Être un homme transgenre et gay. En voilà de quoi bousculer les normes de la société. Faire partie des deux ‘catégories’ hors de la norme apporte deux fois plus de difficulté dans la construction de soi et dans notre évolution. Deux coming-out en un : « J’ai été assigné fille à la naissance et je suis un homme transgenre ». D’accord, je suis perçu comme un homme dans la vie. On s’attend naturellement donc à ce que je tombe amoureux et sois en couple avec une fille. Pour citer ma maman, à l’annonce de mon homosexualité : « Mais… je ne comprends pas… tu te dis garçon, et tu aimes les garçons… je ne comprends plus rien ».

Evidemment, vu que je suis transgenre, je suis forcément hétéro. Comme si je l’avais choisi, de compliquer encore davantage ma vie. C’est tellement amusant de se faire cracher dessus dans la rue car on tient la main de son copain, avec plein de gens qui assistent à la scène sans rien voir, comme si c’était normal.

Le fait de n’avoir aucune attirance pour la gent féminine m’a longtemps ‘‘perturbé’’ au début de mon adolescence. Je me sentais garçon sans pouvoir réellement mettre un terme dessus. Parce que, si je suis attiré par les garçons… et bien, et bien c’est que je suis une fille. Mais je ne me suis jamais senti fille… Du coup, c’est quoi mon problème ? Pourquoi je ne rentre dans aucune case ? Pourquoi je n’arrive pas à trouver ma place ?

Tant d’auto-questionnements, et aucune réponse. Je n’avais aucun repère pour me construire.
Être un homme trans et gay, c’est aussi subir de la discrimination dans une recherche amoureuse et/ou sexuelle. Tous les hommes gays ne sont pas attirés par les hommes trans, et c’est souvent dur d’essuyer des refus à cause de ma transidentité.

Auteur : Eden, 23 ans, Liège

CET ARTICLE A ÉTÉ PRODUIT LORS D’UN ATELIER SCAN-R.

Et d’autres récits

Les centres fermés

Ici, je vais me référer aux centres fermés parce que j’ai des connaissances qui sont actuellement dans des centres fermés pour des raisons incompréhensibles. J’ai déjà eu à lire certaines revues sur...

LES PETITS AVIS, EPISODE 60

Dès le départ, Scan-R essaye de valoriser la parole de chacune et de chacun ! Parmi les textes que nous recevons, certains sont trop brefs pour faire l’objet d’un post, nous les rassemblons donc...

Pourquoi lire I was born for this ?

Le livre I was born for this de l'autrice anglaise Alice Oseman est paru le 3 mai 2018. La traduction française est sortie le 11 janvier 2023.C'est l'histoire d'Angel Rahimi, une jeune fille...

Poser ses limites, c’est avant tout lever ses limites

Je me sens libre quand je pose mes limites.Qu’est-ce que la liberté pour moi ?C’est quand je ne suis pas contrainte, obligée de faire quelque chose, lorsque j’ai le choix.Quand on est obligé de...

L’épargne

La vie est remplie de surprise. Sans l’épargne, nous vivons à risque. Cela peut créer de la frustration et de la peur de part de la personne. Par exemple, si la voiture tombe en panne et que nous...

Être la meilleure personne pour moi

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être la meilleure personne pour moi, autant dans ma propre écoute, dans mon bonheur ou encore dans mon évolution. Je veux que la personne que je serai plus tard...

Lettre destinée à la petite moi

Coucou Marion, Tu as 12 ans et tu viens d’entamer ta première année de secondaire. Ce n’est que le début d’une grande année pleine de bouleversements. Je te préviens, tes premières années seront...

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie

Ce que je souhaite le plus, c’est d’être épanouie. Pourquoi est-ce que je souhaite le plus ? Car je pense que, pour n’avoir aucun regret, s’approcher le plus du bonheur et vivre une belle vie selon...

Tout ce que j’ai appris depuis mon plus jeune âge

Coucou petite bichette, J’ai cette opportunité pour t’écrire cette lettre, donc je vais essayer de te donner les meilleurs conseils possibles et tout ce que j’ai appris depuis ton petit âge. Tout...

Re-construire

15 mars 2022, ce soir-là, il a tout pris de moi. Tout ce que j’étais, tout ce que j’avais, tout ce en quoi je croyais, tout ce à quoi je pouvais rêver.Ce soir-là, en entrant chez moi, en entrant en...