Arrête de faire ton cinéma

Arrête de faire ton cinéma

C’est une phrase qu’on m’a souvent répétée après que j’aie tenté de me suicider. Je m’appelle Marie, j’ai 17 ans et je souffre de dépression sévère. On ne dirait peut-être pas en me voyant comme ça mais c’est bien le cas. Le 24 février 2023, j’ai tenté de mettre fin à ma vie en avalant une grosse dose de médicaments. Après ce fait, je suis tombée au sol, déjà comme morte. Sentant mon cœur battre partout dans mon corps et un mal partout dans mon corps comme je n’avais encore jamais connu. J’ai fini par être embarquée en ambulance. Je m’en suis sortie avec beaucoup de chance, les médecins ont dit que si j’étais arrivée 5 minutes plus tard, je serais sans doute morte.

Le lendemain je suis sortie de l’hôpital. Tout le monde s’est inquiété mais, quelques jours plus tard, on m’a dit, pour la première fois, cette fameuse phrase: « Arrête ton cinéma ». Quand je parlais de ce qui n’allait pas, on me la disait; quand je parlais de ce qu’il m’était arrivé, il y avait à peine quelques jours, on me la disait. L’air de dire: « Oh, tu as risqué de perdre la vie mais c’était uniquement pour te faire remarquer. Dans le fond tu vas bien, on le sait ». Mais qu’en savez-vous vraiment ?

Une personne que vous avez toujours connu souriante et pétillante, du jour au lendemain, peut, elle aussi, tenter de mettre fin à sa vie. Beaucoup de gens parlent sans forcément mesurer l’impact de ce qu’ils peuvent dire à ces personnes. L’impact que ça a eu dans ma vie était juste le fait de vouloir recommencer jusqu’à réussir. Je pense que le pire là-dedans est quand même que ces phrases viennent souvent des personnes les plus proches de vous: famille, amis, conjoint… les personnes dont les mots sont toujours les plus blessants. J’ai l’impression que personne ne s’imagine ce que c’est de revenir de l’hôpital après avoir voulu mourir. Revoir l’endroit où on a tenté de faire ça, revoir une ambulance dans la rue, retourner dans un hôpital après… Mais, malgré tout, les gens se permettent de rajouter leur grain de sel.

Imaginez-vous que je n’ai que 17 ans et que j’ai déjà tenté de me tuer. Je pense que beaucoup de gens ne se rendent pas compte à quel point certaines personnes se sentent mal, certains jeunes, parfois même, certains enfants.

Après toutes ces difficultés que nous rencontrons tous les jours, certains s’étonnent encore que des gens tentent de mettre fin à leur vie, se scarifient, décrochent de l’école, du travail, tombent dans la drogue, dans l’alcool. Il faut se rendre à l’évidence, cette génération souffre plus qu’elle ne devrait.

A écouter aussi en podcast ici

Auteure : Marie, 17 ans, Jodoigne

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

La pauvreté à BX

Le problème est la capacité d’accueil au niveau d’un premier hébergement. Avec les difficultés déjà présentes à Bruxelles, il y a un manque de structures d’accueil, que ce soit pour les hommes et...

Pourquoi devrait-on tous écrire nos journées, vies, émotions ?

Ce texte est assez effronté étant donné que je ne tiens même pas de journal moi-même. Cependant, de mon point de vue, écrire ce que l’on ressent est essentiel ; comme une sorte de thérapie. Il y a...

Le masque du jour

Un drôle de Monsieur tient une évaluation entre ses mains, et je reconnais Eliott sur la chaise d’en face qui semble honteux d’être assis dans ce bureau. L’homme n’a pas l’air très content de ce...

Avenir

Oh mes chers enfants,Je suis désolé de vous faire subir ce monde,Dans lequel notre société se meurt doucement,A travers ce voile d’idéologies qui forme la pénombre… Depuis que nous évoluons dans la...

