Facebooktwitterlinkedinmailby feather

#balanceton?

Juin 15, 2019 | , | COUPS DE COEUR DE SCAN-R, DÉCRYPTE-R

Suite à ce que Nour a vécu, elle a décidé de soutenir la cause féministe mais à une seule condition : que les messages soient transmis de façon appropriée et efficace. Pour elle c’est l’éducation avant tout ! 

 Depuis toujours, je prends soin de moi : je me maquille, me lisse les cheveux, m’habille bien, me fais faire des soins chaque semaine et je n’hésite pas à porter une jupe ou une robe quand il fait chaud. Bref, j’aime mettre en valeur mon côté féminin ! Je défends les droits des femmes, leur place dans la société et dans la vie quotidienne. De nos jours, il est primordial que la femme soit sur le même pied d’égalité que l’homme. Cependant, je déplore la façon dont certaines femmes décident de défendre leurs droits. Par exemple, Irène, une étudiante parisienne de 20 ans, a décidé de sortir dans la rue sans serviette hygiénique, en laissant le sang couler. Pour moi, c’est surtout, en premier lieu, un manque d’hygiène. Je trouve que cette femme a choisi une démarche inadéquate.

COQUETTE? PUTE?

Le fait d’être un peu coquette a posé problème à des personnes qui faisaient partie de ma vie. Mon ex-petit copain, par exemple, me faisait sans cesse des remarques sur la façon dont je m’habillais ou alors des poses que je prenais lors des photos. Cela tournait, parfois, au harcèlement moral, une forme de violence conjugale, à force de me répéter : « J’aime pas cette jupe, ça fait pute !».* Avec mes parents, cela se passe mieux, ils me soutiennent et acceptent mes choix et mes positions ce qui m’aide à avoir encore plus confiance en moi. Mon papa n’a jamais dû me faire des remarques sur mes vêtements, j’ai toujours su doser.

DEMAIN

À l’avenir, j’aimerais soutenir la communauté féministe et essayer de changer les choses avec des démarches plus appropriées et efficaces. Il est donc plus intéressant de viser l’éducation des prochaines générations dans les établissements scolaires pour que le respect des droits des femmes paraisse naturel aux yeux de tous. Je compte rester fidèle à moi-même et même dans le cas où je rencontrerais des personnes avec des points de vue différents, même identiques à ceux de mon ex-copain.

* Complément Scan-R : À travers une série de situations, le violentomètre permet aux jeunes femmes de mesurer les éventuelles violences d’une relation amoureuse. Cet outil, fruit du travail de différentes associations françaises, est disponible ici.

Auteur : Nour, Dinant, 15 ans

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R. 

Et d’autres décryptages

Je suis dépendante affective

Quand Louisa aime, c’est fort, très fort, très très fort. Même si elle a appris à se méfier d’elle-même, elle souffre parfois de ce qui pourrait se passer bien plus tard … Une définition, ma...

La quintessence au-delà des abysses de l’esprit

Oser se poser de grandes questions, oser dire que c’est parfois compliqué ou bien pire, prendre le temps de se poser pour essayer de mieux avancer après, c’est l’histoire que Félix nous confie. Le...

Mon stress et moi

Le texte qui suit est un peu particulier, un peu spécial ! Inès a imaginé un dialogue entre elle et son stress ! À chaque moment de la journée, elle s’exprime et lui aussi ! 7h Inès / Mon réveil...

Sauvée

Dans l’armada des nouvelles compliquées, des mesures difficiles à comprendre, il y a parfois de la lumière. Les articles qu’on publie traitent parfois de la santé mentale de la jeunesse, articles...

C’est du bon sens !

Avant tout, Romain, 19 ans, souligne que ce qu’il nous écrit n’engage que lui. Il écrit qu’il existe autant de visions du monde que d’êtres humains, tous et toutes influencé·e·s par leur...

Critical Mass : protestation internationale pour une utilisation plus importante des vélos !

Pour faire bouger les choses, il faut déjà réussir à échapper aux embouteillages et sortir de l’immobilité imposée ! Plutôt que de se lamenter, Aurelio à enfourcher son vélo et, avec d’autres, elles...

Délinquant sans autre choix

Au mois de juin 2019, une équipe de Scan-R s’est rendue à l’Institution Publique pour la Protection de la Jeunesse (1) de Saint-Hubert. Elle y a rencontré une dizaine de jeunes. Voici le texte de...

Les petits avis, épisode 8

Scan-R, dès le départ, essaye de donner la parole à chacune, à chacun, à tout le monde ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un témoignage. On a donc...

Jus d’orange, jus d’orage ?

À l’inverse de 82% de Belges de 15 ans et plus, Anne-Lyse ne boit jamais d’alcool, ni par allergie, ni par religion, ni pour quoi que ce soit… La raison est simple : elle n’aime pas ça et ne voit...

Harcèlement, en parler pour en sortir

Il y a bien des années, c’était en primaire, Estelle a partagé quelques temps et quelques mots avec une fille. Aujourd’hui, les rapports avec cette ancienne connaissance sont beaucoup plus...

Média d’expressions
Individuelle et collective
Destiné aux jeunes
En Fédération Wallonie Bruxelles

Scan-R est soutenu par

Pour être informé des activités de Scan-R