Et si l’on regardait le monde avec un prisme plus joyeux ? Personnellement je me suis toujours considérée comme optimiste ! Autant voir le verre à moitié rempli qu’à moitié vide.

Notre façon de voir la vie colore notre quotidien ! Je pense que ça sera nécessaire de nous éduquer à repérer tout le positif qui gravite autour de nous, au lieu de nous rabâcher sans cesse avec ce qui ne va pas. C’est vrai non ? On vit dans un monde où l’on nous demande toujours plus ! « Tu aurais pu mieux faire », « je te conseille de faire ça pour t’améliorer ». Et le pire c’est qu’on peut faire un nombre incalculable de choses remarquables, mais si, un jour, on se foire, c’est cette gaffe que les autres vont retenir.

Moi, je pense que ça passe par l’éducation. Apprenons à voir le positif autour de nous. Imaginez une classe de maternelle, les enfants veulent aller jouer dehors, mais il pleut. Au lieu que la maîtresse interdîsse aux enfants d’aller jouer dehors, elle pourrait les inviter à mettre leurs bottes, leurs anoraks et ainsi à aller jouer dehors. C’est marrant de voir la pluie tomber dans les flaques, ça fait des ronds ! Maintenant, imaginez une classe de primaire, où le petit Emilien se ferait punir car il parle trop en classe. Et bien, au lieu de s’énerver contre lui, pourquoi ne pas y voir une force ? Emilien n’est pas timide et il aime parler ! Super, on pourrait peut-être lui proposer de devenir délégué ! Ou bien il pourrait aider la prof à sillonner la classe pour voir quel élève à des difficultés pour réaliser l’exercice. Et puis en secondaire, si un élève dessine toujours sur ses feuilles au lieu de suivre le cours, peut-être que ce cours ne lui convient pas et qu’il se plairait mieux dans une option artistique.

Ce que je veux dire, c’est que l’on peut vite stigmatiser les gens, en se disant « c’est pas bien, ce n’est pas ce qu’il faut ». Or, il n’y a pas qu’une ligne droite à suivre, qu’une façon de voir les choses. Parfois il faut prendre un autre angle, et hop, on se rend compte que cela peut devenir une force, au lieu d’une faiblesse. C’est fou comme l’être humain peut se braquer sur des détails.

Imaginez une rue avec une benne à ordures, à la fin, mais dans laquelle chaque appui de fenêtre serait couvert par des fleurs. En fonction de la personnalité des gens, certaines personnes ne verraient que la benne et trouveraient ainsi cette rue lugubre, là où quelqu’un d’autre aurait apprécié les différentes fleurs.

Deux types de personnalités, deux visions de cette rue. Deux types de personnalité, deux visions du monde. Sauf que ce prisme sur la vie, il peut être acquis, apprenons à voir le beau au lieu de se braquer sur le moche ! Eduquons-nous les uns les autres à retenir le positif ! Une réalité est telle qu’elle, mais notre perception peut changer. Autant être heureux et percevoir de belles réalités, rendons notre monde plus beau !

Auteure : Eloïse, 20 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

En quoi jouer aux jeux vidéo est une activité libératrice ?

Les jeux vidéo est une activité immersive. Le joueur de se plonge dans un monde fictif où il faut suivre des buts bien précis, linéaires, simples ou juste des possibilités. Le jeu vidéo nous permet...

Les différents troupeaux

« Pour moi, une grande partie des gens sont des moutons, qui suivent le troupeau tout au long de leur vie », extrait tiré de Troupeau de moutons, écrit par Mathéo (15 ans) à Clavier. Dans cet...

Les lois

Les lois se multiplient au fur et à mesure que l’humanité dépérit. Comment est-il possible de devoir, par exemple, promulguer une loi concernant un sujet aussi basique que le respect d’autrui quelle...

Des problèmes dérisoires

« Tu dois pas stresser pour ça, quand tu seras adulte tu auras de plus gros problèmes à gérer ». Cette phrase m’énerve car elle minimise les soucis qu’une personne peut avoir sous prétexte qu’elle...

Vivons seulement

Il n'y a pas de sens à la vie, nous ne sommes que poussières fugaces dans un monde que nous ne pouvons comprendre. Pas de paradis, pas d'enfer, pas de commandements, ni d'interdits. Il n'y a pas de...

Le bonheur

“Ce que je souhaite le plus, c’est réussir ma vie et être heureuse ». Cette phrase peut paraître bateau mais pour moi elle a beaucoup de sens. Cet objectif, aussi optimiste qu’il puisse paraître,...

Un système éducationnel

Si je pouvais créer une loi ça serait insuffisant car tant de choses vont mal dans le domaine juridique, entre la protection des droits de l’homme, l’égalité et la non-discrimination, les relations...

Au-delà des apparences

Nous sommes une génération où l’instantané prime. Au plus vite tu répondras à une question, au mieux ce sera. Avec la technologie, cela ne cesse de croître, nous devons être connectés en permanence...

Vivre en Belgique, c’est…

Vivre en Belgique, c’est vivre dans un pays riche qui malgré tout a sa cohorte de démunis. Mon enfance n’a pas été heureuse. Né belge, d’une maman flamande et d’un père grec, j’ai connu une...

Comment je suis devenue une femme

Quand je vois des petites filles courir et crier, si libres et fières, je pense à chaque fois à la célèbre phrase de Simone de Beauvoir: “On ne nait pas femme, on le devient”. Ces enfants ne sont...