« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et les effets des problèmes, afin de comprendre nos ressentis mais aussi des façons de traiter ce problème, on déplace tout le problème à un futur plus ou moins lointain qui fait en sorte que notre présent n’a pas d’importance car le futur est meilleur, comme si nos avis sur l’instant n’avaient aucune importance.

De plus, cela est pratique de remettre le problème à demain car cela fait en sorte que la personne n’ose pas exprimer ce qu’elle peut ressentir car l’instant n’a pas de valeur. Cela peut donner une excuse parfaite afin de ne pas vouloir écouter l’autre parce que son opinion n’a pas assez « murie ». Cela fait en sorte de renforcer le stéréotype de l’adulte plus vieux omniscient qui sait mieux que tout le monde ce que c’est que d’avoir un problème et de le traiter. Ça laisse la personne qui subit ce problème seule à son compte… à la place de vouloir aider, on enfonce.

Néanmoins, je suis d’accord pour dire qu’un souvenir qui devient vieux, et qui s’est comme ancré en nous, est plus stable et a des qualités propres. Rappeler que prendre le temps avec ses problèmes peut nous aider à y voir plus, croire et avoir d’autres angles afin de les comprendre et de nous soigner.
Le temps nous aide donc à nous consolider, à comprendre nos divergences avec ce que nous étions dans le passé. Mais un problème a besoin d’être écouté. La personne ayant un problème en a besoin et il ne faut pas minimiser l’instant.

Auteur : JC, 19 ans, Liège

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...
Avenir

Avenir

Oh mes chers enfants,
Je suis désolé de vous faire subir ce monde,
Dans lequel notre société se meurt doucement,
A travers ce voile d’idéologies qui forme la pénombre…

Depuis que nous évoluons dans la technologie,
L’Homme ne cesse d’abattre tout ce qui fait le sens de la vie,
Pour se diriger vers un avenir qui malgré les intentions,
N’amène que haine et destruction.

Oh mes chers enfants,
Apprenez la valeur d’aimer,
Afin de redonner à tous ceux qui se cachent derrière leurs écrans,
Tout ce qui fait sens à notre Humanité.

Oh mes chers enfants,
Prenez-vous les mains et allez chanter et danser
Afin de montrer à tous ceux qui font la guerre,
Quel est le sens de la solidarité,
Afin de diminuer cette colère et qu’ils soient plus prospère.

Oh mes chers enfants,
Allez vers l’avant,
Et ne reproduisez pas les erreurs du passé,
Afin de montrer au monde entier,
Qu’il existe un destin plus sain et plus encourageant.

Pour terminer, mes chers enfants,
Apprenez à être courageux
Car malgré les embûches que vous allez rencontrer
Vous êtes ceux qui redonneront à ce monde ce qu’il a perdu il y a longtemps,
Le bonheur tout simplement.

Auteur : Pierre, 23 ans, Mons

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...
Un futur pour les jeunes dans l’agriculture

Un futur pour les jeunes dans l’agriculture

Je suis fille de ferme
La ville me renferme
Ayant passé mon enfance dans les champs
C’était un autre temps
J’ai grandi au milieu des tracteurs
Le bruit de l’ardeur
Ma maman m’a appris à fuir cette vie
Vie de misère, vie de galère
Et pourtant je retourne à la terre
Ça a commencé par des sorties, des amis
Eux qui ne connaissent que ça
C’est devenu un intérêt, un hobby
Je fais partie de la FJA
Moi qui rêvais d’Ardèche et ses châteaux de la Loire
Je m’en vais à Libramont pour la foire
Qui aurait pu prédire un jour
Que je parlerai moisson et concours
Mais désormais, je m’inquiète
Les jeunes ont des rêves plein la tête
Ils s’imaginent déjà cultivateurs
Mais comment n’ont-ils pas peur ?
Le gouvernement s’empare de leur avenir
Le brûle, le piétine, le démonte
Mais la fédération ne compte pas pâlir
Prête à refaire le monde
Elle va se battre pour la décence
La Belgique se joint dorénavant à la France
Politiciens, entendez leurs voix
L’abandon n’est pas un choix.

