Une brume éclairée par un feu de joie

Une brume éclairée par un feu de joie

J’ai toujours eu peur d’être la raison d’une larme de peine qui coule sur la joue de quelqu’un… Je pense que cette frustration vient des erreurs du passé qui m’ont permises de construire cette femme que je suis aujourd’hui.

C’est une phase par laquelle à peu près tout le monde passe. Celle-ci commence par la remise en question, le doute de sa propre personne, l’envie de prendre de l’avant, des larmes de douleurs qui se remplissent de colère et pour finir l’acceptation de la situation.

Mon papa, m’a toujours appris à garder la tête haute, peu importe ce qui se passe. Ne jamais donner sa dignité entre les mains de quelqu’un car c’est grâce à celle-ci qu’on existe. Il faut donc apprendre à endurer, encaisser sans jamais flancher et augmenter ses compétences pour s’embellir plus que la veille.

Chaque morale existe à la suite d’une expérience difficile. On le sait, quelquefois, ça peut paraître difficile, mais il ne faut surtout pas lâcher car ça va le faire. Peu importe la profondeur de la douleur, elle finit par cicatriser car rien n’est éternel. Elle refera surface de temps en temps. Elle remontera à la surface certains souvenirs mais elle ne fera pas aussi mal qu’au début. Elle te mettra dans un certain état d’ivresse, quelques instants, mais ton courage viendra te prendre par la main et te prouvera que tu as réussi à surmonter cette étape.

Donc, le seul conseil que je me permettrais de donner est de pouvoir prendre conscience que la seule personne qui va vous accompagner toute votre vie, c’est vous-même. Il faut donc apprendre à suivre le principe de s’aimer un peu plus chaque jour. C’est primordial d’avoir le courage de changer ce qui ne va pas dans nos vies ! La faiblesse et la lâcheté poussent à fuir et à renoncer avant même d’entamer quelque chose. Il faut savoir prendre des décisions, aller contre soi-même, contre la facilité et les habitudes ! Ecouter la voix de sa conscience, tout en pesant le pour et le contre pour avancer !

Vous devez apprendre à réparer vos fautes et surtout prendre le temps d’écouter les cris internes, même quand ça fait terriblement mal. Puis, lorsque vous avez bien réfléchi, vous devez marcher d’un pas sûr vers ce qui vous rendra plus heureux, tout en gardant le contrôle de ce que vous faites. Quand vous allez passer devant ce miroir, vous devrez voir de la force, des leçons et beaucoup de fierté car vous aurez réussi encore une fois de plus.

Pour finir, je vous souhaite à tous de faire briller le cœur par vos attitudes, de casser sa voix plutôt qu’un cœur car chaque choix implique un renoncement et vivre, c’est donc choisir !

Auteure : Suheda, 24 ans, Verviers

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

L’amour, la vie, la naissance

La beauté de la vie, c’est l’amour, la vie, la naissance. Pour moi, la vie passe par l’amour entre amis ou dans un couple. Elle n’a pas de barrière, pas de limite, pas de couleur, pas de genre ! De...

Que pensez-vous du vote blanc ?

Pourquoi les votes blancs sont attribués au futur élu ? N'est-ce pas une manière hypocrite de vous obliger de choisir un politicien que vous n'avez pas choisi, qui ensuite prendra des décisions en...

Société déséquilibrée

Avant de mourir, je ne veux remercier personne. Car personne n’a rien fait pour moi, ni ma mère, ni mon père, ni mes sœurs, ni mes amis, ni le reste de ma famille. On ne m’a jamais demandé mon avis...

La fleur et son miel

Ce qui me manque le plus, c’est l’amour. L’amour occupe une très grande place dans la vie, et pourtant j’y ai eu peu droit. J’ai souvent été trahie. J’ai souvent été sujette aux mensonges, à la...

La vraie Coupe

Chère Belgique, Cela fait bientôt 27 ans que je te connais, tu es comme un frère pour moi, voire plus… comme un toit, comme une sécurité, comme une fierté. Tu m’as fait découvrir de nombreuses...

Un zoom sur la déception

Premièrement, il faut savoir que la déception est un état ou un sentiment que ressent une personne déçue, qui est trompée dans son attente, une personne chez qui l’échec crée une cruelle déception....

L’amitié rythme ma vie

Les relations sont ce qui rythme ma vie. Nous sommes tous perpétuellement en contact avec d’autres personnes. Il existe un grand panel de types d’interactions. Moi, personnellement, j’adore...

J’ai toujours anticipé la critique

J’ai toujours anticipé la critique et imaginé que je devais être parfait, en tout temps, en tout lieu. Montrer mes failles, c’est me montrer vulnérable. C’est laisser une porte ouverte à la...

Je n’ai jamais été croyante

Je n’ai jamais été croyante. J’ai perdu, il y a quelques années, un membre de ma famille. Lorsque l’on perd un proche de manière si subite et violente, le fait de ne pas croire en quelque chose rend...

S’exprimer sans peur

Finalement, quelle est la différence entre toi et moi ? On aime toutes les deux ! A l’heure actuelle, encore beaucoup de jeunes filles et de jeunes garçons de la communauté LGBTQIA+ subissent des...