Il y a deux ans maintenant que le covid a fait son apparition dans nos vies. Nous devions rester confinés, disaient-ils. Cela ne me dérangeait pas de ne pas sortir, de rester, seule, au début.

Au bout de quelques temps, quand on nous a annoncé que nous pouvions retourner à l’école, j’étais contente, j’allais pouvoir retrouver un semblant de vie sociale.

A mon retour à l’école, j’ai retrouvé la seule amie que j’avais ; j’affirmais à mes parents que cela ne me dérangeait pas, que je préférais avoir une bonne amie plutôt que plein mais des faux. Ma mère me répétait, qu’avec la façon dont je rentrais, certains jours, ça n’était pas vrai. Je pleurais et je disais à mes parents que j’essayais mais que je n’arrivais pas à aller vers les autres ; je rentrais déprimée de ma journée.

Les vacances d’été sont arrivées et j’ai mis toutes mes inquiétudes de côté.

A la rentrée, j’avais pris une décision : je me donnais 6 mois, 6 mois pour tout changer…

Je suis d’abord rentrée dans un groupe dans lequel je m’entendais bien avec 2 filles. Je l’affirme maintenant, je ne me sentais pas à l’aise.

Un jour, une fille, présente dans le groupe, m’a dit : « c’est pas pour être méchante hein, mais je comprends pas pourquoi tu viens avec nous alors que t’as pas spécialement d’amis ici ». J’étais brisée, tous mes plans s’effondraient. Tous les soirs, je me disais que j’avais franchi un pas de plus et je prévoyais ce que j’allais dire et ce que j’allais faire. Et là, tous mes efforts tombaient à l’eau.

Quelques semaines plus tard, j’ai envoyé un message à une fille que je connaissais pas dans le groupe pour lui expliquer ce qui s’était passé. Entre-temps je m’étais renfermée sur moi-même, avec mon amie. Sa réponse n’a pas tardé, elle m’affirmait qu’elle se sentait jugée par moi. Tout le contraire de ce que je ferais.

Je remercie aujourd’hui mon amie qui m’a guidée vers un autre groupe dans lequel j’ai repris confiance en moi et dans lequel je me suis fait les amis que j’attendais d’avoir depuis longtemps.

Aujourd’hui, je n’ai plus de difficulté à aller vers les autres ; j’ai de vrais amis. Alors merci Rosalie de m’avoir guidé et aussi merci à mes vrais amis.

A écouter aussi en podcast ici

Auteure : Zora, 15 ans, Ottignies

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Prison

Scan-R rend visite au Cercle de Philosophie, à l'Université de Liège. Ses animateurs en profitent alors pour connaître les profondes pensées de jeunes adultes. Lors de l'atelier d'écriture, les...

Rester naïfs et émerveillés

J’aime être naïf, j’aime croire en ce l’on me dit et faire confiance aux gens, l’on me compare souvent à Candide dû à ma crédibilité et ma capacité à m’émerveiller. Mais je fus blessé, je me...

LES PETITS AVIS, EPISODE 53

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Pourquoi ça aide de s’exprimer sur papier ?

S’exprimer sur papier aide à décrire ses émotions que l’on ne sait pas expliquer aux autres personnes. Et pour éviter de tout garder pour soi et finir par exploser. Par exemple, nous ne pouvons pas...

Chemin

Hier, la solitude était ma meilleure amie, ma compagne de vie Hier, la reconnaissance des autres était la seule chose qui me faisait me sentir moi Hier, je m’engageais dans des combats qui me...

Le chemin du plaisir

Ce qui permet d’accéder au plaisir, ce sont des bases saines acquises pendant l’enfance. La sécurité liée au logement, à la nourriture mais aussi à l’appartenance à un groupe, être aimé·e. Avec de...

Existentialisme

Le sens de la vie est en chaque humain. Pourquoi on croit tous au sens de la vie ? Je ne crois pas que la vie est absurde. Je pense même que cette conclusion ne pourrait qu’exister si et seulement...

Amour libre

Je me sens libre quand j’ai le droit d’aimer, que ce soient les choses ou les gens. J’étouffe quand on me dit que je ressens trop ou trop fort, que je suis trop intense ou trop expressive. J’aime...

LES PETITS AVIS, EPISODE 52

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Une vie

On a tous une vie. Je ne comprends pourtant pas pourquoi on s’amuse à la détruire. Depuis toute petite, j’étais très sensible à la beauté de la nature, à la joie de rire ensemble et d’aimer. Au fur...

Média d’expressions
Individuelle et collective
Destiné aux jeunes
En Fédération Wallonie Bruxelles

Scan-R est soutenu par

Pour être informé des activités de Scan-R