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...
Douce nuit

Douce nuit

La nuit est si belle
La lune éblouit mes larmes
Je n’ai jamais connu de vue comme telle
Et j’en tombe sous son charme.

Cette lune qui est ma seule amie
Elle ne m’a jamais abandonnée
Cette amie qui me sourit
Et me dit que tout va bien se passer.

Je sens le froid sur mon corps
Qui sera mon seul réconfort
Je peux voir les étoiles à perte de vue
Qui ne m’ont, elles, jamais perdue de vue.

Je ne regrette rien,
Car cela était pour mon bien.
Le vent est si doux,
Il me fait oublier tous les coups.

Toi ma seule amie,
Qui a entendu tous mes malheurs
Toi qui m’aimes malgré mes erreurs
Sache que je t’aime à l’infini.

Je ne ressens plus la douleur
Je me sens aussi légère que l’air
Je ne sens plus la terre
Serait-ce le début du bonheur ?

La lune est si belle,
Accompagnée de ses amies
Elles me font un dernier appel
M’annonçant que c’est bientôt fini.

Mes yeux s’éteignent
Lâchant un dernier soupir
J’oublie toute cette peine
Laissant un dernier sourire.

C’est sous cette douce nuit
Que j’oublie mes envies
C’est sous cette douce nuit
Que je termine ma vie.

A écouter aussi en podcast ici

Auteure : Victoria, 21 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

La pauvreté à BX

Le problème est la capacité d’accueil au niveau d’un premier hébergement. Avec les difficultés déjà présentes à Bruxelles, il y a un manque de structures d’accueil, que ce soit pour les hommes et...

Pourquoi devrait-on tous écrire nos journées, vies, émotions ?

Ce texte est assez effronté étant donné que je ne tiens même pas de journal moi-même. Cependant, de mon point de vue, écrire ce que l’on ressent est essentiel ; comme une sorte de thérapie. Il y a...

Le masque du jour

Un drôle de Monsieur tient une évaluation entre ses mains, et je reconnais Eliott sur la chaise d’en face qui semble honteux d’être assis dans ce bureau. L’homme n’a pas l’air très content de ce...

Avenir

Oh mes chers enfants,Je suis désolé de vous faire subir ce monde,Dans lequel notre société se meurt doucement,A travers ce voile d’idéologies qui forme la pénombre… Depuis que nous évoluons dans la...

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...
Notre si belle vie

Notre si belle vie

Mon plus grand bonheur serait de sortir de l’hôpital en septembre. De tout recommencer à zéro. Prendre un nouveau départ quoi ! Je n’en peux plus d’être hospitalisé. Ma famille me soutient comme des fous, depuis le début de mon hospitalisation. Je vais un peu vous expliquer mon parcours durant ces derniers mois. Il faut savoir qu’en juin, j’enchaînais les tentatives de suicide. Je voulais à tout prix mourir. Je ne prenais plus mes médicaments. A part cette envie de mourir, il n’y avait plus rien d’autre qui me traversait l’esprit.

A ce jour, je suis toujours en vie grâce aux membres du personnel hospitalier et à ma famille. Je ne veux plus mourir. La vie est tellement belle. Rien vaut la peine de la gâcher. Nous sommes les seuls maîtres de notre destin. Les autres peuvent nous dire des méchancetés, oui. Mais que ce soit moi, vous, nous, on mérite tout autant que les autres de vivre. Soyez en harmonie avec vous-mêmes. Vraiment. C’est ça le plus important. Si toi aussi tu as des problèmes avec ton corps, dis-toi qu’un corps n’est pas fait pour être beau, mais pour faire tout ce qui est nécessaire. Toutes tes photos qu’on voit sur Instagram sont toutes retouchées. Du coup, que tu aies un peu de graisse, ce n’est pas grave. Tout le monde en a un peu. Tu es toi et tu es une personne suffisamment jolie.

