bonne raison grandira peut-être en vous et vous vous réveillerez avec cette joie que vous aviez oubliée. Chaque chose est importante, que ce soit simplement les rayons du Soleil qui réchauffe votre visage au matin, les gouttes qui jaillissent sur la vitre de la voiture, votre chanson préférée qui passe à la radio.

Si aujourd’hui n’est pas bon, n’abandonnez pas, demain sera peut-être meilleur. La beauté du monde, c’est que rien n’est figé, tout change. Chaque moment de vie, bon ou mauvais, est une leçon qui fera de vous la personne que vous serez plus tard. Apprenez à être vous, ce n’est pas grave de ne pas être heureux tout le temps. Personne n’y arrive et personne n’y arrivera jamais.

Battez-vous pour vous, pour votre « vous heureux » du futur. Ne l’abandonnez pas.

Auteure : Camille, 21 ans, Louvain-la-Neuve

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Si je pouvais exaucer un vœu, j’unirais le monde en un seul pays

C’est vrai quoi ! Plus de guerre, plus de conflit et une coopération sans limite et sans haine. Utopie pour certains, fantasme anarchiste pour d’autres et rêve pour moi. Mettre fin à ces inégalités...

Music

La musique, la musique est quelque chose de petit mais d’énorme en même temps. Pour certaines personnes, il s’agit juste de pousser sur play mais pour MOI c’est tellement plus, c’est le moment où je...

Coeur sensible sous carrure de bonhomme

J’ai beaucoup été harcelée pendant mes secondaires et primaires ; je n’ai jamais réellement eu la force de faire confiance aux gens.Où que j’aille, il y a toujours un moment où ça ne va plus et ça...

Pour eux

Le plus injuste dans ce monde, ce sont les gens qui n’arrivent pas à vivre dignement pour X raisons car le fait de devoir dépendre des autres les rend un peu comme des gens assistés. Et par après,...

Le mâle être

Une douleur qui ne disparaitra jamais, car je ne suis pas né comme je l’aimerais. Mon corps me dégoute et le vide se rajoute. Les bandages me serrent mon mâle être s’en sert.Auteure : Nikita, 15...

Leur regard

J’ai toujours eu peur du regard des autres, quand on te juge du regard sans même te connaître. Souvent, ce genre de comportement peut vraiment te toucher et t’empêcher d’être toi-même.Pour moi, être...

Le sport, une manière formidable de rester heureux !

Ce que le sport m’apporte ? Pour ma part, j’ai commencé avec la natation mais pendant quelques années c’était pas du tout mon activité préférée mais j’ai pris sur moi en me disant que j’allais nager...

Lecture, bienfaits et jeunesse

Je suis arrivée en Belgique à l’âge de 7 ans. Je ne parlais ni français ni ne savais l'écrire. Heureusement, l’école a mis des choses en place pour moi et j’ai très vite rattrapé mes lacunes. Par la...

Manger, c’est le meilleur moment de la journée

Manger, c’est quelque chose de gras, de salé et de sucré mais surtout quelque chose de fantastique. Quand tu commences, tu ne sais pas t’arrêter. Ce qui est bien, c’est qu’après tu prends du poids...

Rencontre avec l’alien

Cher alien, que comptes-tu trouver en Belgique ? La liberté ? De nouveaux territoires à conquérir ? Un semblant de paix éternelle ? Ici, les humains suivent leur quête du bonheur. Certains...
Les opposés s’attirent

Les opposés s’attirent

Mon plus grand bonheur, c’est de voir à quel point l’être humain est diversifié dans sa façon d’être. Il y a autant de personnes sociables qu’insociables, respectueuses qu’arrogantes, fidèles ou infidèles. Tous ces traits de caractère nous forgent et font de nous ce que nous sommes.

Mais il faut être compréhensif par rapport au fait qu’on a tous nos qualités et défauts. Il est parfois compliqué de vivre avec une personne beaucoup trop opposée à nous. On pourrait par exemple prendre une personne drôle, sportive et déterminée et une autre ennuyeuse, insociable et paresseuse. Elles sont complétement différentes.

Mais cela n’empêche pas le fait qu’elles soient amies, car comme le dit si bien le dicton : « Les opposés s’attirent ».

Auteure : Hadja, 15 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Si je pouvais exaucer un vœu, j’unirais le monde en un seul pays

C’est vrai quoi ! Plus de guerre, plus de conflit et une coopération sans limite et sans haine. Utopie pour certains, fantasme anarchiste pour d’autres et rêve pour moi. Mettre fin à ces inégalités...

Music

La musique, la musique est quelque chose de petit mais d’énorme en même temps. Pour certaines personnes, il s’agit juste de pousser sur play mais pour MOI c’est tellement plus, c’est le moment où je...

