Re-construire

Re-construire

15 mars 2022, ce soir-là, il a tout pris de moi.

Tout ce que j’étais, tout ce que j’avais, tout ce en quoi je croyais, tout ce à quoi je pouvais rêver.
Ce soir-là, en entrant chez moi, en entrant en moi, il a fait disparaître ce « moi ».

Après ça, que dire, que vivre, que faire ?
Une seule solution proposée, imposée, la reconstruction.
Bientôt deux ans plus tard, je ne cesse de me demander s’il est possible d’atteindre, de façon totale et absolue cette fameuse reconstruction tant rêvée.
Reconstruire, pour aller où ? Re-construire en re-prenant quoi du « avant » ? Du « avant », qui m’a amené là.
Construire, avec quoi ? Avec quelle énergie ? Mais surtout, construire quoi ?

Je ne suis pas sûre de penser qu’il soit possible, d’atteindre cette terre promise.
Terre d’optimisme et de pardon. Terre d’oubli et d’idéalisme.
Je ne suis pas sûre que ça soit possible, mais au fond, je me demande si ça n’est pas une bonne chose.

Ne pas oublier.
Ne pas pardonner.
Ne pas accepter.

Mais tenter, d’avancer.

Avancer, non pas pour avoir l’air d’aller mieux, avoir l’air apaisée, avoir l’air moins en colère.
Avancer, pour soi, à son rythme.

Reconstruire ou simplement construire ?
Je ne crois pas qu’on puisse, aussi simplement qu’on nous le dit, reconstruire une partie de son âme qui a été arrachée aussi violement.
Non, je ne le crois pas, mais finalement, je crois que c’est une merveilleuse chose.

Arrêtons, toi, moi, nous, de tenter de recoller les bouts de cette feuille déchirée, arrachée, meurtrie. Prends une nouvelle feuille, blanche, neutre, solide.
Et commence, encore et toujours, s’il le faut.
Mais ne supprime pas, n’efface pas, n’oublie pas, cette part de toi que tu ne pourras peut-être jamais,

Reconstruire.

Auteure : Elise, 21 ans, Marchienne-Au-Pont

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.

Et d’autres récits

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...

Nous voulons…

Nous voulons un bon leader, on ne veut pas quelqu’un avec de belles paroles mais quelqu’un de réfléchi et qui n’hésiterait pas à réaliser des justes choix pour son peuple. Il ne faut pas voter...

Respecter son prochain

« La diversité, c’est un mélange harmonieux entre une infinité de choses uniques ayant chacunes leurs propres défauts et leurs propres qualités ». Dans cette société, on oublie que notre prochain a...

L’importance des langues

J’aimerais apprendre à parler plusieurs langues. Dans n’importe quelle région, dans la plupart des jobs, on demande qu’on parle plusieurs langues. A l’école, nous avons des cours de langues, avec...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...
De marginale à philosophe

De marginale à philosophe

En quoi la philo joue un rôle important dans ma vie ? Je passe par la logique et la raison dans ma vie quotidienne et ce jusque dans l’appréhension de mes émotions ou de mes valeurs. J’aime quand les choses sont claires et organisées. Ça m’a longtemps fait sentir en marge des autres qui pouvaient trouver mes questionnements étranges.

Lorsque je suis arrivée en philosophie, j’ai découvert que ces questions avaient déjà été posées par des gens avant moi mais aussi et surtout que des gens étaient passés par cette phase avant d’en arriver à la philosophie. J’ai pu me faire des amis et parler de mes intuitions et interprétations avec eux.

J’ai eu l’occasion de me poser avec eux, autour d’un verre, pour répondre à la question : « Quelle était ta première question philosophique que tu te sois posée ? ». Et on a pu mettre ensemble quelques matériaux que nous avions à ce moment de notre formation.

Si mon souvenir est bon, il me semble que notre première approche philosophique à tous était de nous demander « Qu’est-ce qui prouve que cela est réel ?» et honnêtement parler des « cerveaux dans une cuve » ou de cogito cartésien avec des personnes, qui ne m’ont pas regardée de travers, m’a permis de me sentir moins marginale.

Auteure : Marie, 23 ans, Liège

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R.

Et d’autres récits

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...

Nous voulons…

Nous voulons un bon leader, on ne veut pas quelqu’un avec de belles paroles mais quelqu’un de réfléchi et qui n’hésiterait pas à réaliser des justes choix pour son peuple. Il ne faut pas voter...

