Le scepticisme est-il bénéfique à la société wallonne au XXIe siècle ?

Qu’est-ce que le scepticisme ? C’est la remise en question, l’esprit critique. C’est le postulat qu’on ne peut être absolument sûr de la véracité d’une chose ou d’un énoncé et ce dans tous les sens.

Est-ce vrai ? Peut-on faire mieux ? N’allons-nous pas trop loin ?

On pourrait continuer comme ça des heures. Je résumerai donc ainsi : douter de tout systématiquement.

Jamais dans la Wallonie autant de jeunes n’ont été diplômés, jamais autant de thèses n’ont été défendues. Jamais les Lumières n’ont-elles été si rayonnantes.

Commençons néanmoins par les effets positifs. Douter de nous, nous a permis d’innover technologiquement. Internet, moteur à combustion et explosion, pénicilline, etc.

On compte des avancées sociales : libéralisme, éducation de masse, droits des femmes, fin du travail des enfants, libre-conscience, etc.
On note aussi l’augmentation significative du niveau et de l’espérance de vie, l’amélioration des soins de santé ou simplement l’accès aux soins.

Le plus impressionnant reste néanmoins la conquête spatiale. Nous doutions d’être capable de voler et aujourd’hui nous envisageons de coloniser Mars.

Tout ceci serait merveilleux si cela n’avait pas de coûts exorbitants. Vous l’aurez compris. Je vais traiter des défauts du scepticisme.

La richesse des opinions a exacerbé les tensions dans la société. Les démocraties deviennent ingouvernables et se font dépasser par des systèmes autoritaires comme la Chine ou la Russie. Il est très difficile, voire impossible, de former un gouvernement. Belgique, France, Espagne, Hongrie, etc.

Le progrès malheureusement, se fait aussi dans l’armement. Des pays dans le monde ont assez de bombes nucléaires pour exploser la planète plusieurs fois. Tout cela sans l’assurance que la menace de la destruction mutuelle provoque la paix si désirée.

Le capitalisme, grisé par les avancées technologiques, en vient à détruire la planète, renverser des gouvernements ou appauvrir des peuples pour son propre intérêt.

Enfin la liberté d’expression entraîne la diffusion et la défense d’idées mensongères au sein du public. Cela a des conséquences graves. Des gens en meurent. Je pense aux vaccins, au racisme, à la main invisible du marché, au racisme ou la religion.

Cela est-il pourtant un tort ? N’est-ce pas malgré tout important ? Je ne peux pas répondre à cette question. Tout ce que je sais c’est qu’il faut douter de tout donc aussi doutons du fait de douter de tout, doute, doute, doute.

Auteur : Anonyme, 24 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Masque de pierre

Alors que tu avais disparuJ’observais les motifs de la pierreUne sensation de déjà-vuLe cœur tranché par le verre Les masques sont tombésEmportant tout sur leur passageL’image que je m’étais...

La peur du rien

J’ai toujours eu peur du rien. Du rien scientifique ou du rien émotionnel. Le fait que rien ne peut exister mais que l’absence absolue puisse être ravivée. Qu’il n’y ait rien du tout car un jour, il...

J’aimerais apprendre apprendre à me contrôler

J’aimerais apprendre à me contrôlerQuand j’ouvre ma bouche, je ne fais que des blessuresJe me noie dans mes personnalitésComme si je n’avais jamais su qui j’étais J’essaie de changer, de...

Passer de la survie au plaisir de vivre

J’aimerais avoir le temps de vivre et non pas être condamnée à survivre. Je ne veux pas me réveiller tous les matins, faire un travail qui, s’il n’avait pas été une question de nécessité, aurait pu...

Pleurer pour rien

« Tu pleures pour rien »Je l’ai si souvent entendueEt aujourd’hui je ne pleure plusDu moins, pas devant quelqu’un Cette phrase est un mauvais sortQu’on lance à ceux qui ressentiraient trop, qui...

Ces projets qui nous sauvent

Beaucoup valent la complexité, le travail acharné, le manque de temps dans l’élaboration de projets. Mes projets, ma bulle d’air. Je m’évade quand j’élabore mes projets, j’ai la tête dans les nuages...

LES PETITS AVIS, EPISODE 73

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Un héros des temps modernes

« Et pourquoi avez-vous un trou de six mois dans votre CV d’ailleurs ? ». A ces mots, j’observe le jeune garçon devant moi s’enfoncer encore un peu plus au fond de sa chaise. « Euh… Eh bien...

Liberté

Je ne crois pas en la fatalité… pourquoi cette croyance ? Le fait de croire est un moteur, un fil d’ariane que l’on peut suivre durant toute sa vie. Ne pas croire en la fatalité, c’est avant tout...

« Le temps fait les choses – ça ira mieux demain »

« Ça ira mieux demain » part d’un principe que le temps a une influence sur les problèmes que l’on peut ressentir et que c’est la chose la plus importante. A la place de se figer dans les causes et...