Les petits avis, Episode 71

Les petits avis, Episode 71

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

La migration, Exaucée, 15 ans, Herve

Aujourd’hui j’ai pu ouvrir les yeux sur la migration, j’avais jamais vu auparavant que dans notre monde il existait des gens qui ont vécu l’impossible, j’étais tellement innocente. Et je pense que je le suis toujours car c’est que le peu de choses que je viens d’apprendre. Plus je grandis, plus j’en apprends sur la profondeur de la terre.   

Ma plus grande peur, Aaron, 14 ans, Herve

C’est de devoir partir dans un autre pays à cause de la guerre et de devoir laisser mes proches, ma famille, mes amis et mes affaires. De devoir aller dans un pays que je n’aime pas et devoir apprendre la langue et la culture de ce pays. J’ai aussi peur de devoir changer à cause du jugement des autres.  

Si j’étais migrante…, Elisa, 13 ans, Herve

Ma plus grande peur serait d’être séparée de mes parents, mes amies, ma famille, ma chambre et surtout mon doudou.  

Auteurs/es : Elisa, Aaron, Exaucée, Herve

Ces petits avis ont été produits lors de différents ateliers Scan-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
L’immigration

L’immigration

Tout d’abord, dans l’immigration, il ne faut pas tout généraliser car certain sont là pour travailler, ils veulent s’intégrer. Alors que, certaines personnes pensent qu’ils sont juste ici pour profiter du système belge, après oui, il y en a mais comme partout, comme certains belges qui en profitent.

Partout, on est tous pareil, on a juste des cultures, des religions, des cuisines différentes mais niveau population, on reste tous des êtres humains où il a des mauvaises personnes comme des bonnes personnes.

Ensuite, dans la nourriture, comme on a des plats, des aliments différents, cela peut nous amener des connaissances en plus, des apports en plus, car si on reste que dans « notre monde » on apprend rien sur le vrai monde.

Après oui, on peut partir en vacances pour apprendre sur des cultures différentes mais c’est par choix alors qu’ici, on choisit pas ce qu’on apprend, juste on apprend des choses pas forcément voulues mais qui, au final, ne nous déplaisent pas.

Auteure : Nadège, 17 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Les petits avis, episode 70

Les petits avis, episode 70

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc dans un seul article sobrement intitulé “Les Petits Avis”.

Les oiseaux, Anonyme, 16 ans, Liège

Cette image me fait penser à la migration car il y a des oiseaux, à certaines périodes de l’année, qui migrent pour trouver un climat qui leur convient mieux.

Se retrouver, Kerem, 19 ans, Liège

Les gens ne migrent pas toujours par plaisir. C’est souvent à cause des difficultés qu’ils ont dans leur pays d’origine. Lorsqu’une personne migre, elle se sent perdue comme dans un labyrinthe, elle est perdue. Avec le temps, elle grandit et se retrouve.

Perdre la tête, Anonyme, 19 ans, Liège

Moi, ma vision de la migration, c’est de trouver une vie meilleur que celle du pays d’origine. Moi, par exemple, c’était quitter la Russie à cause de la famille, quand j’étais petit, à l’âge de 7 ans. La migration des Ukrainiens en Europe, je la voie du bon côté car le gouvernement a perdu la tête. Pourquoi je la vois bien cette migration ? Bah car les résidents ukrainiens qui vivent en Ukraine ne peuvent plus quitter leur pays car ils seront jugés comme déserteurs et pour leur désertions ils sont gardés et envoyés de force sur le front et sont tués.

Tous le même sang, Anonyme, 21 ans, Liège

Dans un monde idéal, les gens devraient ne pas être dérangés par la migration car, si, un jour, ils doivent eux-mêmes migrer, ils le feront sans hésiter. Pour moi, on est tous les mêmes, on a tous le même sang, personne ne devrait être considéré comme « étrangé » ou « différent ». Ce qui me révolte, c’est la violence qu’il peut y avoir envers les personnes de certaines couleurs; comment peut-on considérer un humain de différent ?

Travail puis encore travail, Anonyme, 19 ans, Liège

Mon père est né, à l’âge de 8 ans, son père est mort. Il a du se débrouiller seul avec ma grand-mère. Ma grand-mère a vendu tout son or pour venir ici et prendre l’avion. Ma mère est venue ici en Belgique à l’âge de 8 ans, avec ses frères et sœurs. CPAS puis souffrir dans le travail, puis encore le travail. Ils ont pas eu de jeunesse juste pour que nous, les jeunes, nous vivions bien.

L’apprentissage, Tom, 18 ans, Liège

J’ai pris l’image avec les enfants à l’école. L’éducation, dans certains pays, ils n’y ont pas l’accès comme nous, en Belgique. Même dans certains pays, les femmes n’ont pas le droit à l’apprentissage. L’apprentissage, la clé de la réussite.

Oser, Alice, 13 ans, Malmedy

Pour moi, le futur idéal ? Les gens feraient attention à l’environnement, aux animaux et aux personnes. Les gens seraient plus joyeux et arrêteraient de tout le temps tout critiquer, on n’aurait pas à se comparer aux autres . Personne n’aurait peur d’oser ou d’être différent. Il n’y aurait plus de racisme ou de sexisme, on pourrait juste vivre notre vie. Tout le monde pourrait avoir des gens à qui se confier ou juste parler. L’école serait plus chouette, moins de devoirs, moins de contrôles, plus de temps libre. On ne devrait pas se soucier de l’argent.

Auteurs : Kerem, Tom, Anonymes

CES PETITS AVIS ONT ÉTÉ PRODUITS LORS DE DIFFERENTS ATELIERS SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Le père

Le père

Je pense qu’ils le font pas par plaisir de quitter leur pays. Comme mon père, il avait pas le choix.

Il avait 10 ans, il travaillait comme mécanicien en Turquie mais le niveau de travail, il était pas bon : le patron respectait pas les petits ouvriers , il ne les payait pas beaucoup et pas toujours, il frappait mon père, etc.

Mon grand-père a contacté un copain pour arranger une fuite du pays pour mon père. Mon père, il a fait le trajet en voiture en se cachant dans le véhicule. Quand il est venu en Belgique, mon père, il est resté 8 ans sans papier.

Auteur : Yasar, 20 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Fruit famine

Fruit famine

Je vois des fruits et ça me fait penser à la famine.

En effet, beaucoup de personnes quittent leur pays pour vivre dans un pays étranger à cause de la famine, pour pouvoir peut-être nourrir leur famille ou eux-mêmes.

Comme moi qui ai laissé ma mère et mon frère pour vivre ici et, souvent, je n’arrive pas à manger sachant qu’il y a ma mère et mon petit frère qui ne savent pas ce qu’ils vont manger. Ça me rend triste mais ça me pousse encore plus pour avancer dans la vie, pour pouvoir sortir ma famille de cette situation.

Ma mère dit toujours que la douleur de quelqu’un peut être aussi sa meilleur motivation dans la vie.

Auteur : Anonyme

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...