Ce qui me révolte le plus ce sont les inégalités dans le monde. Pourquoi ? Car on les crée nous-même sans réel fondement. Nous, humains, nous sommes rentrés dans un système qui offre à une poignée de gens la possibilité de posséder des sommes astronomiques, tandis que d’autres doivent se contenter au mieux de vivre dans la « norme », au pire se battre jour après jour pour survivre.

Cela me choque à quel point une personne avec un beau job, gagnant plus que bien sa vie, peut idolâtrer le fait de posséder une Porche, une Rolex, un sac Chanel. Là où des personnes n’ont même pas de quoi se nourrir, d’autres voudraient mettre des milliers d’euros dans une chose aussi banale qu’une montre. N’est-il pas vrai que la montre à 2000 euros donne la même heure que celle à 15 euros achetée au marché du coin ? N’est-il pas vrai qu’un simple sac trouvé en brocante porte aussi bien nos affaires que le dernier sac Chanel ? Les réponses se trouvent dans mes questions… cela va de soi…
Pourtant de nombreuses personnes pensent encore aujourd’hui que dépenser de grandes sommes juste pour avoir tel ou tel objet dans ses affaires est un choix judicieux.

Bon, mon but n’était pas de parler politique, mais tout de même… déplacer l’âge des retraites à 64 ans, demander à des ouvriers de se casser le dos 4 ans de plus, aux infirmières de travailler jour et nuit durant encore 4 longues années me paraît quand même fort culoté alors qu’une poignée de Français se la coule pépère dans leur belle villa en marbre en bord de mer… leur retirer ne serait-ce qu’un petit pourcent de leur fortune pour permettre aux gens, qui façonnent notre quotidien : professeur, charpentier, éboueur, qu’ils puissent finir leur vie sans se tuer à la tâche ne me paraît pas tout à fait dénué de sens…

Bref, merci à ceux qui n’ont rien, comparé aux grandes fortunes de ce monde, de nous permettre à tous de vivre correctement. J’espère qu’un jour la société comprendra que l’argent doit être distribué de manière juste et surtout qu’il ne doit pas être dépensé dans des éléments dénués de sens pour l’être humain.

Auteure : Eloïse, 20 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...