La dyscalculie touche énormément de personnes que ce soit des adultes ou des jeunes. J’ai été diagnostiquée dyscalculique en 3ème primaire. Être dyscalculique ou juste être dys, c’est désavantageant. On prend plus de temps pour comprendre les informations que les autres et on se sent nul.

J’ai été suivie pendant 3 ans par une logopède. La dyscalculie, c’est mélanger certaines informations qui touchent les maths. J’ai pris énormément de temps avant de comprendre certaines matières. Des déclics se font au fur et à mesure.

Lorsque j’étais en 4ème, le déclic « des amis de 10 » s’est fait alors qu’on apprenait ça en 1ère primaire. Quand la prof te demande la table de 7 devant toute la classe et que tu ne la connais pas, tu te sous sous-estimes. Pas parce que tu n’arrives pas à sortir quelque chose de ta bouche mais juste parce que tu penses ne jamais y arriver.

La dyscalculie ce n’est pas une maladie loin de là, c’est un désavantage par rapport à d’autres personnes. Les calculs, ça me hantent. Même encore maintenant, si la prof m’interroge, je panique à l’idée de n’avoir au final rien compris. J’ai de la chance d’avoir été suivie par une logopède assez chouette qui m’a fort aidée pendant mes primaires, maintenant je ne dirais pas que je comprends tout en math mais je sais que j’ai évolué. Quand j’étais en primaire, on m’a déjà dit que j’étais nulle par rapport à ma dyscalculie. J’ai un manque de confiance en moi et le fait d’entendre ça à 8/9 ans a été un peu plus dur. Je me demandais souvent si j’étais en fait malade alors que pas du tout.

J’ai quand même de la chance car je n’ai pas un énorme trait de dyscalculie, d’autres personnes l’ont encore plus que moi et honnêtement ces personnes, on peut le dire, sont fortes. Car oui, c’est dur de réapprendre une matière qu’on ne comprend vraiment pas.

Tout ça pour dire que la dyscalculie n’est pas une maladie mais juste un poids qu’on doit supporter !

Auteur : Anonyme, Nivelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Le problème de la générosité

Je suis généreuse quand je donne aux autres, mais je trouve que ce n’est pas une si bonne chose. « Être généreux », « donner », c’est se rendre compte que d’autres ont moins, et que moi, j’ai plus....

LES PETITS AVIS, EPISODE 54

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Si j’avais une baguette magique

Si j’avais une baguette magique j’ouvrirais une boulangerie magique, Une boulangerie magique  dans un monde fantastique où vivent créatures, dragons et autres monstres chaotiques. Si j’avais une...

Contraste

Il y a tellement de choses injustes sur cette Terre, mais s’il n’y en avait pas, nous ne saurions pas ce qu’est le bonheur. Nous serions complètement indifférents à l’amour, aux changements, au...

Prison

Scan-R rend visite au Cercle de Philosophie, à l'Université de Liège. Ses animateurs en profitent alors pour connaître les profondes pensées de jeunes adultes. Lors de l'atelier d'écriture, les...

Rester naïfs et émerveillés

J’aime être naïf, j’aime croire en ce l’on me dit et faire confiance aux gens, l’on me compare souvent à Candide dû à ma crédibilité et ma capacité à m’émerveiller. Mais je fus blessé, je me...

LES PETITS AVIS, EPISODE 53

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Pourquoi ça aide de s’exprimer sur papier ?

S’exprimer sur papier aide à décrire ses émotions que l’on ne sait pas expliquer aux autres personnes. Et pour éviter de tout garder pour soi et finir par exploser. Par exemple, nous ne pouvons pas...

Chemin

Hier, la solitude était ma meilleure amie, ma compagne de vie Hier, la reconnaissance des autres était la seule chose qui me faisait me sentir moi Hier, je m’engageais dans des combats qui me...

Le chemin du plaisir

Ce qui permet d’accéder au plaisir, ce sont des bases saines acquises pendant l’enfance. La sécurité liée au logement, à la nourriture mais aussi à l’appartenance à un groupe, être aimé·e. Avec de...