Soit tu peux rester dans ton lit et rêver. Soit tu peux te lever et faire de ton rêve une réalité.

Auteur : Arthur, 13 ans, Chastre

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

La pauvreté à BX

Le problème est la capacité d’accueil au niveau d’un premier hébergement. Avec les difficultés déjà présentes à Bruxelles, il y a un manque de structures d’accueil, que ce soit pour les hommes et...

Pourquoi devrait-on tous écrire nos journées, vies, émotions ?

Ce texte est assez effronté étant donné que je ne tiens même pas de journal moi-même. Cependant, de mon point de vue, écrire ce que l’on ressent est essentiel ; comme une sorte de thérapie. Il y a...

Le masque du jour

Un drôle de Monsieur tient une évaluation entre ses mains, et je reconnais Eliott sur la chaise d’en face qui semble honteux d’être assis dans ce bureau. L’homme n’a pas l’air très content de ce...

Avenir

Oh mes chers enfants,Je suis désolé de vous faire subir ce monde,Dans lequel notre société se meurt doucement,A travers ce voile d’idéologies qui forme la pénombre… Depuis que nous évoluons dans la...

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...
Ne pas se faire du mal

Ne pas se faire du mal

J’ai envie de faire passer un message. Faites bien attention à vous. Ne vous faites pas du mal, cela ne va servir à rien, je vous le promets. Rien ne change, ça va juste vous faire du mal, et faire du mal à vos proches, qui vous aiment. Même si je ne vous connais pas, laissez-moi vous dire une chose : je crois en vous.

Vous êtes en train de vous demander pourquoi je vous dis cela? Je vais vous le dire. Mon père s’est pendu. Depuis, je vis un enfer, et je fais vivre un enfer aux gens qui m’aiment. Je me suis fait beaucoup de mal, je le regrette. Cela a fait souffrir d’autres personnes que moi. 

Il faut laisser du temps. C’est dur, je suis encore un peu en enfer, mais cela passe un petit peu. Il faut laisser du temps.

Auteure : Layla, 13 ans

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres décryptages

Fleurir l’humanité

Le plus révoltant dans ce monde, c’est toutes les fois où l’on ne donne pas à l’autre ce qu’on aimerait recevoir, où l’on fait subir ce qu’on ne voudrait jamais vivre. Cette attitude a un nom. Plus...

Soufi mon Amour

Nous sommes au début des vacances et dans quelques jours, nous partons au Maroc.Pour m'accompagner durant ce périple, j'ai décidé d'acheter un livre dont une amie m'a parlé : " Soufi mon Amour "...

La descente en enfer

            Lorsque mes parents partent, il y a toujours une certaine excitation. Je fais les courses avec mon papa, pour tenir une semaine sans manquer de rien. J'aide à charger la voiture pour que...

Ne pas se faire du mal

J'ai envie de faire passer un message. Faites bien attention à vous. Ne vous faites pas du mal, cela ne va servir à rien, je vous le promets. Rien ne change, ça va juste vous faire du mal, et faire...

Coeur sombre

Coeur sombre, sombre de conneries, conneries de jeunesse, jeunesse de délinquant,  délinquance de plusieurs années, plusieurs années noires, noires de fréquentation, fréquentation de cité, cité en...

Liberté et solitude

Je vais vous parler de mon histoire par rapport à la solitude. Je suis une personne très timide. Je ne fais pas facilement confiance. J'ai toujours eu peur du regard des autres, des critiques,...

L’abus sexuel

J'ai décidé de parler de l'abus sexuel car j'espère que cela pourra aider des gens ayant vécu une situation similaire que moi... J'ai subi des attouchements vers l'âge de 7 ou 8 ans, je ne sais plus...

L’adolescence

Il y a cinq ans, je changeais d’école pour la première fois. J’entrais en cinquième primaire. C’était donc une petite école. Je me suis directement intégré. Après un mois plus ou moins, je me suis...

Á toi, qui lis ceci.

