Il est parfois des écrits qui raconte l’écriture. C’est le cadeau que nous offre Gianni, qui nous parle de sa rencontre avec la plume, son trajet, ses espoirs…

Je vais vous raconter l’histoire d’un petit garçon rêveur. Tout commence lorsqu’il entre en école primaire. Il apprend à lire et entame ses premiers livres. Ce qui était au départ pour passer le temps est devenu une véritable passion. Moka, Jonathan Stroud, tant d’écrivains qui lui servaient de modèle. Le petit garçon n’était pas comme les autres, avec des super-héros comme modèle. C’était bien les écrivains qu’il idolâtrait, des êtres humains comme lui qui lui avaient transmis cette passion ardente pour l’écriture. Il a d’abord commencé par lire ses histoires aux maternels. Il écrivait des pages et des pages qui captivaient les jeunes enfants. Mais les ennuis ont commencé en entrant en secondaire. Dans ce monde, plus personne ne voulait écouter ses fables et ses nouvelles, se contentant de le regarder avec mépris et un soupçon de moquerie. Cela évidemment, se reflétait sur la qualité de ses récits. Ils devenaient insipides. Très rapidement, écrire était devenu un supplice.  Il arrêta.

Ce n’est qu’en troisième secondaire que le petit garçon renoua avec sa plus vieille passion. Il décida de reprendre à zéro. Le voilà 3 ans plus tard à écrire son premier roman. « Prometteur » selon certains, mais tellement symbolique pour ce jeune garçon qui ne cherche qu’à faire rêver les autres. Ce petit garçon, c’est moi.

A écouter aussi en podcast ici

 

Auteure : Gianni, 18 ans, Charleroi

Cet article a été produit lors d’un atelier Scan-R

Et d’autres récits

L’immigration

Abandonner hier, faire confiance à une énigme et vivre sans lendemain. Les armes ont remplacé les fleurs. Les enfants qui riaient sont devenus des cadavres.Quitter son pays, sa fratrie en quête d’un...

LES PETITS AVIS, EPISODE 55

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

C’est là qu’on grandit

Depuis toujours, je suis confrontée à des personnes aux profils parfois compliqués. De la violence, des comportements inadéquats. Dans chacune de ces personnes, j’ai surtout vu de la tristesse, de...

Critique: Lettre à la République – Kery James

Ce son est sorti en 2012 dans l’album 92-2012 qui est chanté par Kery James. Le genre musical est du rap français. Ce titre est une des musiques les plus puissantes que ce rappeur a fait dans toute...

Critique: Ugly Love

Ugly love est un livre romantique que j’ai lu il y a un an. C’est un livre qui m’a marqué puisqu’il montre comment l’amour peut aider à surmonter les traumatismes de la vie. Il parle d’une jeune...

Comment le type de musique qu’on écoute nous influence-t-il?

J’écoute énormément de musique, toute ma vie, je l’ai fait. Au fil du temps, j’ai remarqué qu’en fonction des musiques que j’écoute, mon humeur était fortement influencée. Pour moi et d’autres gens,...

Le problème de la générosité

Je suis généreuse quand je donne aux autres, mais je trouve que ce n’est pas une si bonne chose. « Être généreux », « donner », c’est se rendre compte que d’autres ont moins, et que moi, j’ai plus....

LES PETITS AVIS, EPISODE 54

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Si j’avais une baguette magique

Si j’avais une baguette magique j’ouvrirais une boulangerie magique, Une boulangerie magique  dans un monde fantastique où vivent créatures, dragons et autres monstres chaotiques. Si j’avais une...

Contraste

Il y a tellement de choses injustes sur cette Terre, mais s’il n’y en avait pas, nous ne saurions pas ce qu’est le bonheur. Nous serions complètement indifférents à l’amour, aux changements, au...