Coeur sensible sous carrure de bonhomme

J’ai beaucoup été harcelée pendant mes secondaires et primaires ; je n’ai jamais réellement eu la force de faire confiance aux gens.Où que j’aille, il y a toujours un moment où ça ne va plus et ça...

Pour eux

Le plus injuste dans ce monde, ce sont les gens qui n’arrivent pas à vivre dignement pour X raisons car le fait de devoir dépendre des autres les rend un peu comme des gens assistés. Et par après,...

Le mâle être

Une douleur qui ne disparaitra jamais, car je ne suis pas né comme je l’aimerais. Mon corps me dégoute et le vide se rajoute. Les bandages me serrent mon mâle être s’en sert.Auteure : Nikita, 15...

Leur regard

J’ai toujours eu peur du regard des autres, quand on te juge du regard sans même te connaître. Souvent, ce genre de comportement peut vraiment te toucher et t’empêcher d’être toi-même.Pour moi, être...

Le sport, une manière formidable de rester heureux !

Ce que le sport m’apporte ? Pour ma part, j’ai commencé avec la natation mais pendant quelques années c’était pas du tout mon activité préférée mais j’ai pris sur moi en me disant que j’allais nager...

Lecture, bienfaits et jeunesse

Je suis arrivée en Belgique à l’âge de 7 ans. Je ne parlais ni français ni ne savais l'écrire. Heureusement, l’école a mis des choses en place pour moi et j’ai très vite rattrapé mes lacunes. Par la...

Manger, c’est le meilleur moment de la journée

Manger, c’est quelque chose de gras, de salé et de sucré mais surtout quelque chose de fantastique. Quand tu commences, tu ne sais pas t’arrêter. Ce qui est bien, c’est qu’après tu prends du poids...

Rencontre avec l’alien

Cher alien, que comptes-tu trouver en Belgique ? La liberté ? De nouveaux territoires à conquérir ? Un semblant de paix éternelle ? Ici, les humains suivent leur quête du bonheur. Certains...
Mon parcours de vie

Mon parcours de vie

Le parcours de vie définit-il l’avenir, le futur, le développement d’une personne ?  

Pour moi, oui et non. Oui, parce que les événements que cette personne a vécu, les modèles, les pairs sur lesquels elle s’est axée, joueront un rôle. Ce rôle lui permettra de suivre le courant ou au contraire de dériver, de changer de cap et de repartir de zéro.

Nous avons tous été sujets à des événements marquants tant bien positifs que négatifs. Nous avons tous des moments clés qui nous forgent et nous poussent dans nos retranchements et le dépassement de soi. Les choix se trouvent à la portée de tous, les cartes sont entre nos mains. Rien n’est jamais figé, il faut le temps, parfois beaucoup de temps même, mais quand la volonté, l’envie et la motivation sont présentes, rien ne peut arrêter une personne dans son avenir.

La société nous pousse à rentrer dans des cases, à correspondre à des attentes mais je pense que la chose la plus importante à retenir c’est que le bonheur est à portée de tous et ce bonheur fait également partie de nos changements de direction.

Quoi qu’il arrive, faites ce qui vous rend heureux.  

 

Auteure : Lauryn, 22 ans, Jambes

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Si je pouvais exaucer un vœu, j’unirais le monde en un seul pays

C’est vrai quoi ! Plus de guerre, plus de conflit et une coopération sans limite et sans haine. Utopie pour certains, fantasme anarchiste pour d’autres et rêve pour moi. Mettre fin à ces inégalités...

Music

La musique, la musique est quelque chose de petit mais d’énorme en même temps. Pour certaines personnes, il s’agit juste de pousser sur play mais pour MOI c’est tellement plus, c’est le moment où je...

Coeur sensible sous carrure de bonhomme

J’ai beaucoup été harcelée pendant mes secondaires et primaires ; je n’ai jamais réellement eu la force de faire confiance aux gens.Où que j’aille, il y a toujours un moment où ça ne va plus et ça...

Pour eux

Le plus injuste dans ce monde, ce sont les gens qui n’arrivent pas à vivre dignement pour X raisons car le fait de devoir dépendre des autres les rend un peu comme des gens assistés. Et par après,...

Le mâle être

Une douleur qui ne disparaitra jamais, car je ne suis pas né comme je l’aimerais. Mon corps me dégoute et le vide se rajoute. Les bandages me serrent mon mâle être s’en sert.Auteure : Nikita, 15...

Leur regard

J’ai toujours eu peur du regard des autres, quand on te juge du regard sans même te connaître. Souvent, ce genre de comportement peut vraiment te toucher et t’empêcher d’être toi-même.Pour moi, être...

Le sport, une manière formidable de rester heureux !

