Un monde sans art

Un monde sans art

A quoi ressemblerait un monde sans art ? La question fut posée aux adolescents du Service d’Accrochage Scolaire de Huy. Après une visite au Musée Magritte à Bruxelles, chacun écrit ses pensées. Une seule contrainte est à respecter. Les jeunes doivent incruster trois mots dans leurs textes : « reptile », « dormir » et « passionné ».

Une journée sans art, Anonyme

Une journée sans art, ce serait très triste car l’art n’apporte que de la joie. Ce n’est pas quelque chose qu’on nous impose, c’est quelque chose qu’on choisit. Il y en a pour tous les goûts. Beaucoup de gens sont passionnés et ça devient leur raison de vivre.

L’art est présent dans ma vie. Le matin, je me lève avec de la musique car ça égaie ma matinée et me met de bonne humeur. Sans ça, je serais beaucoup moins joyeux. Quand je vais sur les réseaux, je vois plein de formes d’art différentes, même très bizarres. Comme une femme qui peint avec son reptile. Chez moi, souvent je regarde la TV ou je lis mais là je ne pourrais pas et je m’embêterais. Avant d’aller dormir, j’écoute de la musique mais là non. Bref, l’art est très présent dans la vie de tout le monde et permet de développer sa créativité. Et d’autres peuvent en profiter.

Inventer l’art, Alexandra

Si je devais vivre dans un monde sans art alors je l’inventerais. Je suis née avec une imagination débordante et je ne pourrais clairement pas vivre sans. Que je sois éveillée ou endormie, je ne cesse de rêver et d’imaginer. On peut m’enfermer dans une pièce assise sur une chaise avec rien autour, je continuerais de rêver. Mon art préféré c’est l’écriture alors je pense que si je vivais dans un tel monde, j’inventerais les livres. Je suis passionnée par les histoires inventées et je trouve ça enrichissant de pouvoir les partager. En général, pour nourrir son imagination, on essaie de s’inspirer de ce qui nous entoure. Dans un monde sans art, comment faire dans ce cas ? Je pense même sans art, la vie quotidienne, la nature, la faune, l’humain, etc. peuvent nous aider à développer notre art. Parce qu’en soit, la vie en elle-même est un art.

Un monde ennuyeux sans art, Kénoa

Sans l’art, le monde serait ennuyeux, car sans l’art musical, le dessin, les films, les séries… personne ne connaitrait l’amusement et les personnes dormiraient à longueur de journée. Les gens passionnés se feraient rares, leur vie serait semblable à des reptiles, à se balader en cherchant l’amusement. Certains s’y habituent, d’autres non.

A écouter aussi en podcast ici

Auteur·e·s : Anonyme, Alexandra, Kénoa

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...
Amour et Magritte

Amour et Magritte

A Bruxelles, les adolescents du Service d’Accrochage Scolaire de Huy visitent le Musée Magritte. Ils participent ensuite à notre atelier d’écriture. Ces jeunes choisissent alors leur peinture préférée de l’artiste belge. Dans quel but ? Décrire la raison les poussant à aimer les œuvres sélectionnées.

La Malédiction, Ambre

J’ai choisi la peinture qui se nomme La Malédiction car je suis beaucoup dans les nuages, je suis la majorité du temps dans mes pensées. J’ai l’impression de rêver mais étant éveillée, je m’imagine dans le futur, c’est-à-dire je me vois dans dix ans sur un bateau, mariée avec deux enfants et deux chiens.

La Page Blanche, Maxim

Cela me rappelle quand j’étais avec mes parents car ils n’étaient pas séparés et tout se passait bien. Nous étions à la mer, le ciel bleu et les nuages, il faisait chaud et nous rigolions.

Par une Belle Fin d’Après-Midi, Alexandra

Je l’apprécie car elle m’a un peu fait rire. C’est un tableau où l’on voit deux cercueils mis l’un en face de l’autre. Ce qui m’a attiré au début, c’est le fait que ce soit des cercueils, ça m’a intrigué et personnellement la vieillesse et la mort sont des thèmes qui me font peur. Et en voyant le titre du tableau, ça m’a décompressée et j’ai trouvé ça drôle. C’était une façon originale d’aborder la mort, tout en légèreté.

L’Empire des Lumières, LD

J’ai choisi cette peinture parce qu’elle rappelle que malgré le fait qu’il fasse beau, il peut toujours y avoir une noirceur quelque part qui peut arriver à tout moment.

Auteur·e·s : Ambre, Maxim, Alexandra, LD

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...