La galanterie, façon d’agir inculquée aux hommes depuis leur plus jeune âge. Tenir la porte, payer le premier rendez-vous, acheter un bouquet de fleur…

Considéré comme tout à fait normal, cela allant de soi et un homme qui n’est pas galant, c’est considéré comme anormal. Pourtant moi, j’ai une autre vision de la galanterie. Je la vois plutôt comme une forme de paternité envers la femme. Celle-ci est traitée comme un petit enfant qu’il faut entretenir, subvenir à ses besoins. Tenir la porte ou lever la chaise. A ce que je sache, je sais le faire toute seule, comme porter mes valises. Payer au premier rendez-vous ou plus tard participer aux majeures dépenses du foyer comme la dépenses principale (le loyer). Si nous sommes tous les deux travailleurs et percevons donc des revenus, je ne vois pas pourquoi ça serait à l’homme de « tout » assumer.

Faire des petites attentions au quotidien à la femme (chocolat, fleurs, bijoux…). Ça ne devrait pas être associé à la galanterie mais à de la simple gentillesse qui devrait aller dans les deux sens, c’est simplement une question de gentillesse. Que la femme soit toujours accompagnée le soir, que l’homme tienne ce rôle de « protection », ça infantilise la femme en la considérant comme « fragile ». Quand bien même physiquement parlant, elle est considérée comme plus faible. Elle devrait aussi avoir la possibilité de se défendre, en fonction de ses capacités, des grandes décisions, engagements à prendre au niveau du couple ou de la famille, on va « naturellement » se tourner vers l’homme de la maison et vu qu’il est doté de réflexion, logique, sens, cela légitime sa position.

Cela découle de la responsabilité du foyer ou de la famille. Inconsciemment, la femme fait partie des membres à protéger, conserver, soutenir « au même niveau » que les enfants. C’est une façon de réduire le statut de la femme, de la considérer comme inférieure. C’est une façon de légitimer la place de « soumise » de la femme. Parce qu’au final, c’est l’homme qui prend soin d’elle, comme un parent qui prendrait soin de son enfant.

Tout l’enjeu est donc selon moi de considérer la femme à sa juste valeur, qu’elle est à un rang concomitant à l’homme et non pas inférieur. Et qu’on reconnaisse ainsi qu’elle est tout aussi autonome et censée que l’homme et qu’elle n’a donc besoin de personne pour subvenir à ses besoins. Ou alors qu’elle a tout autant besoin de l’homme que celui-ci a besoin d’elle.

A écouter aussi en podcast ici

Auteure : Tessa-Océane, 19 ans, Bruxelles

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Dans un monde idéal, je serais épanouie

« Dans un monde idéal, dans cinq ans, je serais épanouie ». Pourquoi ? Je pense que les gens de mon âge pourraient potentiellement se reconnaitre dans ce que j’ai écrit. Nous passons tous par...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...

L’actu GTA

Dans une ville américaine appelée Los Santos, le crime est quelque chose de très répandu. Tout au long de l’histoire du jeu GTA, on suit les trois protagonistes : Trevor, Franklin et Michael, des...

Toutes les vies ne se valent-elles pas ?

La migration c’est du mouvement…Depuis hier, depuis toujours.À qui appartient cette terre ?À qui le pouvoir de décider qui entre, qui s’en va ?Ce n’est pas à moi… c’est à toi ?Il y a quelques...

LES PETITS AVIS, EPISODE 65

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

« We are the World » : le phénomène intemporel

La chanson « We are the World » a été écrite par Lionel Richie et Michael Jackson en 1985. Elle a été interprétée par les chanteurs et chanteuses les plus connus à l’époque, aujourd’hui, considérés...

Matez La Haine

La Haine, film sorti en 1995 par Mathieu Kassovitz, est aujourd’hui considéré comme un grand classique du cinéma français. Aujourd’hui encore, avec la tension qui règne en Belgique et en France, les...

Scripta Manent

Février 2022. Je me promène dans les rues d’Ixelles. Les bâtiments envahissent ma vue et le ciel est grisâtre. Je me demandais à quoi allait ressembler l’endroit où j’allais mettre les pieds. Ce...

Peur !

Bonjour, je m’appelle Lola, j’ai 18 ans et j’ai peur, je suis même effrayée de vivre et de voir grandir mes enfants dans un monde où les femmes n’ont pas les mêmes droits, sans égalité ni remise en...

LES PETITS AVIS, EPISODE 64

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...