Auteure : Eglantine, 18 ans, Braine-l’alleud

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...
Mon bonheur futur

Mon bonheur futur

J’ai choisi de parler de mes plaisirs futurs tout simplement parce que mes plaisirs présents et passés ne me permettent pas réellement d’être heureuse alors que, pour moi, plaisir rime avec bonheur…

Pour mon futur, j’aimerais être heureuse en vivant avec mon copain, que l’on profite ensemble de chaque instant comme si c’était le dernier.

J’aimerais être aimée parce que j’ai toujours eu le sentiment de n’être aimée de personne et j’aimerais apprendre aussi à m’aimer car ça n’a jamais été le cas et j’en ai beaucoup souffert et encore actuellement.

J’aimerais voyager, faire le tour du monde, parce que je n’en ai jamais eu la chance. J’aimerais avoir la tête dans les nuages et des étoiles plein les yeux. Réaliser mon rêve : sauter en parachute et me laisser vivre comme si j’étais libre de mes choix car ça n’a pas souvent été le cas…

Et j’aimerais avoir un chien aussi car quand j’étais petite, j’en avais un et c’était la seule personne qui me donnait l’impression d’être aimée…et j’aimerais retrouver cette sensation.

Auteure : Laetitia, 22 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...
LES PETITS AVIS, EPISODE 34

LES PETITS AVIS, EPISODE 34

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

Juste moi, Anonyme, 13 ans, Wavre

J’aimerais toujours pouvoir être moi, juste moi. Tout simplement car les silences laissés en guise de réponses à des questions qui me concernent, les mensonges quand soudain j’ai peur de parler, me montrer, me confier, m’enferment peut-être chaque fois un peu plus. Et ces mots sur le papier, mes mots, ceux que je n’ose lire tout haut, que je remplace par du faux. Un écran, une armure, qui au fond étouffent plus que ce qui me cache.

Alors pourquoi je ne pourrais pas être moi-même ? Parce que c’est dur. Tout ceux qui rient, parlent dans le dos, se moquent, jugent sans connaitre. Pour une attitude, un vêtement, une phrase, une façon de penser, ils jettent sur le côté. C’est dur, parfois.

 A écouter aussi en podcast ici

Une parmi tant d’autres, Anonyme, 23 ans, Liège

J’ai toujours eu peur du noir, pas forcément le noir comme on peut l’entendre, genre tu éteins la lumière de ta chambre et il fait noir. J’ai toujours eu peur de ce qu’il représentait, selon moi, le noir, l’obscurité représentent le néant, le rien, mais il peut très bien y avoir quelque chose mais tu ne le vois pas et le seul moyen de savoir est d’avancer dans celui-ci. J’y vois un peu l’histoire de la vie là-dedans, on ne connait rien et la seule manière de savoir est d’avancer dans le futur qui est inconnu.

Lettre à soi-adolescent, Elise, 26 ans, Liège

T’inquiète,

Ça ira mieux bientôt. Si, si. Oui, c’est difficile, c’est horrible en ce moment. T’as raison, t’es fatiguée et tu ne vois pas le bout du tunnel. Tu sais qu’il y a toujours la lumière au bout, aussi loin sois-tu. Tu te débats, pour garder la tête hors de l’eau. Tu sais, tes cicatrices, elles resteront. Physiques ou non, elles te marquent comme un fer. Mais cela fait partie de ton histoire. Et c’est ça qui est beau.

Tu vas bien changer ces prochaines années. Tu pourras dire : « Ça y est, je l’ai fait ». Les diplômes, le permis, les boulots, le train de vie… tu en connaitras des changements, des échecs mais de belles réussites également.

Le jour, où tu croiras en toi, sera déjà un grand pas. C’est toujours en cours, tu sais. Mais c’est déjà mieux qu’avant.

Auteur·e·s : Anonymes, Elise

CES PETITS AVIS ONT ÉTÉ PRODUITS LORS DE DIFFERENTS ATELIERS SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...