J’aimerais ravoir mes proches auprès de moi car l’esprit famille est très important pour moi. Je suis assez sensible et même hypersensible. J’ai perdu beaucoup de proches ces derniers temps et ça m’a beaucoup affectée car ces pertes ont toutes été inattendues, trop rapides, trop douloureuses…

J’ai perdu mon grand-père du cancer des poumons quand j’étais petite (5-6 ans) ça a été ma première perte très douloureuse. J’ai ensuite perdu ma meilleure amie du suicide en 2018 (elle avait 16 ans). Cette perte m’a anéantie à vie et ce, pour l’éternité… Je l’aimais comme une sœur, une confidente et la vie me l’a brutalement arrachée.

J’ai ensuite perdu l’année passée en août 2 personnes à quelques jours d’intervalles. Une madame de qui je me suis occupée en maison de repos et avec qui j’avais créé un lien très fort est décédée d’une crise cardiaque à l’hôpital et quelques jours plus tard, un très bon ami, à mes parents et moi, est décédé aussi d’une crise cardiaque à seulement 50 ans.

Ces 2 pertes ont les apprises quand on était en vacances en Espagne. Et au mois de mars, j’ai eu la perte la plus dure de toute ma vie… La tante de maman est décédée du jour au lendemain d’une embolie pulmonaire…
On a dû partir d’urgence en pleine nuit pour aller en Espagne et pour pouvoir assister aux funérailles. Devoir lui dire adieu a été l’une des choses les plus dures à vivre car je ne voulais pas accepter que je ne la verrais plus, que je n’entendrais plus ses bêtises, que je n’entendrais plus son rire et que surtout, je ne pourrais plus la prendre dans mes bras et l’entendre me dire « Te quiero carino ».

Toutes ces pertes m’ont anéanties mais pas un seul jour passe sans que je ne pense à eux tous. Ça m’a appris qu’il faut profiter de ses proches tant qu’il en est encore temps.

J’aimerais aussi voyager dans le monde entier pour découvrir de nouveaux paysages, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouvelles cultures. Voyager me permet de me sentir libre, me ressourcer, me retrouver avec moi-même et simplement profiter de la vie sans penser à ce que je vais faire demain, voyager me permet d’être moi-même, de me débrouiller, de vivre des aventures, de tout simplement vivre et me sentir vivante.

Voyager me permet de toujours regarder devant moi et jamais en arrière. Aller de l’avant et ne jamais reculer car on risquerait de rater de belles choses avec de belles personnes. Donc voyager si vous le pouvez et profiter de la vie. Elle est beaucoup trop courte et imprévisible pour la gâcher et ne pas en profiter !

Alors, vivez !

Auteure : Mayra, 21 ans, Nivelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...

Soyez vous

Quand est-ce que les gens sont superficiels ? Tellement de réponses à cette question. Je répondrai par une autre question : « Quand pouvons-nous être réellement nous-mêmes ? ». La société nous...

La viabilité au sein de la communauté

Pourquoi vivre en communauté est vital ?   Pour moi, la communauté est un groupe uni par des liens spécifiques ou encore par un but commun. Par exemple : la famille, les amis, les camarades, les...

J’ai toujours eu peur de mon père

J’ai toujours eu peur de mon père car j’ai toujours ressenti son mépris envers moi. Alors oui, ce n’est peut-être qu’une fausse pensée que j’me fais, mais il n’y a rien de plus fort que l’idée. Une...

Se sentir légitime

J’écoute de la musique pour me sentir légitime de beaucoup de choses : J’ai écrit de « beaucoup de choses » car finalement... Bah, c’est vrai. Souvent, je me sens pas légitime d’être là où je suis...

J’ai appris à survivre

J’aimerais apprendre à vivre parce que, durant ma courte vie, j’ai appris à survivre. Cette survie qui m’a été imposée par cette personne qui m’aimait. L’amour ne fait pas toujours les choses bien,...