Respecter son prochain

« La diversité, c’est un mélange harmonieux entre une infinité de choses uniques ayant chacunes leurs propres défauts et leurs propres qualités ». Dans cette société, on oublie que notre prochain a...

L’importance des langues

J’aimerais apprendre à parler plusieurs langues. Dans n’importe quelle région, dans la plupart des jobs, on demande qu’on parle plusieurs langues. A l’école, nous avons des cours de langues, avec...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...
LES PETITS AVIS, EPISODE 51

LES PETITS AVIS, EPISODE 51

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

Être une femme, Caitlyn Jane, 40 ans, Oupeye

J’ai longtemps rêvé de pouvoir devenir une femme, d’être considérée comme telle par les autres filles. Malheureusement, j’ai vécu plusieurs fois ces injustices, majoritairement dans le milieu du sport, venant souvent de celles à qui je voulais ressembler. Des femmes dont je pensais être devenue une alliée et non une ennemie. Une grande tristesse mêlée à de la colère s’est alors emparée de moi. J’ai perdu confiance en moi, encore plus quand certaines filles bien moins féminines que moi étaient mieux acceptées, tout ça parce qu’elles avaient la chance d’être nées cisgenre. Pourquoi cette inégalité, tout ça à cause d’un entrejambe. Être une femme ne se résume-t-il à être qu’un vagin ?

Cet enfant qui avait oublié d’être simple et léger, Anonyme

Plus tard, j’aimerai retrouver cette simplicité et cette légèreté que j’avais étant enfant. Nous vivons tous avec nos peurs, nos angoisses, nos doutes et la vie nous demande d’être des personnes accomplies sans aucun doute et nous faire rentrer dans des cases. Je remarque que pour la plupart d’entre nous il est difficile de faire partie de ces cases. Je suis chaque jour avec cette peur et cette angoisse qu’on découvre que je ne serai jamais « rangeable ». Mais ce n’est rien, il faut que je retrouve l’enfant en moi qui n’hésitera pas à s’en foutre des doutes, à être simple et léger.

Ceux qui m’entourent et moi, Simon, 17 ans, Tontelange

Les gens ont peur de ce qui est différent, qui ne rentre pas dans la norme. Je ne suis pas d’accord et toutes les personnes que je côtoie, moi inclus, sont elles-mêmes et je ne pense pas qu’ils jouent un rôle pour plaire, on est comme on est et on s’accepte. Chacun a ses exigences et ses préférences, c’est ce qui fait qu’on est qui on est et qui dit si l’on apprécie quelqu’un ou non, mais les gens que je connais ne me paraissent pas ne pas être ceux que je connais.

Chers professeurs…, Anonyme, 13 ans, Charleroi

J’aimerais que les professeurs aient la courtoisie de ressentir qu’on a des personnalités grandissantes. J’ai l’impression que les professeurs croient qu’on est des robots, qu’on n’a pas de cerveau, qu’on doit respecter au doigt et à l’œil, qu’on n’a pas de vie, que notre vie, c’est l’école.

Ils ne nous respectent même pas sous prétexte qu’ils sont supérieurs hiérarchiquement. Ils veulent toujours prouver qu’ils sont supérieurs à nous. Ils ont un besoin inexplicable de dire qu’on est des nazes.

Auteur·e·s : Caitlyn Jane, Simon, Anonymes

CES PETITS AVIS ONT ÉTÉ PRODUITS LORS DE DIFFERENTS ATELIERS SCAN-R.

Et d’autres récits

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...

Nous voulons…

Nous voulons un bon leader, on ne veut pas quelqu’un avec de belles paroles mais quelqu’un de réfléchi et qui n’hésiterait pas à réaliser des justes choix pour son peuple. Il ne faut pas voter...

Respecter son prochain

« La diversité, c’est un mélange harmonieux entre une infinité de choses uniques ayant chacunes leurs propres défauts et leurs propres qualités ». Dans cette société, on oublie que notre prochain a...

L’importance des langues

J’aimerais apprendre à parler plusieurs langues. Dans n’importe quelle région, dans la plupart des jobs, on demande qu’on parle plusieurs langues. A l’école, nous avons des cours de langues, avec...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...
Moi

Moi

Être moi, quand est-ce la dernière fois que je me suis vraiment sentie moi, sans devoir rire à tel moment, sans approuver quelque chose que, peut-être, je ne partage pas. Vaste question me direz-vous. Souvent dans la vie on n’est pas totalement soi-même, on est là recouvert de toutes ces convenances et de ce costume de personne parfaite.

