La dernière fois que je suis allée chez ma psy, elle m’a sorti au milieu de la séance : « Au fait ton problème, c’est que tu es profondément gentille. » J’ai rougi et lui ai répondu « Bah non », elle a argumenté et j’ai encore plus rougi. Oui, je suis profondément gentille.

Je ne supporte aucune once de méchanceté, d’injustice, je n’arrive pas à accepter que des gens soient mauvais ou en partie mauvais et leurs trouve des excuses. Même au pire connard que j’ai rencontré. Je n’arrive pas à accepter que mes proches puissent aller mal et que je ne puisse rien y faire. Je ramasse la peluche qu’un enfant a laissé tomber, je peux poursuivre quelqu’un dans la rue, car il a oublié sa casquette. J’ai envie de faire un câlin à une personne quand elle est triste, même si je ne la connais pas. Je suis fière pour la plus minime victoire que quelqu’un a accompli. Je ferais tout pour que quelqu’un sourie. Et tout ça, sans arrière-pensée, sans réfléchir. Juste, je suis gentille.

Le problème dans le monde actuel, c’est qu’être « gentil » est devenu un défaut. Ma gentillesse est devenue un défaut. J’angoisse devant un monde injuste, je me fais marcher dessus et je suis la cible préférée des manipulateurs.

En résumé, être gentil est devenu une angoisse quotidienne. Ce monde n’est pas fait pour les gentils, les bisounours. On contemple quotidiennement le désastre qu’est l’humanité et qu’on préfère occulter pour ne pas souffrir. Pourquoi les gens font la guerre ? Pourquoi se moquer d’autres êtres humains ? Pourquoi on n’arrive pas à se respecter les uns les autres ? Autant de questions balayées et écrasées dans un coin de notre tête afin de continuer à espérer. Que le monde ira mieux, que la prochaine personne qu’on rencontrera nous veut du bien, qu’on laissera un peu plus de place aux bonnes choses, que la gentillesse deviendra plus naturelle que de se taper les uns sur les autres.

Alors je vous propose à vous tous qui me lisez, de conquérir le monde par la gentillesse. Réfléchissez à un truc agréable que vous pourriez faire à vous ou à quelqu’un d’autre sans rien espérer en retour. Glissez un mot gentil dans une boîte aux lettres, souriez à un passant, dites à un proche que vous l’aimez,… Essayez, et vous verrez que ce n’est pas si terrible.

Auteure : Laureline, 19 ans, Ath

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Dans un monde idéal, je serais épanouie

« Dans un monde idéal, dans cinq ans, je serais épanouie ». Pourquoi ? Je pense que les gens de mon âge pourraient potentiellement se reconnaitre dans ce que j’ai écrit. Nous passons tous par...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...

L’actu GTA

Dans une ville américaine appelée Los Santos, le crime est quelque chose de très répandu. Tout au long de l’histoire du jeu GTA, on suit les trois protagonistes : Trevor, Franklin et Michael, des...

Toutes les vies ne se valent-elles pas ?

La migration c’est du mouvement…Depuis hier, depuis toujours.À qui appartient cette terre ?À qui le pouvoir de décider qui entre, qui s’en va ?Ce n’est pas à moi… c’est à toi ?Il y a quelques...

LES PETITS AVIS, EPISODE 65

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

« We are the World » : le phénomène intemporel

La chanson « We are the World » a été écrite par Lionel Richie et Michael Jackson en 1985. Elle a été interprétée par les chanteurs et chanteuses les plus connus à l’époque, aujourd’hui, considérés...

Matez La Haine

La Haine, film sorti en 1995 par Mathieu Kassovitz, est aujourd’hui considéré comme un grand classique du cinéma français. Aujourd’hui encore, avec la tension qui règne en Belgique et en France, les...

Scripta Manent

Février 2022. Je me promène dans les rues d’Ixelles. Les bâtiments envahissent ma vue et le ciel est grisâtre. Je me demandais à quoi allait ressembler l’endroit où j’allais mettre les pieds. Ce...

Peur !

Bonjour, je m’appelle Lola, j’ai 18 ans et j’ai peur, je suis même effrayée de vivre et de voir grandir mes enfants dans un monde où les femmes n’ont pas les mêmes droits, sans égalité ni remise en...

LES PETITS AVIS, EPISODE 64

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Média d’expressions
Individuelle et collective
Destiné aux jeunes
En Fédération Wallonie Bruxelles

Scan-R est soutenu par

Pour être informé des activités de Scan-R