Ce que le sport m’apporte ? Pour ma part, j’ai commencé avec la natation mais pendant quelques années c’était pas du tout mon activité préférée mais j’ai pris sur moi en me disant que j’allais nager...

Lecture, bienfaits et jeunesse

Je suis arrivée en Belgique à l’âge de 7 ans. Je ne parlais ni français ni ne savais l'écrire. Heureusement, l’école a mis des choses en place pour moi et j’ai très vite rattrapé mes lacunes. Par la...

Manger, c’est le meilleur moment de la journée

Manger, c’est quelque chose de gras, de salé et de sucré mais surtout quelque chose de fantastique. Quand tu commences, tu ne sais pas t’arrêter. Ce qui est bien, c’est qu’après tu prends du poids...

Rencontre avec l’alien

Cher alien, que comptes-tu trouver en Belgique ? La liberté ? De nouveaux territoires à conquérir ? Un semblant de paix éternelle ? Ici, les humains suivent leur quête du bonheur. Certains...
Lettres au Bonheur

Lettres au Bonheur

De passage à la Maison du Quartier d’Amée Petit Ry, quelques jeunes ont pu se livrer via l’écrit. Diego écrit des lettres d’amour, toutes deux imaginées dans un monde idéal.

Première lettre

Mon plus grand bonheur serait d’apercevoir moins de pertes humaines, d’avoir moins de pertes d’argent inutiles. Ne plus envoyer de missiles sur des personnes qui n’ont rien à voir avec un conflit. Ne pas imposer des travaux chiants que tu n’aimes pas. Ne plus dépendre de machines électriques qui font tout à notre place, plus précisément les voitures. Ne plus jouir du port d’arme car se faire toucher par une balle signe la fin de quelque chose… bref, ne plus autoriser les armes.

Deuxième lettre

Salut la Maison de Quartier, je vous envoie cette lettre pour vous dire bye bye. Prenez soin de cet endroit et de vous aussi. J’espère que la structure de la Maison aura des améliorations, qu’il y aura plus de personnes qui viendront car personne ne vient en ce moment. Faites de grands projets et réussissez tout.
Je vous souhaite de bonnes années ensemble.

Auteur : Diego, 15 ans, Jambes

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Si je pouvais exaucer un vœu, j’unirais le monde en un seul pays

C’est vrai quoi ! Plus de guerre, plus de conflit et une coopération sans limite et sans haine. Utopie pour certains, fantasme anarchiste pour d’autres et rêve pour moi. Mettre fin à ces inégalités...

Music

La musique, la musique est quelque chose de petit mais d’énorme en même temps. Pour certaines personnes, il s’agit juste de pousser sur play mais pour MOI c’est tellement plus, c’est le moment où je...

Coeur sensible sous carrure de bonhomme

J’ai beaucoup été harcelée pendant mes secondaires et primaires ; je n’ai jamais réellement eu la force de faire confiance aux gens.Où que j’aille, il y a toujours un moment où ça ne va plus et ça...

Pour eux

Le plus injuste dans ce monde, ce sont les gens qui n’arrivent pas à vivre dignement pour X raisons car le fait de devoir dépendre des autres les rend un peu comme des gens assistés. Et par après,...

Le mâle être

Une douleur qui ne disparaitra jamais, car je ne suis pas né comme je l’aimerais. Mon corps me dégoute et le vide se rajoute. Les bandages me serrent mon mâle être s’en sert.Auteure : Nikita, 15...

Leur regard

J’ai toujours eu peur du regard des autres, quand on te juge du regard sans même te connaître. Souvent, ce genre de comportement peut vraiment te toucher et t’empêcher d’être toi-même.Pour moi, être...

Le sport, une manière formidable de rester heureux !

Ce que le sport m’apporte ? Pour ma part, j’ai commencé avec la natation mais pendant quelques années c’était pas du tout mon activité préférée mais j’ai pris sur moi en me disant que j’allais nager...

Lecture, bienfaits et jeunesse

Je suis arrivée en Belgique à l’âge de 7 ans. Je ne parlais ni français ni ne savais l'écrire. Heureusement, l’école a mis des choses en place pour moi et j’ai très vite rattrapé mes lacunes. Par la...

Manger, c’est le meilleur moment de la journée

Manger, c’est quelque chose de gras, de salé et de sucré mais surtout quelque chose de fantastique. Quand tu commences, tu ne sais pas t’arrêter. Ce qui est bien, c’est qu’après tu prends du poids...

Rencontre avec l’alien

Cher alien, que comptes-tu trouver en Belgique ? La liberté ? De nouveaux territoires à conquérir ? Un semblant de paix éternelle ? Ici, les humains suivent leur quête du bonheur. Certains...