Mais moi, je me sens moi quand je suis entourée des miens. Ma famille, mes plus proches amis, eux savent réellement qui je suis. Eux seuls, peut-être, connaissent la vraie Emma avec ses parts d’ombres et celles de lumière. La Emma pas toujours souriante et parfois bien démotivée ; la Emma se voulant marrante et touchée par un rien. Celle adorant écrire et dont les rêves parfois semblent un peu niais.

Et surtout dans tout ce petit univers qui gravite autour de moi, il y a celle qui était là avec moi avant même que je ne pousse mon premier cri, celle qui sait quasi tout de moi et qui est sans doute la personne qui a passé le plus de temps avec moi, ma jumelle. C’est à elle, notamment, que je peux confier mes craintes et mes moments de joie et surtout c’est avec elle, en plus de mes proches déjà cités, que je sens que je peux être totalement moi.

Auteure : Emma, 22 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...

Nous voulons…

Nous voulons un bon leader, on ne veut pas quelqu’un avec de belles paroles mais quelqu’un de réfléchi et qui n’hésiterait pas à réaliser des justes choix pour son peuple. Il ne faut pas voter...

Respecter son prochain

« La diversité, c’est un mélange harmonieux entre une infinité de choses uniques ayant chacunes leurs propres défauts et leurs propres qualités ». Dans cette société, on oublie que notre prochain a...

L’importance des langues

J’aimerais apprendre à parler plusieurs langues. Dans n’importe quelle région, dans la plupart des jobs, on demande qu’on parle plusieurs langues. A l’école, nous avons des cours de langues, avec...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...
Qui je suis

Qui je suis

Je ne sais toujours pas qui je suis. Je n’ai jamais questionné assez que pour trouver des réponses à cette question. Une dispute plus tard, un moment de joie après, et ce que je retiens c’est toujours la même chose : « qu’est-ce que j’ai fait pour en arriver là ? ». Une réponse scientifique, qui ne m’éclaire pas plus sur qui je suis mais qui me permet de revivre ou étirer certains moments, assurément, m’apparaît.

Et finalement je m’en approche lentement, de cette fille, de cette personne que je suis. Et je la forge, à travers les rencontres, les observations, les regards, les questions, petit à petit. Et un jour, un jour arrivera où je serai sûre de qui je suis. Assez que pour briller jusqu’à l’infini.

Auteure : Yagmur, 18 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Comment ça se fait ?!

On travaille 24h/24 et nous n’avons pas la même somme qu’eux ! La plupart des riches ne travaillent pas et ne savent pas ce qu’est le travail dans les hôpitaux, cabinets de vétérinaires, les...

LES PETITS AVIS, EPISODE 68

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Et si nous étions plus solidaires

Je rêve d’un monde plus solidaire et avec plus d’entraide. Il y a 2,5 ans, Verviers a connu la plus grande catastrophe depuis des années. Cependant, il y a tout de même eu du positif. Des fois,...

Quitter ses terres natales

Croire que quitter ses terres natales est un privilège est une pensée assez superficielle. Elle manque de nuance. Puis, pourquoi faire une telle généralisation hâtive ? J’écris cela en pensant à mes...

Mon idée de la justice

Tout dépend de la justice. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura rien qui déroulera bien. Si la juste s’occupait comme il faut des criminels, il y aurait moins de crime par exemple. Je parle ici...

Vivre en Belgique, c’est ennuyant, triste, déprimant, injuste

Selon moi, ce n’est pas que le temps qui est déprimant, même si c’est le cas. Mais je vais parler surtout des injustices qui sont émises dans ce pays où on dit que la loi nous protège. À vrai dire,...

Nous voulons…

Nous voulons un bon leader, on ne veut pas quelqu’un avec de belles paroles mais quelqu’un de réfléchi et qui n’hésiterait pas à réaliser des justes choix pour son peuple. Il ne faut pas voter...

Respecter son prochain

« La diversité, c’est un mélange harmonieux entre une infinité de choses uniques ayant chacunes leurs propres défauts et leurs propres qualités ». Dans cette société, on oublie que notre prochain a...

L’importance des langues

J’aimerais apprendre à parler plusieurs langues. Dans n’importe quelle région, dans la plupart des jobs, on demande qu’on parle plusieurs langues. A l’école, nous avons des cours de langues, avec...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...