A toi qui lis ceci, Qui cache derrière son sourire ses soucis, Qui aire rire de tout et de rien, Qui n'expose jamais son chagrin. Qui souhaite tellement faire le bien autour de toi, Qui finit par...

Le regard des autres

J'ai toujours eu peur de l'avis des autres. Depuis toute petite, je suis conditionnée à leur plaire. Je suis une femme. La société nous contraint de respecter certains codes, styles vestimentaires,...

Média d’expressions
Individuelle et collective
Destiné aux jeunes
En Fédération Wallonie Bruxelles

Scan-R est soutenu par

Pour être informé des activités de Scan-R

Coeur sombre

Coeur sombre

Coeur sombre,

sombre de conneries,

conneries de jeunesse,

jeunesse de délinquant, 

délinquance de plusieurs années,

plusieurs années noires,

noires de fréquentation,

fréquentation de cité,

cité en vente,

vente de stup’,

stup’ de coke,

coke et suicide, 

suicide qui ne résoudra rien,

rien pour moi mais aujourd’hui j’ai changé,

changé en bien, 

en bien car j’ai pensé à mon avenir. Ce que je suis devenu, c’est grâce à moi, j’ai travaillé sur moi. Je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. Même si ma vie n’est pas encore au top, je sais que cela viendra un jour.

 

 

Auteure : Adriano, 16 ans

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres décryptages

Fleurir l’humanité

Le plus révoltant dans ce monde, c’est toutes les fois où l’on ne donne pas à l’autre ce qu’on aimerait recevoir, où l’on fait subir ce qu’on ne voudrait jamais vivre. Cette attitude a un nom. Plus...

Soufi mon Amour

Nous sommes au début des vacances et dans quelques jours, nous partons au Maroc.Pour m'accompagner durant ce périple, j'ai décidé d'acheter un livre dont une amie m'a parlé : " Soufi mon Amour "...

La descente en enfer

            Lorsque mes parents partent, il y a toujours une certaine excitation. Je fais les courses avec mon papa, pour tenir une semaine sans manquer de rien. J'aide à charger la voiture pour que...

Ne pas se faire du mal

J'ai envie de faire passer un message. Faites bien attention à vous. Ne vous faites pas du mal, cela ne va servir à rien, je vous le promets. Rien ne change, ça va juste vous faire du mal, et faire...

Coeur sombre

Coeur sombre, sombre de conneries, conneries de jeunesse, jeunesse de délinquant,  délinquance de plusieurs années, plusieurs années noires, noires de fréquentation, fréquentation de cité, cité en...

Liberté et solitude

Je vais vous parler de mon histoire par rapport à la solitude. Je suis une personne très timide. Je ne fais pas facilement confiance. J'ai toujours eu peur du regard des autres, des critiques,...

L’abus sexuel

J'ai décidé de parler de l'abus sexuel car j'espère que cela pourra aider des gens ayant vécu une situation similaire que moi... J'ai subi des attouchements vers l'âge de 7 ou 8 ans, je ne sais plus...

L’adolescence

Il y a cinq ans, je changeais d’école pour la première fois. J’entrais en cinquième primaire. C’était donc une petite école. Je me suis directement intégré. Après un mois plus ou moins, je me suis...

Á toi, qui lis ceci.

A toi qui lis ceci, Qui cache derrière son sourire ses soucis, Qui aire rire de tout et de rien, Qui n'expose jamais son chagrin. Qui souhaite tellement faire le bien autour de toi, Qui finit par...

Le regard des autres

J'ai toujours eu peur de l'avis des autres. Depuis toute petite, je suis conditionnée à leur plaire. Je suis une femme. La société nous contraint de respecter certains codes, styles vestimentaires,...

Média d’expressions
Individuelle et collective
Destiné aux jeunes
En Fédération Wallonie Bruxelles

Scan-R est soutenu par

Pour être informé des activités de Scan-R