Alors moi ce qui me motive le matin c’est d’apprendre. Apprendre parce quand on goûte à la monotonie de la vie, on découvre l’aigreur et le goût amer qu’ont certains adultes à devoir se lever le matin. Devoir se lever le matin sans motivation sans envie de rendre le monde meilleur. La monotonie ça peut vraiment paraitre comme une boucle sans fin où l’on reste prisonnier et chaque geste répété inlassablement font que plus rien n’a de sens . Pourquoi faut-il tous les jours refaire la même chose si on n’est pas heureux ? J’ai vu beaucoup d’adultes dans ma vie qui n’ont aucune envie de se lever le matin et qui ne vive qu’à travers les moments hors du travail. Bon j’ai fait dessiné un portrait très sombre du monde adulte je me rend compte.

Mais pour moi apprendre tous les jours c’est tellement essentiel. Ce n’est en ne restant pas sur ces acquis et en voulant toujours sortir de sa zone de confort qu’on peut découvrir des nouvelles expériences, vivre de merveilleuses émotions et rendre sa vie meilleure. Certes, chaque métier ou chaque personne n’a pas l’occasion d’améliorer sa vie personnelle. Mais je pense sincèrement que si le barman du coin cherche de nouvelles recettes de cocktail, que le boulanger tente de nouvelles pâtisseries, que les enseignants innovent leurs manières d’apprendre, alors chaque jour le monde serait un peu meilleur. On ne peut pas révolutionner le monde mais chaque idée naissante est toujours une porte vers un avenir meilleur ou une émotions ressentie nouvelle.

Finalement je me rends compte qu’au plus j’avance dans ce texte au plus je me rends compte que cette motivation est liée à une peur intrinsèque. La peur de voir sa vie défilée à travers une boucle sans fin et pas un arbre rempli de chemins bons ou mauvais. Je crains de donner à la vie que j’ai en moi, un goût de solitude à cause d’une boucle que j’ai créée et dont je ne saurais me défaire. Parce qu’apprendre pour moi ça rallonge une vie, ça permet de toujours aller plus loin. Et le jour où on fait une pause dans l’arbre d’apprentissage qu’on a construit, alors on peut raconter aux personnes qui nous suivront que la vie n’est pas une boucle remplie d’aigreur mais plutôt un arbre rempli de saveurs et d’expériences que la future génération aura hâte de découvrir à leur tour. Apprendre c’est vivre et ne plus apprendre c’est mourir.

Auteur : Corentin, 21 ans, Louvain-la-Neuve

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Dans un monde idéal, je serais épanouie

« Dans un monde idéal, dans cinq ans, je serais épanouie ». Pourquoi ? Je pense que les gens de mon âge pourraient potentiellement se reconnaitre dans ce que j’ai écrit. Nous passons tous par...

Justice d’exil

J'ai quitté mon pays, le Nigeria, en mai 2023. Je vivais avec ma jeune sœur et ma mère, charmante comme aucune autre au monde. Mais un jour, quelque chose s’est produit. Je revenais de l’école avec...

L’actu GTA

Dans une ville américaine appelée Los Santos, le crime est quelque chose de très répandu. Tout au long de l’histoire du jeu GTA, on suit les trois protagonistes : Trevor, Franklin et Michael, des...

Toutes les vies ne se valent-elles pas ?

La migration c’est du mouvement…Depuis hier, depuis toujours.À qui appartient cette terre ?À qui le pouvoir de décider qui entre, qui s’en va ?Ce n’est pas à moi… c’est à toi ?Il y a quelques...

LES PETITS AVIS, EPISODE 65

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

« We are the World » : le phénomène intemporel

La chanson « We are the World » a été écrite par Lionel Richie et Michael Jackson en 1985. Elle a été interprétée par les chanteurs et chanteuses les plus connus à l’époque, aujourd’hui, considérés...

Matez La Haine

La Haine, film sorti en 1995 par Mathieu Kassovitz, est aujourd’hui considéré comme un grand classique du cinéma français. Aujourd’hui encore, avec la tension qui règne en Belgique et en France, les...

Scripta Manent

Février 2022. Je me promène dans les rues d’Ixelles. Les bâtiments envahissent ma vue et le ciel est grisâtre. Je me demandais à quoi allait ressembler l’endroit où j’allais mettre les pieds. Ce...

Peur !

Bonjour, je m’appelle Lola, j’ai 18 ans et j’ai peur, je suis même effrayée de vivre et de voir grandir mes enfants dans un monde où les femmes n’ont pas les mêmes droits, sans égalité ni remise en...

LES PETITS AVIS, EPISODE 64

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...